Comment utiliser canva.com - français. Tuto : 2 Étapes Simples

Comment utiliser Canva.com – français

Votre formation pour créer des Images qui boostent votre Business (même de 0)

More...

Comment promouvoir votre Page Facebook gratuitement


➤ Transcription de la vidéo :
Comment utiliser Canva.com – français

Comment ça marche Canva ? Eh bien je vous propose un tutoriel en français.
Direction Canva.com (Lien en français :  canva.com/fr_fr/) et dans quelques instants, vous sortirez votre première image.

Vous avez raison, c’est super important les images sur internet. D’ailleurs, si vous cherchez à créer votre business en ligne de “Zéro et sans Euro“, bienvenue sur cette chaîne. Abonnez-vous !
Et puis, la petite notification, ça c’est pour ne rien louper.

 Tutoriel Canva en 2 parties :

Je vous propose ce tutoriel en deux parties ; la première partie, on va juste faire une petite visite du propriétaire et la deuxième partie, on part de zéro.
Comme ça, je pourrai vous placer quelques petits trucs et astuces et on va partir sur un exemple d’une fabrication d’une phrase du jour, parce que ça, ça sert à tout le monde.
Et à partir du moment où vous saurez faire cette phrase du jour, vous saurez décliner ça, faire ça sous différentes versions. Alors, si vous voulez faire, je ne sais pas une publication Facebook, si vous voulez refaire votre couverture Facebook, une bannière YouTube, une miniature ou aussi tout ce qui est logos, cartes de visite etc…

Étape 1 : Débutants. Comment ça marche Canva.com ?

Bon alors, première chose à faire, c’est bien sûr d’aller sur canva.com.
Je ne vais pas faire l’affront pour vous expliquer comment est-ce qu’on s’inscrit ? Je pense que vous le savez tous. Vous arrivez directement sur cette page et je vais vous expliquer très rapidement son menu.
Vous allez voir que c’est hyper simple. Le seul vrai menu qui nous intéresse, c’est celui-ci « Tous vos designs ».
Parce que partager… on peut travailler en équipe, « Partagés avec vous », etc… tout ça.«
Explorer les modèles », pareil, tout ça, vous connaissez.
Il y a « Mettre à niveau » éventuellement qui peut vous intéresser si vous voulez upgrader et ne plus être en gratuit.
« Trouvez l’inspiration » éventuellement pour trouver effectivement des templates mais il y en a ailleurs.
Et si vous voulez « Utiliser des dimensions spécifiques », elles sont ici.

Alors, comme vous voyez, il y a déjà plein de modèles, mais on ne va pas passer par là, nous on va appuyer sur ce gros bouton blanc « Créer un design » qui ressemble d’ailleurs curieusement à une barre de recherche. Et là, vous voyez qu’il y a tout un tas de gabarits qui sont des templates prédisposés.
Il y a les bonnes dimensions et là, rien que cette adresse canva.com nous facilite le travail par dix !
Vous voyez que vous pouvez absolument tout faire, donc, là vous avez les designs les plus populaires.
On peut faire des publications sur les réseaux sociaux, des documents, pour créer vos propres designs. Voilà pour ça !
Mais nous, on va partir donc sur l’exemple, comme je vous le disais tout à l’heure, une phrase du jour dont une publication Facebook, pas besoin de s’occuper des dimensions.

On clique et on se retrouve face à une page blanche.
Et là, il y a encore quelques menus et on va les traverser. Vous allez voir que c’est plutôt intéressant.
D’abord, on retrouve les templates dont je vous parlais tout à l’heure. Ils sont là. A vous de trouver s’il y en a un qui ressemble à ce que vous avez en tête. Pourquoi pas ? Vous avez plein d’éléments aussi.

