Comment faire une formation e-learning : 7 Pièges à éviter

Comment faire une formation e-learning : 7 Pièges à éviter

More...

Comment créer votre formation rentable en partant de 0
Lancez votre Business en ligne avec cette formation offerte :


Comment créer votre formation rentable en partant de 0
Lancez votre Business en ligne avec cette formation offerte :


Emailing Turbo : De 0 à Pro
Comment créer une liste rentable en 24h chrono


➤ Transcription de la Vidéo :
Comment faire une formation e-learning : 7 Pièges à éviter

​Comment créer une formation e-learning ? Ce je vous propose aujourd'hui c’est d’éviter ces 7 pièges.

Bonjour, je m’appelle Stéphane et si vous cherchez à créer votre business en ligne de zéro et sans euros, bienvenue sur cette chaîne. Il vous suffit simplement de vous abonner et de cliquer sur la petite clochette de notification. Ça c’est pour être sûr de ne rien louper.

Tu procrastines ? C’est quoi ce mot-là ? C’est quand tu remets au lendemain des choses que tu devrais faire aujourd'hui, mais tu trouves tout un tas d’excuses d’ailleurs quelles qu’elles soient, mais tu remets au lendemain. Je connais. On est tous un peu passé par là. Quels que soient les business, pas forcément dans le business de formation e-learning, c’est vrai.
Je vais essayer de t’aider sur deux-trois petits points. Première chose c’est cette phrase que tu peux trouver, qui peut peut-être t’aider, que tu trouves partout sur internet qui dit : « Done is better than perfect. » En français, ça sonne mieux : « Fait est mieux que parfait. » Là, lâche la perfection et reste focalisé sur le fait. Fait, c’est mieux. Si tu veux vraiment la perfection, tu l’amèneras petit à petit, mais pas grâce à tes propres critères, mais bel et bien à ceux de tes clients. Donc, avec tes retours clients, tu vas l’améliorer et encore, tu vas voir que la formation c’est hyper relative. Tu vois, le petit blond. Tu montres ta plus belle œuvre. Tu vas voir que lui il ne va pas trouver ça parfait. Ça va te décourager cette histoire-là.

Il y a bien d’autres points d’ailleurs sur lesquels tu lâches prise systématiquement sur la perfection.
Je peux te donner des exemples si tu veux.
Quand tu te laves par exemple, tu ne vas pas me dire que tu t’instigues de la tête aux pieds, absolument partout, que tu ne loupes aucun endroit et que c’est à 100% parfait. Il y a bien des endroits où tu sais lâcher prise. Pour ton business, pareil. Tu lâches prise. C’est fait ! Maintenant, on va passer aux 7 pièges à éviter.

➤ Comment comprendre le parcours d'achat sur internet

Penser qu’un client débarque, achète et s’en va. Ça ne se passe pas vraiment comme ça. On a un petit peu disséqué par quelle phase un client passe. On va simplifier. En gros, ce sont 3 phases. La première phase, c’est : « J’ai un besoin, un désir. » Là, il se rend compte qu’il va avoir besoin de quelque chose. Il ne sait pas encore exactement quoi, en tous les cas, il va avoir besoin de quelque chose. C’est l’endroit où vous allez chercher du trafic. C’est ce qu’on appelle les « prospects froids » et c’est là où vous allez commencer à proposer des solutions.

Après, la personne va se dire : « Quelles sont les options dont je dispose ? » Il va chercher à résoudre son problème. Là encore, il va chercher. Là, on est plus dans la recherche de prospects pour vous, c’est-à-dire chercher des adresses e-mails, capturer des adresses e-mails, parce que vous allez proposer en échange de quoi l’aider parce qu’il cherche à résoudre son problème. Donc, formation offerte, c’est gratuit, e-book gratuit, bref, quelque chose qui va faire que vous allez l’aider.
Puis la troisième phase, c’est bien évidemment la phase d’achat. Là il va falloir qu’il passe à l’acte d’achat. Ça veut dire pour vous qu’il va falloir avoir une bonne page de vente qui convertisse, ça veut dire peut-être mettre en place des promos particulières, des dates buttoirs avec ce qu’on appelle des scarcity, etc.
Voilà les trois phases du parcours d'achat par lesquelles la personne passe avant d’acheter. C’est important d’en être conscient, parce que vous allez  devoir adapter votre communication en fonction de ces 3 phases.
Évidemment la première chose à faire, c’est de faire en sorte que ce parcours d’achat client soit pour lui harmonieux.

