Comment faire une Newsletter efficace : 7 Astuces

Comment faire une Newsletter efficace : 7 Astuces

More...

Emailing Turbo : De 0 à Pro
Comment créer une liste rentable en 24 chrono


Comment promouvoir votre page Facebook gratuitement
avec votre robot Messenger



​​​Découvrez comment gagner jusqu'à 1 500 €/Mois :


➤ Transcription de la Vidéo :
Comment faire une Newsletter efficace : 7 Astuces

Comment faire une Newsletter efficace ? Ce que je vous propose aujourd'hui : 7 astuces.
 
Bonjour, je m’appelle Stéphane et si vous cherchez à créer votre business en ligne de zéro et sans euros, bienvenue sur cette chaîne.
Abonnez-vous ici et puis il faut cliquer sur la clochette de notifications pour ne rien manquer.

Alors une Newsletter, un Broadcast efficace, comment est-ce qu’on fait ça ?
Oui, ce n’est pas facile non plus de tenir une liste et de faire en sorte que tous nos emails, parce que c’est bien l’objectif, soient d’abord ouverts et qu’ensuite, ils soient cliqués.
Alors vous appelez ça comme vous voulez : newsletter, broadcast, email. On va rester simple : l’idée, c’est bel et bien d’envoyer un courrier à toute votre liste. J’espère pour vous d’ailleurs qu’elle est segmentée. Ça va vous aider à la rendre un petit peu plus efficace.
Mais bref, pour l’instant, ce que je vais vous proposer, ce sont quelques astuces qui devraient vous aider normalement.

Astuce 1 : L'adresse mail de l'expéditeur

Première astuce, l’adresse email de l’expéditeur.
C’est super important, c'est-à-dire votre adresse, celle que vous allez présenter. C’est vrai que notre réflexe, quand on reçoit d’une manière générale une newsletter, on a tendance à regarder et se dire : de qui ça vient, d’où, c’est qui qui m’écrit. Donc, ça, il va falloir absolument que vous en teniez compte quand vous faites une adresse qui va vous servir en fait de from, d’expéditeur en fait.

Alors bien sûr, vous pouvez faire un petit [email protected] qui ne sera pas tout à fait la même chose qu’un [email protected], qui ne sera pas la même chose que peut-être un truc un petit peu plus original, je ne sais pas : un [email protected], etc. Donc, ça, ça se teste en plus pour savoir quels sont ceux qui fonctionnent le mieux. Et évidemment, si vous envoyez tel ou tel type d’email, eh bien, vous allez devoir adapter ce from, cet expéditeur.
Pareil, si par exemple, vous envoyez un petit sondage par l’intermédiaire de votre mailing list, peut-être que ce sera mieux de mettre plutôt que le nom de l’entreprise, de mettre le nom d’une personne en particulier pour rendre la chose un petit peu plus personnel.

Astuce 2 : Personnaliser ses mails

Deuxième astuce, la personnalisation. Est-elle surcotée la personnalisation ?
Peut-être que vous vous contentez juste de mettre : salut et puis le nom, le prénom, enfin, le prénom de votre contact. Mais ça n’est pas que ça la personnalisation. Oui, c’est vrai que ça aide si vous le mettez par exemple dans l’objet. Ça donne un petit peu plus d’ouverture. Mais encore une fois, ça n’est pas que ça.

La personnalisation, ça tient compte aussi de ce qu’on appelle des emails comportementaux. C'est-à-dire qu’en fonction des comportements de vos contacts, eh bien, vous allez diriger vers telle ou telle séquence, tel ou tel type d’email, telle ou telle réponse. Et la personnalisation, ça englobe aussi ces automatisations-là.

Astuce 3 : Le design de votre email marketing

Troisième astuce, un petit coup de peinture, un petit coup de frais, un petit coup de neuf sur vos emails, voilà, le look, le design de vos emails. Si ça fait longtemps que vous envoyez des emails à votre liste, elle connait un petit peu trop votre manière de faire, votre design, votre look, eh bien profitez-en pour changer. Proposez autre chose. Voilà, ça va vous aider à renouveler. Alors tentez des petites choses aussi de temps en temps.

Par exemple, vous savez les GIF, les petites images animées, voilà, ça, ça se tente. Mais alors attention, parce que tous ne rendront pas forcément de manière extrêmement pertinente votre truc et quelquefois, ça ne va pas marcher du tout. Donc faites des tests avant en preview dans votre logiciel pour voir si les Gif en question sont bien rendus. Et si ça fonctionne, un petit gif par ci par là.
Changez votre look général, mais de temps en temps, ce qui se trouve à l’intérieur aussi de votre présentation.

