Comment devenir libre financièrement (Guide Speed en 4 étapes)

Comment devenir libre financièrement (Guide Speed en 4 étapes)

More...

Comment vendre facilement de A à Z sans être un expert :


Transcription vidéo :

Comment devenir libre financièrement :
Le Guide Speed en 4 étapes

Bonjour ! Je m’appelle Stéphane. Si vous cherchez à créer votre business en ligne, bienvenue sur cette chaîne qui travaille à domicile. Abonnez-vous et cliquez sur cette clochette de notification qui vous permettra de ne rien louper.


L’argent... c’est le diable ! L’argent, ce n’est pas si important ! Monter un business en ligne, c’est risqué ! Les riches sont des profiteurs !  
Si vous avez ce genre de pensées, vous êtes mal parti. Mais je vois plutôt un genre d’auto-sabotage à propos de l’argent sur ces pensées là. Il va falloir revoir votre manière de penser l’argent et faire en sorte que ça devienne quelque chose de positif en vous.


Comment y parvenir ? Comment préparer le terrain pour devenir libre financièrement ?
Il y a deux manières de le faire :

- La première, c’est d’être concret puis de franchir les marches doucement, mais sûrement, petit à petit, une à une.

- La deuxième, c’est de le faire plus théoriquement avec l’intellectualisation de la chose.

Par exemple en vous formant, en achetant des livres pour améliorer votre culture financière. Quoi qu’il en soit, dans cette vidéo, ce qu’on va faire c’est qu’on va prendre le taureau par les cornes et on va passer à l’action.

1. Comment avoir son indépendance financière

Il va vous falloir fixer trois objectifs pour franchir un grand pas vers votre indépendance financière.

Le premier, c’est de bien comprendre que l’argent ne tombe pas du ciel. Ce n’est pas ce qu’on vous a dit. Pas plus sur internet que dans la vie réelle. Il va falloir faire des efforts et se relever les manches. Opération commando.


Le deuxième, c’est qu’il faut que vous vous fixiez un cap, à garder en tête, une sorte d’objectif financier à atteindre. Un cap, je ne sais pas, ça peut être 3000 € par mois. Si pour vous c’est ça, très bien vous avez votre cap.


Cela dit, le mieux c’est de se servir de vos dépenses. Regardez combien vous dépensez par mois et ajoutez un petit quelque chose par-dessus, ça vous laissera une marge, donc vous aurez ce cap en tête. Attention de ne pas trop monter non plus parce que plus ce cap sera haut, plus il va être long et difficile à atteindre.


Puis le troisième aspect qui me paraît important, c’est de s’aligner pour faire tout passer plus facilement pour vous. Qu’est-ce que ça veut dire ? On se rapproche peut-être de la loi de l’attraction, quoiqu’il manquait quelques petites choses à mon humble avis.

 

  • La première c’est d’aligner entre votre mental, donc vos rêves, avec le reste de vous-même. 
  • Alignez-le avec ce que vous allez ressentir quand vous mettez à rêver, quand vous passez à l’action également selon votre ressenti, ce sont simplement les émotions. 
  • Puis la troisième chose importante c’est que nous sommes des êtres de chair et de sang, donc il va falloir passer à l’action et il faut aligner ça et c’est peut-être là que la loi de l’attraction est un peu légère, c’est qu’il va falloir aussi passer à l’action évidemment.
  • J’ai presque envie de vous rajouter un quatrième point qui consisterait à écrire noir sur blanc tout ça. Écrivez sur papier parce que matérialiser toutes vos pensées, ça va donner vie à vos rêves.

2. Comment devenir libre financièrement

Les premières mesures à prendre, c’est de faire tourner les choses en votre faveur. Ça veut dire que dès que vous avez des gains qui tombent, vous prenez 20 % de ces gains et c’est pour vous, de côté. Il va falloir aussi traquer les dépenses. Vous faites un peu comme les entreprises, pas de pitié.


Une entreprise a des frais fixes et des frais variables.
Pour vous, ce sont des dépenses fixes, par exemple : eau, loyer, électricité. Puis les dépenses variables : sorties, ciné, montre en or. Tout ça, il va falloir surveiller de très près parce que votre objectif va être double. 


