Comment bien se lancer sur YouTube en 2019 : 5 conseils éclair

Comment bien se lancer sur YouTube en 2019 : 5 conseils éclair

More...

Gagnez des € avec YouTube : YouTube Turbo
Comment vivre de votre chaîne même en partant de 0


Gagnez des € avec YouTube : YouTube Turbo
Comment vivre de votre chaîne même en partant de 0


​​​Emailing Turbo : De 0 à Pro
Comment créer une liste rentable en 24h chrono


➤ Transcription de la Vidéo :
Comment bien débuter sur YouTube en 2019 : 5 conseils éclair

Comment commencer une chaine sur YouTube en 2019 ? Aujourd’hui, cinq conseils éclair.

Bonjour, je m’appelle Stéphane et si vous cherchez à créer votre business en ligne de zéro et sans euros, bienvenue sur cette chaîne qui travaille à domicile. Abonnez-vous, cliquez sur la petite clochette de notifications, parce que ça, c’est pour ne rien louper.

Et j’ai réfléchi un peu, c’est dur hein… et j’ai trouvé, si j’ai trouvé ! J’ai trouvé quels étaient les cinq conseils. 
J’ai cherché bien sûr des conseils rapides qui soient simples, qui ne vous demandent pas de technique, que vous puissiez juste réfléchir, implémenter et vous dire : OK, ça je le fais facile !
Quels peuvent être ces cinq conseils pour bien se lancer sur YouTube ? 
Précisément, c’est ce qu’on va voir ensemble, conseils éclairs.

➤ Comment programmer une vidéo YouTube

Premier conseil pour bien commencer : évitez les extrêmes.
Faire trop de breaks, ce n’est pas bon en termes de publications : trop attendre avant de mettre sa prochaine vidéo, c’est pas bon.
L’inverse aussi n’est pas très bon, et ça je le vois faire… ne dites pas non ! Je le vois même chez des marketeurs qui vendent des formations YouTube, qui balancent trois vidéos le même jour, et qui après laissent tomber pendant quinze jours... Ça ne marche pas comme ça !

Même en télévision, regardez comment ça se passe, ça ne se passe pas comme ça. Le journal de 20h il est à 20h.
On vous met des séries à répétition, c’est pour vous faire revenir régulièrement à des heures précises, et pouvoir caser les petites pubs au passage d’accord, mais vous faire revenir précisément à ces heures-là. Que cherche t'on d'après vous ?
Concrètement on cherche la fidélisation de l’audience, et vous allez chercher la même chose pour votre propre chaîne.
Ça veut dire qu’il va falloir que vous publiiez de manière tout à fait régulière. Et là, les deux camps seront contents ! Le camp des abonnés qui se diront : « ouais, je sais quand je peux attendre à une vidéo de la part de cette personne que j’aime bien suivre », et puis le camp de YouTube aussi qui dira : « lui c’est un créateur sérieux, il envoie des vidéos de manière tout à fait régulière ».

Donc c’est encore une des vertus de vos publications qu’il faut absolument que vous mettiez en place de manière régulière.
Maintenant si vous voulez vous aider d’automatisation, utilisez simplement TubeBuddy  (lien de partenariat gratuit) et vous allez donc pouvoir faire ça.
Quand vous avez vos vidéos qui sont stockées ici (bien sûr vous en avez toujours quelques unes d’avance pour pouvoir moduler les vidéos à programmer et faire quelque chose de riche) eh bien, vous allez pouvoir appuyer sur ce magnifique petit TubeBuddy rouge, qui va vous mettre en face ici un jour et une heure de programmation. Ça va vous permettre de valider votre réglage en appuyant sur le bouton vert, donc de programmer publiquement la vidéo que vous aurez sélectionnée.
Et là vous n’avez plus aucune excuse pour ne pas publier de manière régulière. 

