Comment créer un Site Internet avec Wordpress (Tuto facile)

Comment créer un Site Internet avec WordPress (Tuto Facile)

More...

Comment transformer votre blog en un tremplin à ventes :


Comment créer un Site Internet avec WordPress : Tuto

La création d’un site internet est facilitée aujourd’hui grâce aux différentes plateformes qui existent sur internet. Il existe en effet des plateformes gratuites, d'autres payantes qui vous permettent de créer un site internet sans avoir à rédiger des lignes de codes.
C'est dans cette rubrique que s'inscrit le logiciel WordPress. Cette plateforme est du reste la plus utilisée à ce jour au monde et offre de multiples possibilités aux utilisateurs. Dans cet article, je vous propose de voir ensemble comment créer votre site internet sur WordPress.

 

Pourq​uoi choisir WordPress pour créer votre site internet ?


Vous avez décidé de créer votre propre site internet et vous vous demandez quel CMS (Content Management System, système de Gestion de contenus en français) utiliser pour ce faire ?
Pourquoi ne pas opter pour WordPress ? WordPress est le concepteur de site internet le plus utilisé ces récentes années. En effet, les derniers chiffres révèlent que 35,5 % de site web utilisent WordPress pour concevoir leurs sites.

Par ailleurs, il s’approprie à lui tout seul 62,1 % des parts du marché français des CMS. Contre 4,6 % de parts de marché pour Joomla et 2,3 % pour Wix.

Cette popularité est dûe au fait que WordPress offre plus de possibilités et de facilités pour la conception et l’administration des sites internet. Il est flexible et offre plusieurs options de personnalisations pour une prise en main facilitée surtout pour les personnes n’ayant aucune connaissances particulières en techniques de codage.

Depuis sa création en 2003, WordPress est le premier choix dans la conception de blogs car il a d’abord été conçu à cet effet à la base. Depuis, le logiciel a beaucoup évolué et permet de répondre à divers besoins : sites vitrines, boutiques e-commerce, blog, etc.

 

Les fondamentaux avant de créer un site internet optimisé


Pour créer un site web durable dans le temps, il faut tenir compte de 2 éléments indispensables : le nom de domaine et l’hébergement. Les 2 sont des éléments clés qui assureront la viabilité de votre site internet dans le temps. Vous ne devez donc pas commettre d’impairs au moment de faire vos choix.

 

1- Trouver un nom de domaine


Le nom de domaine pour un site internet est l’équivalent de votre adresse postale. C’est le nom qui apparaît après WWW dans l’adresse web d’un site internet. Il se compose principalement de 2 éléments : d’un nom et d’une extension ou encore TLD (Top Level Domain) souvent associé à un pays. C’est le cas de .fr, .ch, etc.)

Ce n’est pas chose facile que de choisir le bon nom de domaine. Etant donné que vous allez le garder toute la durée de vie de votre site internet, il est important d‘en choisir un qui soit vraiment bon. La règle générale est que votre nom de domaine doit être lisible et facile à prononcer.


En effet la lisibilité est un critère très important dans le choix du nom de domaine. Aussi, éviter d’employer :

  • Les tirets.
  • Les chiffres.
  • Les accents.

Votre nom de domaine doit être original, facile à retenir et pas trop long. N’oubliez pas que l’objectif est que les internautes le mémorisent facilement. Il est conseillé de ne pas dépasser 15 à 18 caractères sans l’extension (.fr, .com, etc.). Evitez aussi de copier le nom de domaine d’une marque déposée.
D’ailleurs, vous avez la possibilité de vérifier la disponibilité d’un nom de domaine avant de l’utiliser. L’outil de recherche de l’AFNIC vous permet de le faire.


2- L’extension et les mots-clés


Pour ce qui concerne le choix de l’extension, limitez-vous aux extensions connues comme : .com, .net ou .org. Si votre public est majoritairement en France optez pour le .fr. En fait, les extensions régionales conviennent tout à fait si votre site est localisé dans un pays précis. Toutefois, notez que les gens retiennent plus facilement le .com.

Pour ce qui concerne les mots-clés contenus dans votre nom de domaine, Google privilégie premièrement l’expérience utilisateur. Vous pouvez donc utiliser votre mot-clé principal sans toutefois sur-optimiser.

Dans certains cas, il arrive que le nom de domaine soit déjà utilisé par une tierce personne. Dans ce cas, le mieux à faire est de trouver un autre nom de domaine. 

 

3- Choisir un hébergeur pour votre site WordPress


Un hébergeur est tout simplement une entreprise qui stocke les données de votre site afin de s’assurer qu’elles restent disponibles 24h/24 et 7j/7. Pour un début, vous pouvez opter pour un hébergement mutualisé.

