Comment Utiliser YouTube Creator Studio : 10 Hacks plus de vues, plus d'abonnés

Comment Utiliser YouTube Creator Studio : 10 Hacks plus de vues, plus d’abonnés

More...

Gagnez des € avec YouTube - Formation offerte :
Comment vivre de votre chaîne même en partant de 0

Comment Utiliser YouTube Creator Studio 10 Hacks plus de vues, plus d’abonnés

Comment avoir plus de vues et plus d’abonnés ? Je vous montre un hack par menu proposé dans votre YouTube créateur studio et on va être méthodique.

1.  Tableau de bord YouTube studio

Première chose importante pour vous dans ce tutoriel, c’est de réussir à trouver le YouTube creator studio. Il vous suffit, où que vous soyez sur YouTube, de cliquer sur votre photo et à partir de ce moment-là, vous cliquez sur YouTube Studio.

Nous, on va se rendre plutôt sur ma chaîne démo qui est faite exprès pour les tutos. On va traverser ces différents menus très méthodiquement, comme je vous le disais, un par un.

Le tout premier, tableau de bord, où vous allez pouvoir trouver des petits trucs, des astuces, pour vous aider à avoir plus de vues et plus d’abonnés. Tableau de bord pour commencer et là, on va sur ma chaîne. Vous allez tomber sur ce type de petit widget qui s’appelle abonnés récents et vous allez cliquer dessus.

À partir de ce moment-là, vous allez pouvoir récupérer deux informations qui vont vous aider pour vos prochaines vidéos ou votre prochain contenu.


  • La première, c’est d’observer évidemment quel est le type de chaîne qui s’inscrit à vous. Regardez parce qu’il se peut que vous ayez des chaînes majoritairement dans le fitness ou dans le gaming, ou qu’importe. En tous les cas, essayez de bien comprendre qui a tendance à vous regarder, sur quelle thématique, quelle niche, ils sont.

  • La deuxième information, c’est d’essayer de voir un peu qui s’abonne à vous. Si vous regardez bien sur ma chaîne de 48 000 abonnés, je n’ai que trois abonnés qui, lors des 90 derniers jours, se sont abonnés à moi.

Ça veut dire tout simplement que la plupart des gens s’abonnent à des chaînes plus grosses. Je ne sais pas pourquoi. C’est ridicule parce que je peux très bien m’abonner à une chaîne de 200 abonnés s’ils font du bon boulot et ce serait avec plaisir. Mais c’est comme ça qu’on fonctionne. C’est la première remarque qu’on peut faire.

La deuxième, c’est que si vous arrivez à repérer le nombre d’abonnés en majorité que vous avez sur votre chaîne, peut-être qu’il y aura finalement beaucoup de gens qui n’ont que 100 abonnés, par exemple. Auquel cas, vous allez pouvoir vous adapter. Adaptez votre contenu, vos vidéos à ce type de personnes dont vous aurez déjà repéré deux informations majeures.


  • La première, c’est que, par exemple, vous avez surtout des gens qui sont dans le fitness, qui se sont abonnés.

  • Puis, la deuxième, c’est que ce sont des chaînes à moins de 100 abonnés, des petites chaînes, peut-être des chaînes qui sont plus débutantes que certaines chaînes un peu plus avancées.


Donc, ce sont deux informations importantes pour mieux cibler vos prochaines vidéos ou votre prochain contenu.

2.  Contenu YouTube

Deuxième hack, on parle de votre contenu. J’ai une question qui me revient systématiquement : est-ce que je peux effacer mes vidéos ? Est-ce que ça va jouer sur ma chaîne ?

Mon conseil, si vous avez une vidéo, ne l’effacez pas, ne l’effacez jamais. Surtout si vous êtes à la poursuite de votre monétisation, c'est à dire des 4 000 heures de visionnage sur l’ensemble de votre chaîne et des 1 000 abonnés. Donc, si vous supprimez une vidéo, il faut savoir que ça va retirer autant d’heures de visionnage. Ça vous fait repartir en arrière d'autant d’heures de visionnage sur votre chaîne.

Pour le coup, vous qui cherchez à avoir vos 4 000 heures sur l’ensemble de votre chaîne pour être monétisé, ça vous ampute d’autant. Votre intérêt, c’est plutôt de la mettre en privé si vous voulez vraiment la cacher.


En non répertoriée, attention, il y a une petite nuance. Je vous rappelle que la personne qui aura l’URL très précise de votre vidéo pourra la voir si elle est non répertoriée parce qu’il aura l’URL. Mais sinon, encore une fois, si vous voulez la cacher pour x raisons que ce soit, mettez-la en privé. Attention à votre contenu, ne cherchez pas à l’effacer. Ça joue effectivement sur l’ensemble des heures de visionnage de votre chaîne.