D’abord, sortir 20 % de votre salaire ou de vos gains. Vous mettez ça de côté, compte épargne pour votre futur projet, c’est à vous. Ensuite et ça va être la deuxième priorité, payer ses dettes. Qui paie ses dettes s’enrichit.

Comment Gérer son Budget Facilement et Rapidement : 3 chiffres clé

Comment créer votre formation rentable en partant de 0
Lancez votre Business en ligne avec cette formation offerte :

3. Comment réussir sa vie financièrement

On a vu ensemble les toutes premières mesures il y a quelques instants, on passe maintenant aux deuxièmes mesures avec ces trois clés pour réussir votre vie financièrement et un plan d’action proposé.


  Apprendre à gérer son temps. Le temps peut très bien devenir votre allié si et seulement si vous savez l’exploiter. C’est-à-dire que si ces dix dernières années vous avez tout claqué et tout dépensé, là on se rend bien compte que le temps est votre ennemi, il ne vous a pas aidé.


Par contre, il peut très bien vous aider dans le cas inverse ou si au contraire, durant ces dix dernières années, vous avez mis en place quelques bonnes pratiques financières, comme investir, là pour le coup ça devrait aller beaucoup mieux pour vous. Vous vous rendez bien compte que financièrement les choses évoluent particulièrement si vous avez commencé très tôt dans votre vie. Je ne dis pas que c’est trop tard, c’est juste un paradigme à changer dans votre tête. Changer la manière de penser et dire : je dois absolument faire en sorte que le temps devienne mon allié.


  On a parlé de la gestion du temps, maintenant je voudrais qu’on parle de la gestion de la dette parce qu’il y a deux types de dette.


Vous savez, cette dette que vous êtes… le crédit. Le crédit pour ce merveilleux 4x4 que vous vous êtes acheté et qui vous coûte cher en essence, en pneu, en réparation, en assurance. N’auriez vous pas mieux fait de prendre une petite citadine ? Ça aurait été peut-être plus adapté. En tous les cas, ce n’est pas de la bonne dette, c'est clair.


Puis il y a l’autre dette, celle par exemple qui vous permettrait de faire un crédit à la banque pour vous acheter un studio. Là, ça ne vous rapportera peut être pas grand-chose par rapport au crédit mais, au bout d’un moment, ça va carrément devenir votre actif ce studio. C’est une dette qui rapporte donc de la bonne dette.


 Achetez-vous de l’expérience.


Pourquoi chercher à s'offrir une vraie expérience financière. D’un point de vue tout à fait concret, factuel, qu’est ce qui fait votre vraie valeur ? Est-ce que vous pensez que c’est cet appartement que vous avez acheté sur la Croisette à Cannes avec vue sur mer ou est-ce que c’est ce que vous savez qui vous a permis d’acheter cet appartement là ? Évidemment c’est plutôt votre savoir, ce qui vous a permis de passer à l’action. On est donc d’accord que la connaissance et le savoir sont le véritable pouvoir de nos jours.

Si vous pensez que Warren Buffett peut très bien vous apprendre quelque chose sur les investissements boursiers, formez-vous. C’est peut-être le moment de vous dire : je vais acheter quelques uns de ses livres qui en parlent. Formez vous. Le savoir et la connaissance sont juste essentiels à votre réussite.


 Il va falloir créer votre propre escalier.


C’est un escalier à quatre marches. Essayez d’imaginer que vous devez gravir ces quatre marches pour arriver à votre indépendance financière. 


  1. Première chose à faire c’est de franchir cette première marche qui consiste tout simplement à mettre en place un budget (dépenses, recettes), très simple. Une fois que vous avez franchi cette première marche, vous attaquez la deuxième.
  2. La deuxième est très simple aussi, on en a parlé, c’est d’acheter de l’expérience qui va vous permettre d’atteindre la troisième marche.
  3. Votre troisième marche d’escalier va être de créer quelque chose, un petit business qui va vous permettre de générer des revenus, de les augmenter. Et c’est à partir de là que vous allez pouvoir franchir la quatrième marche, celle qui vous amène vraiment à la dépendance financière, celle de l’investissement, donc vous choisir des objectifs d’investissement.