Alors, tout un tas d’éléments, voilà, qui sont à votre disposition. Des éléments gratuits, tout ce qui est gris et cadre, pas trop utilisé, c’est un peu plus particulier. Vous pouvez ajouter des formes par exemple. Voyez que vous avez, alors, il y a toujours deux niveaux : il y a le niveau gratuit et ne vous inquiétez pas, c’est marqué et puis, il y a un niveau payant, souvent un petit peu en dessous, mais c’est quelques euros si vous voulez aller un petit peu plus loin.
Voilà, on peut mettre par exemple un triangle, le changer de couleur parce que là blanc sur blanc, ça ne se voit pas beaucoup. Le faire tourner, l’agrandir, le rétrécir voilà. Donc, ça ce sont les formes. On peut également, hop !...on le retire… effacer.
Alors, les lignes, c’est un petit peu le même principe. Des illustrations, ça, on se rapproche un peu plus des icônes.
Ça aussi, c’est pareil. Vous avez tout un tas d’icônes qui sont à votre disposition et bien sûr, vous pouvez en changer les couleurs. Par exemple, là vous voyez que vous avez trois couleurs. Le bleu, vous décidez qu’il soit rose, ok, super. Le bâton, vous décidez qu’il soit, je ne sais pas, bleu. Voilà ! Là encore, donc, c’est simple d’utilisation pour ajouter des éléments. Là on est dans les illustrations. Les icônes, c’est un petit peu la même chose. Et sur canva.com, elles sont de très bonne qualité. Même principe, vous pouvez changer les tailles et les couleurs, etc.
Graphique, ça c’est plutôt, ce sera peut-être plutôt pour des applications webmarketing pourquoi pas et puis Canva, là on est plus dans leur publicité en gros pour faire simple. Voilà pour les éléments, après avoir vu les modèles. 

Et maintenant, on va juste regarder très vite les titres aussi.
Alors, vous avez des titres habillés qui peuvent éventuellement vous servir, pourquoi pas. Je peux prendre celui-ci. Blanc sur blanc encore une fois, ça ne va pas beaucoup se voir. Je sélectionne tout ça, Ctrl+A sur PC et je peux changer la couleur, là encore.
Allez, on va mettre du orange. Voilà ! Impeccable. Et là vous avez, il y a un petit texte là aussi. Là, c’est aussi pareil. On peut mettre je ne sais pas. Vous avez compris le principe. Des textes habillés, mais pas que, aussi des titres, aussi des sous-titres, dont vous pouvez changer bien évidemment la police.
Voilà, je prends une police par exemple, celle-ci. Voilà ! Vraiment tout simple. Et bien sûr on peut changer aussi les couleurs. Voilà pour les textes.

Maintenant, on va aller voir les fonds. Les fonds c’est simple, si vous voulez juste une couleur, vous cliquez. Ce n’est pas magique ça ? Hein ? Et puis, il y a aussi des paternes gratuits. Alors pareils, vous cliquez. Et puis, on passe maintenant aux images, aux photos, etc. Alors vous avez déjà un stock qui est à votre...
Alors, ça c’est mon stock, là que vous voyez qui est donc en fait mes images que j’ai téléchargées. Mais, vous avez aussi les images qui sont disponibles à l’intérieur même. Vous pouvez aussi prendre vos images Facebook si vous en avez par exemple. Donc, voilà pour les images.

Je vous recommande aussi, un… alors, si vous êtes dans le design, vous le connaissez certainement, si ce n’est pas le cas, je vous donne cette adresse, c’est Pixabay.com ; ressource très intéressante parce que vous avez de très très belles photos. Elles sont gratuites (comme certaines de canva.com) et vous pouvez les utiliser comme c’est marqué-là n’importe où. C'est-à-dire qu’il n’y a pas de droit commercial dessus. Vous n’êtes pas obligé de faire des déclarations ou quoi ou qu’est-ce... Ça, vous pouvez l’utiliser pour votre business, sans problème et vous avez une barre de recherche ici pour rechercher votre photo. Ensuite, bien sûr, vous la posez sur votre bureau depuis pixabay et vous la téléchargez ici par exemple. Voilà pour ce tour d’horizon.