3.  Créer une playlist YouTube

Troisième hack, évidemment, qui correspond au troisième menu, à savoir le menu Playlist. Si vous n’en avez pas ou si vous n’en avez que quelques-unes, je vous recommande d’en créer d’autres. N’hésitez pas à en créer beaucoup. Ça ne pose aucun problème de créer des playlists. C’est très simple. C’est ici, nouvelle playlist, titre de cette playlist. À vous d’y ajouter aussi des mots clés pour aider YouTube à mieux comprendre ce que vous voulez mettre dans cette playlist. Puis vous la mettez évidemment en privé parce que tant qu’il n’y a rien dedans, autant la mettre en privé.

Qu’est-ce que ça donne concrètement ? Je vous montre sur ma chaîne. Vous voyez qu’ici j’en ai une qui est vide, pas encore remplie. J’ai zéro vidéo à l’intérieur. Elle est en privé, donc masquée. Cela dit, j’ai quand même rempli quelques petits critères. J’ai fait le titre et la description.

Comment est-ce qu’on fait ça ? Vous voyez que d’abord ici, comme je le disais, ça doit être un mot clé. Dans la description, vous devez aussi mettre des mots clés parce que finalement, il n’y a pas de tags, il n’y a pas de sous-titres sur une playlist. La seule chose sur laquelle YouTube va pouvoir s’appuyer pour savoir quoi faire de votre playlist, où ça doit aller, quel type de contenu ça concerne, c’est sûr aussi la description.


Donc vous allez devoir coller quelques mots clés, par exemple, là j’ai un mot clé. Hacks, conseils et astuces, ce sont des mots clés, évidemment. Influenceur, c’est un mot clé. Comment avoir plus de vues est un mot clé de longue traîne. Là aussi, plus d’abonnés, vivre de votre chaîne YouTube. Bref, vous avez compris que quand vous créez une playlist, vous devez faire une description avec quelques mots clés.

Pour le quatrième hack, c’est quelque chose que je fais dans toutes mes vidéos et vous l’avez certainement vu. Mais je vais vous montrer que c’est quelque chose qui marche, donc que vous devriez faire.

4.  Données analytiques YouTube

Quatrième hack, vous allez vous rendre dans Analytics et cliquer sur Audience. Nous, on va aller sur ma chaîne. Ce sera plus simple comme ça. Vous allez trouver ce petit widget qui s’appelle Notifications envoyées aux abonnés ayant activé la cloche.


Ça correspond au tout début de mes vidéos, vous l’avez certainement vu, où je vous demande de vous abonner et de cliquer sur la petite clochette de notification. C’est ce qui se passe. Ça veut dire que personnellement, je le fais et ça fonctionne plutôt bien de le faire, puisque vous voyez qu’en général, le pourcentage habituel est entre 10 et 30 % qui suivent les gens de manière générale sur ce conseil et qui me suivent en particulier est 31.4.


J’ai donc des résultats supérieurs à la moyenne grâce à cette demande. Clairement, si vous voulez vous aussi avoir des abonnés, il faut le demander en n’oubliant pas de leur dire de cliquer sur la petite clochette.

Alors, il faut pondérer un tout petit peu ce résultat parce que vous voyez que juste en dessous, il y a 16.4. Ça correspond à la différence entre ceux qui ont appuyé sur abonnés et toutes les notifications et ceux qui ont réellement activé sur leur smartphone, par exemple les notifications. S’ils ont désactivé, ça ne sert à rien qu’ils aient appuyé.


Si tu as désactivé, il faut activer tout de suite, sinon tu ne reçois pas mes notifications. Donc il faut activer ! 16.4, ça reste quand même malgré tout un excellent résultat qui prouve que vous devriez, en début de vidéo, demander aux gens qui vous regardent de s’abonner et de cliquer sur cette petite clochette de notification.

5.  Voir ses commentaires YouTube

Cinquième hack, il concerne tout simplement les commentaires. Et là, je vais vous donner une petite astuce très simple. Il faut absolument que dès que vous avez mis une vidéo en ligne, vous soyez là. Pourquoi ?


Pour répondre aux commentaires. Il n’y a rien de plus agréable pour quelqu’un qui a une question à poser sur la vidéo que vous venez de sortir, ou qui a juste envie de parler avec vous, que d’avoir une réponse tout de suite. Servez-vous des commentaires, juste après avoir publié votre vidéo, comme d’un tchat.

C’est un endroit où vous allez pouvoir mettre en place de la discussion. L’une des manières les plus simples de mettre en place de la discussion avec quelqu’un, c’est tout simplement de poser des questions auxquelles il va répondre. Alimenter une conversation sous vos commentaires, ça va non seulement bien sûr aider votre vidéo, mais aussi aider toute votre chaîne s’il y a une forte communauté qui participe dessus.