Il s’agit encore une fois d’une étape vraiment cruciale dans la création de votre site internet. Vous devez tenir compte des détails ci-après avant d’effectuer votre choix.


  • Le coût : À cet effet, vous devez prévoir en moyenne, 4 à 5 euros mensuels pour l’hébergement de votre site.
  • La disponibilité et la performance du service-client. En cas de problème vous avez besoin de trouver la solution rapidement.
  • La performance des serveurs de l’hébergeur.
  • La facilité d’utilisation.
  • La disponibilité des serveurs
  • La présence ou non d’une cPanel. Il s’agit d’une interface d’administration dont disposent certains hébergeurs. Le but est de vous permettre d’effectuer des opérations mineures comme la création d’adresses email, les redirections, les changements de version PHP, etc.


 

Créer son site web avec WordPress en 8 étapes simples


Pour installer WordPress de façon manuelle, nous n’avez qu’à suivre les 4 étapes suivantes : 


  • Télécharger WordPress,
  • Créer une base de données,
  • Héberger WordPress sur le serveur de votre choix, 
  • Initialiser WordPress grâce à un script d’installation.

Une fois WordPress installé, il vous reste à présent plusieurs configurations à faire pour paramétrer votre site.

Pour cela, vous devez vous rendre dans la partie Admin de votre site en rentrant l’adresse suivante : votresite.com/wp-admin.

 

1- Régler les permaliens


Un permalien est tout simplement le format que prendront les adresses des pages de votre site. Pour le configurer, rendez vous dans Réglages > Permaliens pour définir les paramètres et choisissez "Titre de la publication" comme sur l’image ci-dessous :


Réglages des permaliens

Réglages des permaliens



Une fois cela fait, pensez à enregistrer vos modifications. Notez que toute modification postérieure affectera vos pages car les utilisateurs ne pourront plus y accéder.


2- Paramétrer le menu principal


Pour créer le menu, rendez-vous dans Apparence > Menus :


Paramétrer le menu



La structure de votre menu dépend du thème que vous souhaitez aborder sur votre site. Cependant, en plus de l’élément “Accueil”, pensez à rajouter au minimum les pages suivantes : 


  • À propos : Dans cette section vous vous présenterez et donnerez l’objet de votre site internet.

  • Contact : Indispensable afin que vous puissiez facilement être joignable.

  • Mentions légales : Elles sont obligatoires, qu’il s’agisse d’un site professionnel ou non.

  • Politique de confidentialité : obligatoire depuis l’apparition du RGPD (Règlement Général pour la Protection des Données) qui a vu le jour en mai 2018. 

D’autre part, pensez à ne pas surcharger votre menu d’éléments, restez simple. Le libellé de chaque élément doit être en relation avec le contenu. Assignez également un emplacement dans WordPress pour chaque élément afin qu’il s’affiche. Pour finir, évitez les sous-menus.


3- Gérer les widgets


Les widgets sont des vignettes que l’on retrouve généralement dans la barre latérale et dans le pieds de page. Encore faut-il que leur utilisation soit pertinente. 

Pour savoir si un widget est pertinent, demandez-vous s’il apporte une utilité particulière à vos visiteurs. En effet, les widgets servent avant tout à afficher des informations pertinentes comme :


  • Les articles récents de votre blog ;

  • Vos produits et/ou services ;

  • Un encart de newsletter ;

  • Des publicités.

La configuration des permaliens, menus et widgets sont les classiques dans la configuration de WordPress. Toutefois, il reste beaucoup d’autres réglages que vous pouvez faire. Il vous suffit de consulter les propositions de sous-menus faites sur le menu réglages.  


4- Choisir le thème WordPress adéquat


Voici un des thèmes proposés par WordPress, le Thème Twenty Twenty :


Thème Wordpres - Twenty Twenty



Vous avez toutefois la possibilité de le changer s’il ne satisfait à vos attentes. A ce jour WordPress à une base de données de 4 200 thèmes gratuits. Pour en installer un de votre choix, il vous suffit de passer par le menu : Apparence > Thèmes.


Ensuite, cliquez sur "Ajouter" en haut de l’écran. Une liste de thèmes gratuits apparaîtra. Vous pouvez alors parcourir la liste et sélectionner celui de votre choix en cliquant sur "Installer" en haut de l’écran. Puis cliquez sur “Activer” pour le charger sur votre site WordPress.


Poursuivez et rendez-vous dans Apparence > Personnaliser. De là, vous accéderez à l’Outil de personnalisation (Customizer, en anglais). C’est lui qui vous permettra de personnaliser l’apparence du thème.