Et puis, cette petite barre qui est importante quand même. Parce que dans cette petite barre, vous allez pouvoir poser votre thème par exemple. Et là, vous avez tout ce qui est en rapport avec le thème. Alors, payant ou pas, vous voyez que ce sont des petits prix quand même.

Là-haut les menus, je ne vous les présente pas : Fichier, Annuler, Répéter, Aide, on est dans le grand classique. Ici, pour partager, je vous disais qu’il y avait un moyen de travailler en équipe avec canva. Là, on oublie, ce n’est pas l’objet de notre tutoriel. Et puis, télécharger, ça par contre, c’est important, puisqu’à la fin de votre travail, vous allez télécharger cette image sur votre bureau et là vous en ferez absolument ce que vous voulez. Publier, on oublie aussi.
Voilà pour ce rapide tour d’horizon.

Étape 2 : Avancés : Vos Design Canva

On va essayer d’aller un petit plus loin maintenant. Hein ?
Ce serait bien qu’on avance un petit peu plus que simplement poser des images à droite à gauche, mais surtout aussi bénéficier de quelques trucs et astuces pour vous expliquer bah peut-être ce qui fait une bonne image ou une moins bonne image. Hein ?

Donc, on sélectionne le tout, Ctrl+A et on efface. Alors, à gauche, bien sûr, je vous rappelle que là vous avez tout un tas de, même si on ne les utilise pas, ça peut vous servir de modèle.
Donc, première chose, on va chercher à mettre une image. Et pourquoi ne pas chercher avec un thème tant qu’à faire.
Alors, on tape « building » et on va choisir notre image de fond. Tiens, voilà une image qui peut être intéressante. Trop petite, mais bon, comme vous le voyez, on peut l’étirer. Voilà ! Et puis, la mettre, il y a des règles qui mettent tout ça à peu près au milieu comme il faut. Il suffit juste de déplacer avec le curseur.
Quelque chose d’intéressant. Là-dessus, on se dit que ce serait bien de mettre du texte.

On va faire un truc simple. L’idée ce n’est pas absolument pas de faire du design sur ce coup-là. L’idée, ça va être vraiment de faire du simple et l’efficace pour que vous connaissiez les différentes fonctions.
Voilà ! Donc, première chose, on pose le texte, on en change la couleur, on va se prendre, je ne vais pas chercher non plus midi à 14h00.
Donc, on peut faire l’extérieur ou l’intérieur. Là, je viens de faire l’extérieur. A l’intérieur, on peut choisir bien évidemment sa typographie. Tant qu’à faire, je vais prendre les miennes. Et on peut choisir aussi la couleur. Alors là, soit vous choisissez ici, d’accord ?
Soit, vous pouvez rentrer manuellement votre couleur, si vous avez une couleur et je vous conseille de commencer déjà à réfléchir sur votre charte graphique.

C'est-à-dire que vis-à-vis des typographies, l’idée, alors, déjà d’une part essayez d’éviter les typographies vraiment trop extrêmes sauf si on est dans le privé. Là, c’est autre chose. S’il s’agit de business, essayez d’éviter par exemple ce genre de typographie : Princesse Sophia. Ici, on va dire c’est plus du domaine du privé.
Essayez de rester vraiment dans des typographies relativement classiques et vous choisissez votre typographie. Canva.com vous en propose beaucoup. Ce sera votre typographie principale.
Vous pouvez de temps en temps avoir une typographie secondaire, mais encore une fois, comme son nom l’indique, elle est secondaire.
Donc, choisissez votre typographie. Ça fait partie de la charte graphique. Choisissez vos couleurs, ça fait partie de votre charte graphique. Choisissez tout ce qui tourne autour de ça. Pour ce genre de publication, il n’y a pas besoin d’aller beaucoup plus loin pour élaborer une charte graphique. Si vous avez un logo, vous savez de quoi je parle, donc il suffit de décliner un petit peu ce que vous avez en logo en version pour les couleurs, etc. Bon !