Obtenir la version payante de TubeBuddy gratuitement pendant 30 Jours

Gagnez des € avec YouTube - Formation offerte :
Comment vivre de votre chaîne même en partant de 0

6.  Sous titres automatiques YouTube

Hack qui correspond à notre sixième menu, à savoir les sous-titres. Qu’est-ce que vous pourriez bien tirer de ces sous-titres ? Je vais vous le dire. Il se trouve que si vous regardez bien à l’intérieur de vos vidéos, YouTube met déjà des sous-titres d’office. Ça pourrait être intéressant pour vous de prendre ça au sérieux, de les corriger, en tous les cas, pour différentes raisons.


  • La première, c’est qu’il y a souvent des gens qui sont au bureau, qui ne souhaitent pas forcément faire de bruit et qui souhaitent regarder vos vidéos. Ça vous fait des vues en plus si vous avez les sous-titres parce qu’ils vont pouvoir retirer le son et faire ça en cachette. 


  • Il y a aussi, évidemment, tous les sourds et malentendants qui ont besoin de ces sous-titres. Vues en plus.
     
  • Mais aussi, par exemple, tous les étrangers qui ne comprennent pas toujours très bien le français et qui ont besoin de ce soutien visuel. Là aussi, des vues en plus.

  • Ou encore de pouvoir récupérer carrément tout ce texte et d’en faire un article de blog. Il faudrait peut-être le remanier un peu, retoucher la ponctuation, revoir les phrases, mais vous avez un contenu très puissant à utiliser pour un article de blog.
     
  • Ou encore extraire un petit paragraphe intéressant dont vous pourriez vous servir pour faire une annonce, faire un teaser, une publication sur Facebook, par exemple avec un teaser pour votre vidéo. 


Vous voyez que des utilisations de sous-titres, il y en a beaucoup.

7.  Droits d'auteur sur YouTube

Pour ce septième hack, vous allez vous rendre dans le menu droit d’auteur. Alors qu’est-ce qu’on peut en faire de ce truc-là ? Je vais vous donner une vieille stratégie façon 2015. C’est vrai qu'en 2015, on voyait fleurir ça absolument partout, notamment dans le milieu du MLM. En tous les cas, la stratégie est simple comme tout et accessible à tous. Si vous faites de l’affiliation, votre principe va être de faire une vidéo.


En général, c’est quoi ? On fait une vidéo tuto qui explique le produit. Puis on dit : retrouvez en description mon lien d’affiliation. C’est ce qu’on fait.

Vous allez faire exactement la même chose, sauf que vous allez rajouter une petite information supplémentaire dans cette vidéo. Vous allez juste dire : « à vous tous qui souhaitez promouvoir ce même produit, je vous donne cette vidéo ». Vous allez pouvoir la récupérer, la télécharger sur votre bureau et vous allez pouvoir la remettre sur votre propre chaîne avec votre propre lien d’affiliation.

Et là, vous me dites, ça sert à quoi que je fasse des vidéos puisque ce sont les autres qui vont en bénéficier avec leurs liens d’affiliation ? Erreur ! Ce ne sont pas les autres qui vont en bénéficier parce qu’on le sait et on le disait déjà en 2015 : la personne qui y gagne le plus dans cette histoire-là, c’est la personne qui se trouve dans la vidéo.

Alors évidemment, ceux qui se seront servis de votre vidéo vont faire peut-être quelques petites ventes d’affiliation grâce à vous, mais vous, vous allez avoir une vidéo qui va devenir virale et qui va s’étendre auprès d’une audience qui sera beaucoup plus importante. C’est là et c’est pour ça qu’on dit que c’est la personne qui se trouve dans la vidéo qui est la véritable gagnante avec ce type de stratégie.

Où est-ce que vous allez pouvoir voir concrètement ? Où est-ce que ça se passe pour vous, si oui ou non votre vidéo devient virale avec cette stratégie ? C’est précisément dans Droits d’auteur. Vous allez avoir tout un alignement de gens qui vont récupérer votre vidéo, donc télécharger sur leur bureau, ce qui est interdit normalement, et remettre sur leur chaîne. Mais comme vous, vous aurez donné l’autorisation, vous n’allez pas faire de demande de suppression. Au contraire, ce tableau va vous servir à voir un petit peu qui s’est servi de votre vidéo et jusqu’à quel point elle devient virale. Voilà pour cette stratégie très simple.

Justement, on va parler maintenant de sous. On va parler de monétisation.

8.  Monétisation YouTube

Huitième menu, celui de la monétisation. D’abord, je vous invite à vous y rendre parce que c’est ici que vous allez pouvoir suivre votre nombre d’abonnés et vos nombres d’heures de visionnage tout à fait clairement. 