➤ Comment réussir sa chaine youtube

Deuxième conseil que j’ai à vous prodiguer, c’est évidemment tenter des choses nouvelles. Ce sera un bon début pour avoir une chaine YouTube à succès.
L’année dernière par exemple, quand je suis parti en vacances à Bangkok, j’en ai profité pour vous faire une petite vidéo par semaine vlog pour voir un petit peu ce que ça donne.
Donc je vous ai sorti une vidéo par semaine sur Bangkok... et je ne suis pas près de le refaire ! Ça n’a pas marché du tout ! 
Comment vous dire ?... Eh bah, tant mieux j’ai tenté, j’ai essayé, ce n’est pas ça qui vous plaît, il y a juste le cœur, cœur, cœur de la chaîne qui a suivi ces vidéos-là.

Pas grave, cette année je pars en vacances les doigts dans le nez : rien ! Ce n’est pas magnifique la vie ?
Alors tentez, vous aussi, des choses.
Einstein a dit la chose suivante, et je la trouve très juste : « la définition de la folie c’est de refaire toujours la même chose et d’attendre des résultats différents ». Il était malin Einstein quand même...
Alors si vous êtes par exemple dans l’immobilier, allez voir ce qui se passe dans les chaînes de cuisine, il y a peut-être des choses à apprendre.
Si vous êtes dans le gaming, allez voir sur les chaînes de fitness, comment la personne demande de s’abonner, etc.
Bref, ouvrez les horizons, ouvrez les œillères. 

➤ Comment booster sa chaine YouTube

Troisième conseil à vous prodiguer : arrêter d’envoyer les gens en dehors de YouTube, ça, ce n’est pas bon ça.
Vous allez me dire que moi je le fais et vous avez raison, je le fais effectivement !

C’est vrai qu’à chacune de mes fins de vidéos je dis : « Cliquez ici pour rejoindre mon site internet ».
Mais qui vous dit que si je ne le faisais pas, je n’aurais pas deux fois plus d’abonnés ? Qui vous dit que ça ne boosterait pas encore plus ma chaîne YouTube ?
Et qui vous dit que je m’en fous finalement d’avoir plus d’abonnés ; moi ce que je veux c’est vivre de ma chaîne YouTube.

Donc clairement : chacun ses priorités, chacun sa stratégie.
Si la vôtre c’est de construire, de bien lancer votre chaine YouTube, eh bien renvoyez les simplement vers vos vidéos YouTube, mais pas vers votre page Facebook, votre Instagram, votre Twitter ou quoi. Arrêtez tout ça, tous ces liens qu’il y a un peu partout, arrêtez et focalisez sur YouTube.
D’une manière générale, il faut comprendre que chaque réseau doit être construit depuis le réseau, et pas chercher à trop déborder… sauf si bien sûr il y a d’autres priorités, sauf si bien sûr vous avez une véritable stratégie. Ce qui est mon cas quand même, puisque je vous rappelle que j’en vis.

➤ Comment bien réussir une video YouTube

Quatrième conseil avant de vous jeter sur les vidéos, et de faire… de faire les vidéos (il y en a même qui font une vidéo par jour) il faudra peut-être savoir ce qui marche et comment faire en sorte que vos vidéos soient efficaces et vous rapportent pour votre chaîne, sinon ça ne sert à rien pour en sortir autant que vous voulez.

Comment rendre une vidéo efficace ? Comment bien la réussir ? En peu de mots, il y a quand même une chose sur laquelle vous devez vraiment vous appuyer, c’est ce qu’on appelle le Watch Time (durée de visionnage).
Je prends cet exemple de cette vidéo qui est assez récente : Studio bêta, données analytiques, la courbe bleue c’est la progression de cette vidéo, et vous voyez que je suis en dessous de ce que j’ai habituellement – qui est donc cette partie grise – donc je suis légèrement en dessous, ça veut dire qu’en quantité cette vidéo est un petit peu moins regardée que les autres.
En revanche elle est plutôt, une fois que les gens sont branchés dessus, elle est plutôt regardée longtemps et les gens ils sont assez accrochés, puisqu’ils restent 58 % du temps.