Donc, ici, vous pouvez coller votre phrase du jour quelle qu’elle soit. Alors, il vous suffit simplement d’éditer le texte. Vous écrivez votre phrase à la place. Voilà ! Alors, là, effectivement, c’est facile à faire sortir. Petit problème, c’est que là, vis-à-vis d’une publication Facebook, ça va être en tout petit. L’image est grande comme ça. Donc, il va falloir vraiment essayer d’occuper l’espace et ce n’est pas gagné d’avance avec ce texte.
Encore une fois, n’oubliez pas que la présentation est juste primordiale. Là on a un texte qui, visiblement est trop petit. Donc, pour grossir les textes, ça se passe par ici. Vous avez déjà des tailles préétablies, mais vous pouvez les taper manuellement.
Hop ! 96 voilà, bon, mais ce n’est pas encore assez. Voilà le cas typique justement sur lequel vous pouvez vous retrouver avec les typographies formatées. C’est comme vous voyez, c’est composé de deux éléments ; le texte et l’habillage qu’il y a autour. Alors, ce qu’on peut faire, puisque visiblement en grandissant au maximum les deux marchent ensemble groupés, on va supprimer le texte mais garder l’habillage qui nous plait bien, disons. Et à la place, on va ajouter un titre.
Donc, ça va nous permettre de le mettre absolument où on veut et d’y mettre la couleur qu’on veut et la grandeur. Là, on a un texte un petit peu plus gros effectivement, qu’on peut encore agrandir bien sûr et on peut se permettre de commencer à jouer un petit peu avec les tailles…
Voilà ! On peut s’amuser un petit peu plus comme ça, alors que tout à l’heure, le cadre nous restreignait à l’intérieur. Ok ?
Donc, là on va pouvoir prendre cet espace qui nous est donné. Il faut essayer de prendre à peu près tout l’espace et jouer à ce moment-là avec, bah tiens un petit carré par exemple, pourquoi pas ? Là il est blanc, effectivement vous le voyez bien du coup, on va le mettre d’une autre couleur, on va rester… ouais on va faire un truc comme ça.
Et là, il y a une fonction intéressante qui est à noter donc, vous sélectionnez votre calque, vous allez ici et vous allez pouvoir jouer avec la transparence. D’accord, pour l’instant, le calque-là que je viens de mettre est par-dessus la typographie. Mais, on peut aussi la mettre par-dessous, avec cette « Organiser ». Donc, je le mets en arrière et recul d’un cran et, comme vous avez vu, la typographie est devenue plus claire. Elle est passée devant le calque gris qui est là. Derrière, on a la photo.

Donc, en fait, ce sont trois épaisseurs.
D’abord la photo, un calque supplémentaire au-dessus qui est de mémoire, ça doit être, oui, bah c’est le calque gris, ensuite, c’est bien sûr le calque orange, enfin, la typographie quoi… et l’habillage aussi.
Alors, ce calque gris qui n’est pas super joli, il est pas mal, mais vous pouvez en changer la couleur peut-être. Si vous préférez.
Voilà ! Et là, vous pouvez vous amuser à mettre une sorte de fond sur votre typographie pour qu’elle sorte mieux.
Alors c’est toujours l’objectif que ce soit hyper visuel, que ce soit quand même assez….alors, c’est très moche ! Mais vous avez compris le principe.