Astuce 4 : Aide pour avoir un bon taux d'ouverture de vos newsletters

Quatrième astuce, puisqu’on est dans le design, on peut parler aussi des émojis. Vous savez les émojis qu’on pourrait mettre éventuellement dans vos emails.
Eh bien pourquoi pas. Alors ça a un petit défaut quand même. C’est que si vous voulez absolument avoir une valeur perçue comme étant un grand professionnel de la place, ben, ça ne va pas vous aider à aller dans ce sens-là.

Donc à vous de voir en fonction bien sûr de votre liste, de l’âge de votre liste si oui ou non ça peut correspondre que de mettre des émojis. Parce que c’est vrai que les émojis égaient beaucoup et puis ça peut servir aussi dans les sujets même de vos emails. C’est vrai que ça aide aux taux d’ouverture. Encore une fois, ça dépend de votre liste. Donc faites bien attention à ça, là aussi ça peut se tester tout simplement. 

Astuce 5 : La fréquence de l'emailing


Cinquième astuce, si vous croyez qu’à partir du moment où quelqu’un vous confie son email, vous allez pouvoir lui envoyer autant d’emails que vous voulez, le bombarder d’emails, c’est une erreur. Il va falloir travailler sur deux choses, tout d’abord sur la fréquence des emails.
Si vous envoyez trop rarement des emails, la personne risque de vous oublier. Et il y a un moment où elle va recevoir un nouvel email, elle va dire : mais je n’ai jamais souscrit à cette liste et boum, au pire ça peut être spam. Si vous envoyez trop souvent, pareil. Et qu’est-ce qu’il a lui à envoyer 10 000 emails, boum, spam.

Donc il va falloir que vous trouviez la bonne fréquence, mais il va falloir aussi trouver la bonne qualité d’email qu’il va falloir mettre, à savoir, ça ce qui va vous l’indiquer, c’est ce pourquoi la personne vous a rejoint, quel a été le lead magnet que vous avez proposé, quel a été le petit cadeau que vous avez proposé peut-être. Et donc, vous saurez sur quel thème la personne est intéressée et vous allez pouvoir continuer d’envoyer des emails sur ce thème, pas sur les autres. D’abord sur ce thème pour satisfaire la personne. Et ça, ça va vous éviter là encore de vous prendre cette sale étiquette de spammeur, pas bon. 

Astuce 6 : La longueur maxi d'une newsletter

Sixième astuce, faire des emails courts. Ça marche faire des emails courts, bien sûr. Et à ce moment-là, il faut que vous alliez droit au but. Et ce que vous pouvez faire si vous vous sentez un petit peu frustré parce que vous aimeriez bien en dire plus ou en mettre plus, c’est mettre un petit « en savoir plus » ou bref renvoyer vers un article de blog, une publication Facebook qui, elle, va un petit peu plus loin.

Ce que vous pouvez faire aussi, c’est faire une petite liste à puces. Ça, c’est bien, c’est extrêmement lisible. Liste à puces et vous allez voir que ce genre d’email fonctionne très bien dans certains cas.

Astuce 7 : Le format d'un mail

Septième astuce, faire des emails longs. Ça aussi ça fonctionne là aussi, mais dans d’autres cas. A ce moment-là, il faut être un petit peu plus dans le copywriting, savoir utiliser son email pour amener la personne doucement, mais surement vers le call to action, l’appel à l’action, voilà, l’endroit sur lequel il devra cliquer. Et ça, bien sûr, ça demande un petit peu plus de maitrise, un petit peu plus de copywriting, mais c’est aussi quelque chose qui fonctionne dans certains cas particuliers.

Donc à vous de bien gérer entre les emails courts et les emails longs, savoir à quel moment il faut faire du court et du long, mais cette variation, d’une manière générale, va vous aider d’abord à développer votre art du copywriting, mais aussi va vous aider à intéresser le contact. Parce qu’il aura des propositions différentes.

Et puis si vous voulez aller un petit peu plus loin dans votre emailing marketing, eh bien ce que je vous propose, c’est une heure de formation offerte :
Emailing turbo : de zéro à pro, pour ça, cliquez là.
J’espère vous avoir un petit peu aiguillé dans cette botte de foin.
On se retrouve très bientôt en vidéo !

Suivre

A Propos

Bonjour, je m'appelle Stéphane. Trois chiffres pour me présenter : 28 ans de Marketing, 15 ans directeur Agence Conseil en Communication et 2005 première expérience Web. Petite Astuce : Cliquez sur la clochette grise à droite quand vous vous abonnez sur ma chaîne. Vous recevrez des Notifications de nouvelles vidéos... histoire d'être les premiers servis ! Stéphane Lacoste (Aiguilleur dans une botte de foin)