C’est ce chiffre-là qu’il va falloir que vous appreniez à travailler, 58 %. Il faut que vous arriviez au maximum. En théorie l’idéal ce serait que 100 % des gens qui atterrissent sur votre vidéo, restent jusqu’à la toute fin, c’est-à-dire 100 % du temps, voilà, c’est juste l’idéal.
Si vous arrivez à faire ça sur vos vidéos, effectivement la machine YouTube va commencer à se mettre en place, à se mettre à tourner, et tourner en votre faveur et vous permettre de bien vous lancer sur YouTube en 2019.
Donc il faut absolument que vous travailliez, pour que vos vidéos soient super efficaces. Et évidemment, là vous allez commencer à pouvoir vous dire :
Ok, maintenant que les gens regardent mes vidéos et les apprécient, je vais pouvoir en sortir plus, et jouer sur la quantité, et même faire une par jour si vous voulez, ça ne me pose pas de problème. 

➤ Comment avoir un bon référencement YouTube

Cinquième conseil en matière de SEO, quand vous écrivez les titres de vos vidéos, c’est d’essayer de trouver des termes qui ont beaucoup de recherches et peu de compétitions. Ça, ce sont des gros trésors si vous trouvez.
Ce n’est pas facile à trouver, soyons clair, vous trouverez au mieux des “petits trésors“. Mais bon, il y a des outils, encore une fois, qui sont là pour nous aider. C'est une des clés pour avoir un bon référencement YouTube.

Cas pratique, attention on va aller sur TubeBuddy, dont je vous ai donné le lien un peu plus haut.
Vous trouvez une de vos vidéos, encore une fois vous appuyez sur ce joli petit rond rouge dans votre studio bêta, et vous allez pouvoir tomber sur ce Keyword Explorer.
Par exemple si on tape le mot « Bottes », eh bien là, tout de suite on voit… vous vous mettez sur cet onglet qui est donc ciblé par rapport à votre chaîne, ça vous donne des résultats qui sont ciblés par rapport à votre chaîne, et là on vous dit que c’est plutôt un bon mot pour votre chaîne, donc 68 % de chances de réussite.
Si vous voulez aller un petit peu plus loin dans l’analyse, sachez que pour les recherches de volume, vous voyez qu’ici la recherche de volume est signalée, on vous dit que c’est plutôt moyen, voilà, on est au milieu. Alors qu’ici, au niveau de la compétition dont je vous disais, le… pareil, elle est à peu près moyenne, voilà.

Vous pouvez faire d’autres cas de figure. Autre exemple : si vous tapez « botte de 7 lieux ». Vous pouvez vendre des botte de 7 lieux si vous voulez.
Alors, « botte de 7 lieux » on tape, et là on voit que c’est un petit peu mieux. Ah ! Vous, vous avez plus de chances de réussir à trouver ce bon mix, puisque là vous êtes à 70 au lieu de 68 %. Search volume, on voit que c’est très très bas finalement, que c’est moins recherché que le mot botte, effectivement, on est à 4 200 alors que tout à l’heure on était à 187 000. Là on a une vraie différence !
Et puis pareil, en Compétition, donc là on a plutôt, pas mal de Compétition malgré tout. Malgré tout l’un dans l’autre on arrive – encore une fois si vous ne voulez pas vous prendre la tête sur ces chiffres – on arrive à ce score-là de Good, de bon, de 70 %. Et rien qu’avec ça déjà, vous savez que vous allez pouvoir tenter l’aventure sur le mot clé que vous aurez choisi. 

Et si vous voulez aller un petit peu plus loin, à savoir, vivre de votre chaîne YouTube, ce que je vous propose, c’est tout simplement de cliquer là : formation offerte pour vivre de votre chaine YouTube. J’espère vous avoir un petit peu aiguillés dans cette botte de foin, je vous dis à bientôt en vidéo.

Suivre

A Propos

Bonjour, je m'appelle Stéphane. Trois chiffres pour me présenter : 28 ans de Marketing, 15 ans directeur Agence Conseil en Communication et 2005 première expérience Web. Petite Astuce : Cliquez sur la clochette grise à droite quand vous vous abonnez à la chaîne. Vous recevrez des Notifications de nouvelles vidéos... histoire d'être les premiers servis ! Stéphane Lacoste (Aiguilleur dans une botte de foin)