Vous avez également des thèmes payants vendus dans des boutiques en lignes. Personnellement je vous recommande celui que j’utilise Thrive Themes (lien d'affiliation) qui vous permettra d'avoir un site professionnel et tourné vers la collecte de prospects. Il faudra compter en moyenne une quinzaine d’euros par mois.

Payant ou non, un bon thème doit posséder au minimum les caractéristiques suivantes :


  • Responsive : Autrement dit, il doit être optimisé sur ordinateur, smartphone et tablette.
  • Optimisation pour le SEO.
  • Performance : Ce n’est pas un secret, Google met en avant les pages qui chargent plus rapidement.
  • Mises à jour de façon régulière.
  • Compatible avec WordPress.

Donc restez simple au maximum pour améliorer l’expérience client.


5- Installer les extensions incontournables


Les extensions ou plugins en Anglais vous permettent d’ajouter de nouvelles fonctionnalités à votre site web, sans nul besoin de maîtriser le code.
La force de WordPress réside en effet dans la richesse de son répertoire officiel.

Voici les 5 plugins de base à installer sur votre site WordPress :  


  • Yoast SEO : pour optimiser votre référencement naturel (SEO) ;
  • Thrive Leads : pour créer des formulaires de capture personnalisés sans coder ;
  • Social Warfare : pour ajouter des boutons de partage sociaux ;
  • MonsterInsights : pour connecter Google Analytics à votre site (et suivre le nombre des visites);
  • UpdraftPlus : pour sauvegarder votre site régulièrement. 

Par contre, évitez d’utiliser trop de plugins au risque de ralentir le chargement des pages. L’installation d’une extension sur votre site se fait très simplement. Allez dans Extensions > Ajouter. Ensuite cliquez sur le bouton “Installer” puis sur “Activer” pour l’exécuter.


Ajouter une extension

Ajouter une extension



6- Ajouter et éditer des contenus


Le processus d’édition d’articles se fait comme suit : allez dans Articles > Ajouter. Vous ferez apparaître l’éditeur de contenus WordPress, également appelé Gutenberg. dès lors vous pouvez commencer à rédiger votre premier article.


Rédiger sur WordPress

Rédiger sur WordPress



L’éditeur de contenus fonctionne en blocs de contenus que vous pouvez ajouter ou supprimer en quelques clics. Le menu à droite de l’écran vous permet de publier ou mettre à jour vos modifications.

 

7- Référencer votre site WordPress


Une fois votre site internet et vos premiers contenus créés, il vous faut à présent penser au référencement de vos pages. Le référencement vous permet de rendre votre site visible sur les moteurs de recherche. 


Voici quelques réglages à faire pour commencer. Rendez-vous dans le menu Réglages > Lecture, évitez de cocher la case Visibilité pour les moteurs de recherche, sinon, votre site ne sera pas indexé par ceux-ci.


Options de lecture

Options de lecture



Pensez également à installer un sitemap et éventuellement un fichier robots.txt. Un sitemap est un fichier qui liste toutes les URLs (adresses) de votre site web. Ce qui permet aux robots des moteurs de recherche de lire la structure de votre contenu.


Un fichier robots.txt quant à lui est un fichier texte qui indique aux moteurs de recherche les éléments de votre site qui ne doivent pas être explorés.


8- Sécuriser votre site


Pour éviter que votre site ne soit piraté, vous devez penser à sécuriser votre site internet. A noter que les principales sources de piratage sont causées par des extensions défaillantes, ou le fait de ne pas régulièrement mettre à jour les extensions installées sur votre site. 


Pour mettre votre site internet à l'abri de piratage, voici quelques consignes à respecter : 


  • Exécutez une sauvegarde de votre site sur des périodes régulières. 
  • Installez les mises à jour dès que possible. 
  • Utilisez une adresse https. 
  • N'installez que des thèmes et extensions vérifiés, donc les plus utilisés. 
Vous y êtes ! Félicitations pour la création de votre nouveau site internet et si vous voulez aller plus loin pour transformer votre blog en un tremplin à ventes : Formation offerte.


➤ Vidéo Recommandée :
Comment attirer des visiteurs sur son Site

Comment transformer votre blog en un tremplin à ventes :


Suivre

A Propos

Bonjour, je m'appelle Stéphane. Trois chiffres pour me présenter : 28 ans de Marketing, 15 ans directeur Agence Conseil en Communication et 2005 première expérience Web. Petite Astuce : Cliquez sur la clochette grise à droite quand vous vous abonnez à la chaîne. Vous recevrez des Notifications de nouvelles vidéos... histoire d'être les premiers servis ! Stéphane Lacoste (Aiguilleur dans une botte de foin)

>