BOURSORAMA : Arnaque ? Mon avis : démontré !

BOURSORAMA : Arnaque ? Mon Avis !

More...

➤ Transcription de la vidéo Boursorama :
BOURSORAMA : ​Arnaque ? Mon Avis !

Mais c’est surtout le vôtre en fait qui compte. Parce que c’est vrai qu’une banque qui offre de l’argent comme ça, c’est un peu contre intuitif. On creuse !
Bonjour, je m’appelle Stéphane ! Si vous cherchez à créer votre business en ligne de zéro et sans euros, bienvenue sur cette chaîne.
Et le problème, c’est ça, commentaire sur ma chaîne YouTube : « mais ça marche vraiment cette histoire des 80 euros ? Une banque qui donne de l’argent… allo quoi » ?
Et le problème c’est ça aussi : communauté Boursorama banque quelle est l’objection la plus récurrente de vos prospects ? 18 parrains répondent que leurs prospects leurs disent que c’est de l’arnaque. 15 disent qu’ils n’ont pas confiance dans les banques en ligne.
Qui je suis ?
Mais je suis toi, je suis moi, je suis tout le monde, je suis personne. En tous les cas, je ne suis pas banquier, je ne suis pas dans le conseil d’administration. Je n’ai pas accès aux comptes Boursorama, mais j’ai le droit de me faire un avis et on va se le faire ensemble. On va avancer doucement, faire une petite investigation un peu à la façon des journalistes. Vous savez les journalistes ils sont là pour relayer l’information, sans prendre parti. Donc, on va avancer étape par étape. A chaque étape passée, si ça passe, on collera un chouette feu vert. Par contre, si ça ne passe pas, STOP, on arrête tout ! OK ?
Et là ce qui m’intéresse le plus, c’est cette phrase : la Société Générale est actionnaire de la totalité du capital de Boursorama. Et c’est une femme d’ailleurs qui est à la direction : Marie CHEVAL. Bref, tout ça pour vous dire que moi je mets un chouette feu vert, mais quand même, on va vérifier.
Alors, on va sur le groupe Boursorama et on se rend compte qu’effectivement, c’est Marie CHEVAL qui est bel et bien la directrice et qu’elle a travaillé à l’Inspection des Finances. Mais on continue d’avancer, avec cette fois-ci les communiqués. Les communiqués de presse donc qui sont diffusés par Boursorama. Et en fait, si on clique sur chacun des communiqués, n’importe lequel, il y a toujours tout en bas un petit passage à propos de Boursorama. Et là, on voit que Boursorama est une filiale du groupe Société Générale.
Bon ! Bon, bon, bon, OK ! Tout ça, ça colle. Mais on va quand même aller un petit peu plus loin malgré le chouette feu vert.
Sondage : si jamais tu penses que cette vidéo t’est utile, tu mets un like. Et si jamais tu penses que cette vidéo ne te sert à absolument rien, tu mets un dislike. Et si jamais tu as des commentaires constructifs à faire, bah tu n’hésites pas.
Bon alors on va sur le site de la maison-mère, la Société Générale. On voit qu’effectivement, Réseau France, il y a bel et bien Boursorama, avec une page Boursorama. C’est là, effectivement, OK !
Mais tout ça, ça ne me dit pas si on va toucher les 80 euros qui sont proposés et les 150 euros qui sont aussi promis d’ailleurs. Donc, ce que je vous propose c’est d’aller un petit peu plus loin quand même.
Et on va vérifier auprès de l’observatoire des métiers de la banque, les acteurs du système bancaire et on y trouve effectivement la Société Générale, qui visiblement est soumise à une surveillance particulière, tout comme tous les autres grands groupes bancaires français, notamment par l’ACPR, qui est en fait l’organe de supervision de la banque et de l’assurance en général. Et puis, il y a aussi un petit peu l’AMF quand même qui est là pour le plan règlementaire. L’Union Européenne avec ses directives, le comité de Bâle, la Banque de France, Caisse des dépôts. Tout ça, tout ça, ok !