« Harmonieux », ça veut dire quoi ? Ça veut dire que la première chose que vous devez mettre en place, c’est de la confiance, de la confiance entre la personne qui vous regarde et vous. Montrez pattes blanche, montrez qui vous êtes, montrez quelle est votre personnalité, montrez quel est votre style, votre marque, ne pas la perdre, restez vraiment dans quelque chose qui soit de la confiance. C’est la première chose et la plus importante.

La deuxième – non, ce n’est pas la plus importante – la plus importante, c’est peut-être la deuxième et c’est l’éducation, l’éduquer. Je n’aime pas trop ce mot-là, parce qu’il y a une petite consonance que je n’aime pas trop. Bref, lui apporter de la valeur, l’aider et montrer que vous êtes capable de l’aiguiller dans cette botte de foin.

La troisième est importante aussi. C’est de mettre de l’humain dans tout ça, parce qu’évidemment tout ça se met en automatique, des tunnels de vente qui sont en automatique. Donc, il y a de l’automation et ça déshumanise par définition l’automation et pourtant, il faut essayer de garder le côté humain, parce qu’on est des êtres émotionnels avant tout et on achète beaucoup plus sur des émotions que sur des réflexions.
La réflexion est souvent là après pour venir justifier notre état d’émotion.
C’est le premier petit piège à éviter, ne pas avoir ces petites connaissances-là. Maintenant, vous les avez.

➤ Comment bien gérer son business

Deuxième piège à éviter, c’est de ne pas rester maître. Il faut absolument que vous restiez maître. J’ai noté 4 points.
Le premier, c’est votre contenu. Il y a certaines places de marché sur lesquelles vous allez mettre vos contenus et vous allez être un peu trop pris en main. Alors quand même, c’est vous qui allez fabriquer. On est d’accord. Il faut absolument que vous restiez maître de votre contenu pour bien gérer votre business.
Maître de votre prix aussi, c’est pareil. Personne ne doit vous imposer des prix, même pas vos compétiteurs qui se trouvent autour. Alors bien sûr, il ne faut pas faire non plus n’importe quoi et attention à connaître quand même les fondamentaux, parce que si vous vous dites : « J’ai fait une formation de 10 heures, donc du coup, je pourrai la vendre super cher. » Non, ça ne marche pas comme ça. Ça fait partie des fondamentaux qu’il faut savoir.

Autre chose, la gestion client ! Si vous avez des listes e-mails dans lesquels vous avez par exemple des petits paquets et dans lesquels vous avez un petit paquet qui s’appelle clients, ceux-là sont à gérer de manière différente. Des prospects, vous pouvez leur faire des propositions un petit peu plus poussées avec des meilleurs prix, etc. Bref, restez maître de ça aussi, de votre gestion prospects, clients, etc. dans votre liste d’e-mails.
La dernière chose que j’ai notée c’est votre marketing. Super important, vos couleurs, vos designs, votre manière d’être, votre état d’esprit, ce que vous faites, comment vous le faites, toute votre personnalité doit transparaître dans votre marketing, transpirez au travers des pages de votre marketing, donc restez maître.

➤ Comment ne pas perdre son temps sur internet

Troisième piège à éviter, la technique. La technique peut être un véritable fardeau. Les heures que vous avez à passer, ce n’est pas pour refaire des pages de vente, des pages de capture, des espaces membres, vous réglez des trucs. Ce n’est pas ça !
Les heures que vous avez à passer, c’est pour créer des formations en ligne, c’est ça votre fond de commerce.

L’idée, c’est que vous ayez un minimum de temps à passer sur votre technique et un maximum de temps pour fabriquer des formations et pouvoir après les vendre. En tous les cas, proposer du contenu qui va vous aider à aller vendre, encore une fois, non pas dans la bidouille du moteur.
Je sais qu’il y a des plateformes qui vont vous proposer des choses qui vous paraissent extrêmement simples en vous disant : « Ça m’a l’air d’être bien, ça m’a l’air d’être simple. » Mais pas toujours ! Ça mérite que vous fassiez une véritable petite enquête avant de vous lancer sur une plateforme quelle qu’elle soit pour faire une formation, parce que oui, c’est vrai, une fois qu’on est lancé, on peut déménager et ce n’est pas facile.

➤ Comment trouver des clients sur internet

Quatrième piège à éviter, on n’achète pas du savoir, on achète des bénéfices.
C’est-à-dire que clairement, n’achetez pas « comment savoir courir aussi vite qu’Usain Bolt ? », vous achetez « comment courir aussi vite qu’Usain Bolt ? » ce n’est pas pareil. Il y a une grosse nuance quand même.
Par exemple, sur internet, il y en a plein qui savent comment monter un business en ligne, qui savent comment on fait une page de capture, qui savent monter même un business de formation en ligne, qui vont savoir monter un espace membres, qui vont savoir quel type de plateforme il faudrait. Ils savent tout, mais ils ne font rien, donc ils ne gagnent pas d’argent.
La différence entre savoir et faire, elle est immense et dans votre cours en ligne, vous devez vous appliquer à faire en sorte que la personne sorte de votre formation en le faisant après. Après si elle ne le fait pas, ça la regarde elle, mais en tous les cas, elle devrait être capable de le faire pas à pas. C’est une formation qui apporte des bénéfices.