L’objectif bien sûr, c’est de faire sortir les typographies, donc, leur faire prendre l’espace qu’il y a, le reste c’est un petit peu de l’agrément.
Alors, deux trois astuces justement pour vous aider à faire sortir vos typographies, une des choses principales que vous pouvez faire, c’est jouer avec. Vous avez vu aussi qu’ici aussi, là on est sur le fond. J’ai cliqué sur le fond. Vous avez vu que vous avez plein de présélections.
Encore une fois, ne partez pas dans des trucs de fous parce que vraiment, c’est la simplicité et la sobriété qui finissent toujours par payer. Ne compliquons pas puisque canva.com est simple ! 
Je vous disais donc pour faire sortir la typographie, vous allez dans les options avancées et vous allez trouver, le flou. Et plus vous allez mettre de flou, plus ça va reculer l’arrière fond. C’est le principe de la photo, ce qui est en net est en avant plan, enfin, pas toujours, mais disons en avant plan et là où la focalisation est, c’est là que l’œil se fixe. D’accord ? Là, c’est net, l’œil va voir et puis derrière il va voir un petit peu moins parce que c’est flou. Voilà pour une des méthodes qui va vous permettre de jouer un peu avec les profondeurs de champs.
Sinon, il y avait moyen de jouer un petit peu sur les couleurs peut-être. Effectivement, on aurait pu s’amuser à mettre un petit peu moins de couleurs, oui je vous disais les couleurs. Voilà, on peut s’amuser à retirer la saturation ou au contraire faire une saturation assez pétante derrière. Jouer avec le contraste, mais voilà, pour l’arrière, ce n’est peut-être pas une très très bonne idée. Il vaut mieux au contraire aller dans le sens du flou. Voyez que ça va un petit peu plus. Bon bref, vous pouvez jouer avec les boutons. Faites-vous plaisir mais gardez toujours ça en tête que, pour une publication Facebook, si vous avez du texte et que vous voulez que ce texte soit lu, donc gardez en tête que 1 : ça doit être gros. Et 2 : ça doit être bien détaché du fond.

Il doit y avoir un contraste, soit un contraste sur les couleurs, soit éventuellement, si vous avez du mal, floutez l’arrière comme je viens de vous le montrer et laissez toujours la priorité. La priorité, n’ayez pas peur à y aller franco quoi ! Vous pouvez rajouter par exemple en dessous quelque chose qui ressemblerait à soit votre marque, soit l’auteur de cette chose-là.Voilà, en cliquant plutôt sur ça, ça permet d’avoir une sorte de, voilà, vous pouvez mettre votre signature. Voilà, quelque chose comme ça. Bon, écoutez c’est très moche !!

C’est tout à fait... c’est raté ! Mais, je suis sûr que maintenant vous pouvez vous servir de canva.com. C’était l’objectif quand même.
Là-dessus, il reste une petite dernière étape, c’est bien sûr de la… téléchargez votre image sur votre bureau et regardez un petit peu comment est-ce qu’on fait, c’est archi-simple. On appuie sur « télécharger ». Il nous conseille du PNG.

Je vous rappelle que pour ce qui est des photos en général, on va plutôt vers le JPEG. Pour ce qui est des illustrations, c'est-à-dire plus voilà des petits icônes, des petits dessins, des machins, des trucs comme ça, c’est plus le PNG qui est conseillé. Là on conseille, on prend.
Donc, vous téléchargez. Ça, ça va rentrer dans votre fenêtre de téléchargement du navigateur. Vous mettez ça sur votre bureau, etc. etc. bref gardez la main.Hey !

Si vous créez votre business en ligne de zéro et sans euros, vous voyez qu’il n’y a pas besoin de focaliser sur Photoshop.
On s’en sort très très bien avec Canva. Alors, un petit commentaire là, et puis, il y a ce qu’il faut dans la description aussi et puis la formation du moment. J’espère vous avoir un peu aiguillé dans cette botte de foin et je vous dis à bientôt en vidéo.

Suivre

A Propos

Bonjour, je m'appelle Stéphane. Trois chiffres pour me présenter : 28 ans de Marketing, 15 ans directeur Agence Conseil en Communication et 2005 première expérience Web. Petite Astuce : Cliquez sur la clochette grise à droite quand vous vous abonnez à la chaîne. Vous recevrez des Notifications de nouvelles vidéos... histoire d'être les premiers servis ! Stéphane Lacoste (Aiguilleur dans une botte de foin)

>