Bon, là je crois que c'est le moment où on est obligé de mettre un gros feu vert.
Peut-être encore un petit doute ?
Ouais ! peut-être une petite idée effectivement. Peut-être que l’arnaque elle est dans les tarifs dont on nous parle. On nous parle beaucoup de gratuité. Alors qu’est-ce qu’on fait ? Eh bien, on consulte la brochure tarifaire, hein, voilà. Et sur la brochure tarifaire, qu’est-ce qu’on voit ? On voit qu’effectivement, tout est bien expliqué. C’est à la disposition de tous et on voit toutes ces gratuités qui sont exposées clairement. Le compte, le fonctionnement et le suivi de compte. Là, c’est tout écrit. Il y a très très peu de choses qui sont payantes. Et effectivement, tout est gratuit pour pratiquement tout, pour le compte, mais aussi la carte. On dit qu’il y a plein de choses qui sont gratuites. Pour la carte, effectivement, il y a marqué gratuit partout. Gratuit opération de paiement et de retrait. Gratuit opération de paiement et de retrait en devises autres qu’euros, gratuit dans certains cas, autres services gratuits. Et puis, il y a les prélèvements, les virements, enfin, il y a plein de choses qui sont gratuites. Des colonnes entières de gratuités.
Bon, j’ai boum creusé la tête, j’ai vraiment du mal à trouver où est l’arnaque. Mais après tout, je suis comme Saint Thomas ; je ne crois que ce que je vois. Alors qu’est-ce que je fais ? Eh bien, je monte un compte, juste pour voir. Je monte un compte et là je me rends compte qu’effectivement j’ai bel et bien 380 euros qui sont tombés. Les 300 pour valider le compte et les 80 de prime de bienvenue comme promis. Et en plus, que je peux les retirer sans frais grâce à la carte gratuite.
Donc, là, je me dis qu’on est pas mal. Mais ça ne me suffit pas. Eh bien, je fais carrément mon premier parrainage. Et là, je reçois 150 €. Hum, je commence à valider franchement là, l’histoire. Je me rends compte que je reçois des sms, pour me dire que je reçois à chaque fois 150 €. Et là, ben, je fais carrément une publication sur ma page Facebook, mais aussi je me rends comptes que mes filleuls touchent 80 € avec des témoignages. Et là, bien sûr, je le mets également sur ma page Facebook.
Comme j’ai un peu peur d’être le seul au monde à gagner de l’argent avec Boursorama, je vais quand même vérifier sur internet, un peu partout s’il y a d’autres témoignages que les miens. Et là, j’en retrouve absolument partout.
Alors évidemment, l’offre peut changer, elle peut bouger, elle peut s’arrêter. Les sites internet même peuvent déménager. Tout est possible. Mais au jour d’aujourd’hui, à l’heure où je vous parle, en ce qui me concerne, mon propre avis c’est de : eh bien coller un chouette feu vert.
Quant à votre propre avis, ben faites pareil. Construisez, construisez-le. Faites vos propres recherches et gardez votre libre arbitre. N’écoutez pas les garçons comme moi. Gardez votre libre arbitre.
Et si vous voulez allez un petit peu plus loin pour apprendre à parrainer pour, par exemple viser jusqu’à 1 500 € par mois, sans même savoir ce qu’est un filleul, eh bien je vous propose de cliquer là. C’est une formation offerte pour apprendre à parrainer.
Quant à moi, j’espère vous avoir un peu aiguillé dans cette botte de foin.
On se retrouve très bientôt en vidéo.

Suivre

A Propos

Bonjour, je m'appelle Stéphane. Trois chiffres pour me présenter : 28 ans de Marketing, 15 ans directeur Agence Conseil en Communication et 2005 première expérience Web. Petite Astuce : Cliquez sur la clochette grise à droite quand vous vous abonnez sur ma chaîne. Vous recevrez des Notifications de nouvelles vidéos... histoire d'être les premiers servis ! Stéphane Lacoste (Aiguilleur dans une botte de foin)