4. Trouver une source de revenu supplémentaire

Quatrième étape de notre petit guide speed. On va essayer d’éclaircir les choses pour vous aider à devenir libre financièrement.

Ce n’est pas moi qui l’ai fait, c’est Robert Kiyosaki qui a écrit entre autres « Père riche, père pauvre » à propos de l'éducation financière. Robert Kiyosaki n’est pas qu’un auteur à succès, c’est surtout et avant tout un gros promoteur immobilier. Il a dit qu’il y avait quatre fruits du travail.


  • Le premier c’est le fruit du travail des salariés. Vous passez 8 heures à travailler, vous êtes payé 8 heures, après vous avez le weekend. Vous êtes payé à l’heure.
  • Deuxième fruit du travail, ce sont tous ceux qui vivent comme des entrepreneurs, voire des solopreneurs. Dedans vous pouvez mettre dans la vie réelle, je ne sais pas, les avocats, médecins, comptables, etc.

    Sur internet, ça peut être tout simplement des prestataires de services, des solopreneurs. Prestataires de services, par exemple tous ceux qui sont sur 5euros.com et qui proposent de créer des logos, pourquoi pas, voilà la version la plus simple d’un solopreneur. Ces gens là, ces deux catégories sont payées à l’heure.
  • Maintenant la catégorie au-dessus, c’est ceux qui vivent des fruits du travail d’une valeur apportée, exemple un patron. Un patron quand il vend un produit, il apporte une valeur au travers de ce produit. Et là, ça change tout, il n’est plus payé à l’heure, il est payé tout simplement à ce qu’il apporte aux gens et qui ont envie d’acheter.

    Sur internet, ça peut être des formateurs. Nous, on est dedans, on est dans cette catégorie là. À savoir, on apporte une valeur à un client au travers d'une formation. Si elle est bonne, le client nous l'achète. Si elle n’est pas bonne, il ne nous l'achète pas. C’est le même principe, on n’est pas payé à l’heure, il y a un véritable effet levier qui nous emmène donc à vivre de la valeur qu’on apporte.
  • Puis, il y a un quatrième niveau tout en haut, ce sont ceux qui vivent du fruit du travail grâce à leur compétence. Compétences, c’est ce qu’il y a de plus élevé, tout là haut. Par exemple les investisseurs.

    Prenez un gros promoteur immobilier, ses compétences ça a été de trouver les bons produits immobiliers pour investir dedans, avoir une certaine dette, mais surtout savoir aussi qu’il va réussir à les louer plus que la dette qu’il aura contractée, un bénéfice, un cashflow (flux de trésorerie) on appelle.

    Même principe pour ce qui est de la bourse. Je ne parle pas des petits boursicoteurs du dimanche en loisirs, non je parle des gros investisseurs en bourse. Eux, leurs compétences, c’est de savoir faire travailler de l’argent pour leur rapporter de l’argent.


Vous vous rendez bien compte que là il y a quatre niveaux et vous allez pouvoir vous situer maintenant un peu plus sur lequel vous êtes et lequel vous souhaiteriez atteindre.


Ce qu’il y a de sûr c’est qu’il y a une compétence que vous allez devoir absolument apprendre quoi qu’il arrive, quoi que vous fassiez de manière générale, c’est d’apprendre à vendre et pour ça : Formation Offerte pour apprendre à vendre facilement de a à z


J’espère vous avoir un petit peu aiguillé dans cette botte de foin. Je vous dis à bientôt en vidéo.

     Version Podcast

Suivre

A Propos

Bonjour, je m'appelle Stéphane. Trois chiffres pour me présenter : 28 ans de Marketing, 15 ans directeur Agence Conseil en Communication et 2005 première expérience Web. Petite Astuce : Cliquez sur la clochette grise à droite quand vous vous abonnez à la chaîne. Vous recevrez des Notifications de nouvelles vidéos... histoire d'être les premiers servis ! Stéphane Lacoste (Aiguilleur dans une botte de foin)

>