Une question qui m’est posée systématiquement là-dessus : les 12 derniers mois qu’est-ce que ça veut dire ? Ça ne veut pas dire les 12 derniers mois depuis la création de votre chaîne. Ça veut dire que même si vous avez une chaîne qui a dix ans, on va regarder les 12 mois d’avant qui viennent juste de s’écouler. Donc toute votre neuvième année jusqu’à ce que vous arriviez à dix. Ce sont les 12 mois précédents qui comptent.

Autre question qu’on pose à chaque fois : c’est bon, j’ai les 1 000 abonnés et les 4 000 h, mais je n’ai pas la monétisation. Patience, c’est marqué là. C’est marqué l’objet d’un examen. Votre chaîne va faire l’objet d’un examen pour voir si oui ou non vous rentrez dans les termes et conditions YouTube. Si vous n’avez pas fait de bêtise, ce sera déclenché. Mais quelquefois, ça peut prendre un peu de temps. Ça peut prendre un mois, voire deux mois.

9.  Ajouter filigrane vidéo, un watermark vidéo en ligne

Avant dernier menu, le menu personnalisation, qu’est-ce qu’on pourrait bien en faire de ce menu ? Il y a plein de choses à faire dans ce menu. Mais celle qu’on me demande systématiquement qui, finalement, est l’une des plus faciles à faire, c’est de mettre, regarde en bas à droite, il y a un petit truc « Abonnez-vous », un petit truc de branding, ce qu’on appelle un filigrane, watermark en anglais.

Bref, vous allez pouvoir cliquer sur branding, ça se trouve ici, tout simplement. Là, vous voyez qu'il faut faire un petit fichier de 150 x 150 pixels (c’est la taille de votre fichier) et faire importer quand vous avez fabriqué votre fichier en JPEG, par exemple. 


Vous allez pouvoir l’importer et le télécharger et pouvoir décider si oui ou non, vous allez mettre juste au début, juste à la fin ou tout du long de la vidéo. En tous les cas, c’est bien ça. Le plus efficace dans tout ça, ce n’est pas juste de mettre des autocollants à deux balles. Ce n’est pas ça.


C’est de temps en temps quand même, comme je vous le disais tout à l’heure, de dire : « cliquez là-dessous pour vous abonner », en montrant ce petit autocollant mignon, filigrane, le watermark.

10.  Bibliothèque audio YouTube libre de droit

Dixième stratégie, mettre de la musique dans vos vidéos, c’est un véritable plus. Il ne faut pas faire n’importe quoi avec les droits d’auteur. YouTube vous a facilité les choses par dix. Pas la peine de partir dans des délires de droits d’auteur, je vous fais les choses simplement. Vous allez dans votre bibliothèque audio et vous voyez qu’il y a deux types de licences qui vous sont proposés. C’est marqué ici dans le filtre. 


  • Vous avez tout simplement des musiques qui demandent une attribution. Ça veut dire que dans la description, vous allez devoir marquer le titre, l’auteur, etc. Tout ce qui appartient donc aux morceaux.

  • Vous avez des musiques qui ont une attribution non requise. Pas besoin de mettre donc d’attribution.


Vous pouvez vérifier après. Vous trouvez une petite musique qui vous plaît bien. Il vous suffit de cliquer sur licence et il vous explique absolument tout. Par exemple, celle-ci, pas besoin de mettre une attribution dans votre description de vidéo YouTube.


Cela dit, YouTube peut très bien ajouter le nom de l’artiste et le lien vers cette bibliothèque audio ou à votre vidéo. Bref, il peut rajouter des choses. Je vous invite à lire tout ça précisément pour savoir quel est le type de licence que vous utilisez. Mais vous voyez que c’est simple. Il vous suffit de choisir le morceau.


Alors, vous pouvez faire un filtre en disant : « je veux que des attributions non requises », et faire un filtre en mettant : « je veux plutôt des musiques, humeur game, humeur triste ». Vous faites votre choix grâce à ce filtre. Ensuite, vous téléchargez en appuyant ici. Ça va venir sur votre bureau. Et depuis votre bureau, vous allez pouvoir mettre ça dans votre logiciel de montage de sons. C’est aussi simple que ça.

Si vous voulez vivre de votre chaîne YouTube, formation offerte pour vivre de votre chaîne YouTube

Suivre

A Propos

Bonjour, je m'appelle Stéphane. Trois chiffres pour me présenter : 28 ans de Marketing, 15 ans directeur Agence Conseil en Communication et 2005 première expérience Web. Petite Astuce : Cliquez sur la clochette grise à droite quand vous vous abonnez à la chaîne. Vous recevrez des Notifications de nouvelles vidéos... histoire d'être les premiers servis ! Stéphane Lacoste (Aiguilleur dans une botte de foin)

>