➤ Comment trouver des clients en auto entrepreneur

Cinquième piège à éviter, on ne vend pas des fonctionnalités, on vend des résultats. Ce n’est pas la même chose.
On ne voit pas le fait que si par exemple quelqu'un veut acheter une Ferrari, c’est parce qu’il y a une boîte de six vitesses séquentielles. On s’en fout. Si la personne veut acheter une Ferrari, c’est parce qu’elle veut aller vite ou alors avoir un certain statut. C’est ce qu’on vend quand on vend une Ferrari.
Donc, vous n’allez pas vendre le fait qu’elle ait un siège baquet, on s’en fout. Vous n’allez pas vendre ça. Vous allez vendre le résultat, vous allez aller vite, vous allez avoir un certain statut. Elle va être rouge, on va vous remarquer, etc. c’est comme ça qu’on vend une Ferrari et non pas les fonctionnalités de la Ferrari.
Dans votre formation e learning, que ce soit pour la vendre ou même à l’intérieur, c’est bel et bien comme ça que vous allez devoir procéder.

➤ Comment prospecter de nouveaux clients

Sixième piège à éviter, on ne veut pas une formation à distance parce qu’on pense qu’elle va être une bonne formation. Ça ne marche pas ça.
Vous savez, il y a des années et des années avant de lancer un produit, on faisait ce qu’on appelle des études de marché.
On ne va pas faire des études de marché, ça demande d’autres moyens que ce qu’on peut faire ! En revanche, on peut peut-être se renseigner un petit peu sur ce que veulent réellement nos prospects. Vous allez voir que souvent c’est un petit peu différent de ce qu’on pense. On a des grosses surprises.

On ne peut pas faire une véritable étude de marché encore une fois, par contre ce que vous pouvez faire, c’est aller voir sur les groupes Facebook, quelles sont les questions qui sont posées ? Allez voir sur les forums aussi, quelles sont les questions qui sont posées ? Proposez auprès de votre propre audience si vous avez une liste e-mails, un sondage. Un sondage, ce n’est rien du tout, pour faire un sondage, vous prenez Google Form, c’est gratuit. Vous allez sur Google Form, proposez ça. Vous faites d’abord des questions fermées puis après des questions ouvertes pour amener petit à petit à ouvrir le dialogue et vous allez chercher quels sont les problèmes, les obstacles et en fonction, vous allez pouvoir créer votre formation. Là, vous aurez une formation qui répond à une demande et non pas à votre demande.

➤ Comment réussir a vendre sur internet

La septième erreur, la plus magnifique la septième, ne pas vous former.
C’est incroyable ! Je peux vous dire que personnellement, je suis entrepreneur depuis 1990, il n’y a pas une année dans laquelle je ne me suis pas formé. Même quand j’avais mon agence Conseil en communication, j’ai compté jusqu’à 33% de mon temps à me former, à m’informer, à me mettre à jour, à aller chercher quelles étaient les dernières techniques, les dernières stratégies. Vous voulez réussir ou pas ?

Si vous voulez réussir en tant qu’entrepreneur et plus particulièrement en tant que formateur en ligne, évidemment il faut savoir un petit peu comment font les autres aussi pour s’enrichir, enrichir son acquis. Ne me dites pas ça, parce que j’ai des prospects. C’est bizarre, c’est bon, je n’ai pas besoin d’acheter ta formation pour apprendre, je sais le faire. Moi, j’ai fait mon boulot d’aiguilleur !

En tous les cas pour l’instant, c’est ma tournée : Formation offerte, vous cliquez là pour créer votre formation rentable.
J’espère vous avoir aiguillé dans cette botte de foin. Je vous dis à bientôt en vidéo !

Suivre

A Propos

Bonjour, je m'appelle Stéphane. Trois chiffres pour me présenter : 28 ans de Marketing, 15 ans directeur Agence Conseil en Communication et 2005 première expérience Web. Petite Astuce : Cliquez sur la clochette grise à droite quand vous vous abonnez sur ma chaîne. Vous recevrez des Notifications de nouvelles vidéos... histoire d'être les premiers servis ! Stéphane Lacoste (Aiguilleur dans une botte de foin)