Growth Hacking pour les nuls - Le Growth Hacking c'est quoi ? (3 Étapes)

Growth Hacking pour les nuls – Le Growth Hacking c’est quoi ? (3 Étapes)

More...

Comment vendre facilement de A à Z sans être un expert :


Comment créer votre formation rentable en partant de 0
Lancez votre Business en ligne avec cette formation offerte :


Emailing Turbo : De 0 à Pro
Comment créer une liste rentable en 24h chrono


➤ Transcription de la Vidéo :
Growth Hacking pour les nuls – Le Growth Hacking c’est quoi ? (3 Étapes)

Growth Hacking pour les nuls. Le Growth Hacking, c’est quoi ? Précisément on va voir ça ensemble en trois étapes.

Bonjour, je m’appelle Stéphane et si vous cherchez à créer votre business en ligne de zéro et sans euro, bienvenue sur cette chaine qui travaille à domicile.
Abonnez-vous et cliquez sur la petite clochette de notification pour ne rien manquer des vidéos à venir.

L’objectif du growth hacker ?
Non, mais alors, d’abord ce qu’est le growth hacking : Growth, ça veut dire croître et hacking c’est tout ce qui est piraterie. Donc, l’idée c’est de “pirater la croissance“. Le growth hacker va chercher à faire croître son entreprise, mais en dépensant un minimum, avec un maximum de retour sur investissement, même s’il n’y a pas d’investissement.

Concrètement, qu’est-ce que c’est qu’un growth hacker ?
En fait, c’est une version directeur marketing, mais version 2.0.
Snapchat par exemple, growth hacking, Twitter growth hacking, Evernote growth hacking, Dropbox growth hacking et beaucoup d’autres exemples évidemment.

Je dis pas qu’à la fin de cette vidéo vous allez devenir le growth hacker en chef d’internet, en revanche, vous en saurez suffisamment pour vous-même, essayer de faire croître votre entreprise comme un growth hacker.

 

➤ Comment faire du growth hacking

Quoi en penser ? Quoi améliorer ? Qu’est-ce qui pourrait bien être recommandé ?
Le growth hacker a besoin de toutes ces réponses, il teste. Comment faire du Growth Hacking ?... Il teste ! Il regarde ses chiffres, il regarde ceux qui sont efficaces. Il regarde ceux qui servent à rien, et là, ils tirent des grosses conclusions, donc il faut être analyste dans l'âme. 

Mais c’est pas que ça un growth hacker, c’est pas que quelqu’un qui regarde quels sont les bons chiffres, c’est aussi quelqu’un qui au contraire a quelque chose de très humain, parce qu’il va vers les gens pour avoir leur retour.
Il cherche le feedback des gens, parce qu’il sait que ça, ça va venir complémenter toutes ces informations qu’il aura récupérées grâce aux chiffres.

“Air bed and breakfast“, ça vous dit quelque chose ça ? Oui, mais au début, le concept était simple. C’était juste un matelas pneumatique avec un petit-déj, pas plus. Et puis depuis, c’est devenu Airbnb.
Airbnb, vous connaissez évidemment, c’est quelque chose qui vient même carrément concurrencer l’hôtellerie, pour vous dire à quel point le growth hacking peut devenir quelque chose d’efficace.

Alors, trois choses à retenir pour cette première étape : la première c’est qu’il va chercher à rencontrer son marché, quitte à changer les équipes qui l’entourent.
Il va pas hésiter à revoir son produit et peut-être même aller jusqu’à se faire absorber.

➤ Comment devenir growth hacker

D’abord, celui qui veut devenir growth hacker va chercher à rencontrer son marché. Ensuite il va chercher à faire en sorte que son produit soit aligné sur le marché. Et il va chercher à faire croître son produit et son entreprise, mais à un prix mini.
Je vais vous donner cinq exemples.

  1. Certaines boîtes ont été jusqu’à créer des centaines de profils d’utilisateurs pour faire croire à une certaine popularité. 
  2. Certaines sociétés n’ont pas hésité à s’adosser à d’autres pour profiter de leur croissance. C’est le cas par exemple de PayPal qui s’est adossé au début à eBay et ensemble ils ont progressé. Aujourd’hui, PayPal vole largement de ses propres ailes.
  3. Organiser un énorme événement pour réunir ses premiers utilisateurs. Est-ce que vous avez un exemple de ça ? Je vais vous en donner un, même si c’est une plateforme qui a aujourd’hui disparu, c’est tout simplement ce qu’a fait à l’époque, et ça a bien marché, Myspace.
  4. Faire entrer un investisseur connu. Plus encore qu’un investisseur, un investisseur connu, parce que ça va permettre à la boîte, à vous peut-être, si vous avez une idée en tête, eh bah, de profiter de la popularité de cette personne. ​
  5. Se limiter à un petit marché, puis se déployer. Alors là, l’exemple typique, c’est Facebook effectivement, vous le savez.
    Facebook a commencé d’abord dans une université aux États-Unis, c’était Harvard, tout est parti de là, une université, et ensuite ça s’est développé à toutes les universités des USA et c’est devenu la plateforme mondiale que vous connaissez.

Voilà de bons exemples de growth hacking.
Pour vous, à retenir sur cette deuxième étape, c’est qu’il faut que vous visiez la croissance. Et la croissance, souvent ça s’obtient grâce à la viralité, pas n’importe quelle viralité, il s’agit pas de faire le buzz pour le buzz. Il s’agit de viser une viralité qui puisse être ciblée, relativement ciblée, qui se rapproche au maximum de votre offre.
Par exemple, si vous faites une publication Facebook, vous avez envie qu’elle devienne virale, il va falloir absolument que vous apportiez… il faut qu’il y ait quelque chose à gagner pour la personne qui en fait partage cette publication Facebook, sinon ça va être difficile d’avoir une véritable viralité.
Autre chose, ça peut peut-être vous aider aussi, c’est le marketing de réseau. Vous avez vu qu’il y a plein de boîtes qui se développent grâce à ça, qui ne passent absolument plus par la télé, la presse, la radio, les médias traditionnels, mais qui se basent uniquement sur le marketing de réseau. 

➤ Les techniques growth hacking

Troisième étape et troisième technique growth hacking : Améliorer son produit pour satisfaire ses clients, chose la plus importante.
C’est pas juste parce que ça y est, vous avez vendu, que vous devez tourner les talons et dire : allez, c’est bon c’est fait, j’ai un client.
Non non, il faut vous en occuper de vos clients. Parce que plus il sera satisfait, plus il va revenir.

Revenir pour un autre produit de votre gamme, revenir pour un complément du produit que vous avez vendu, etc. Il peut y avoir dix mille raisons.
Et le growth hacker, lui, s’il a la moindre baisse de croissance, première chose à laquelle il va s’intéresser ?
Ça n'est absolument pas son marketing, absolument pas à ses commerciaux. Il va pas faire plus de pubs, il ne va pas faire ça.
Il va se tourner vers ses propres clients et proposer un meilleur service, voir comment est-ce qu’il peut améliorer les choses pour ses propres clients.

Exemple, encore une fois, Airbnb. Très fort Airbnb !
À l’époque, ils ont même carrément proposé un photographe professionnel pour prendre les photos de ses hôtes.
Tout de suite c’est mieux, parce que là, on a des photos professionnelles ! Tout le monde est content, le client, l’hôte, la boîte qui bien sûr va progresser grâce à cette valeur perçue supplémentaire.

Alors, qu’est-ce que vous devez retenir, vous de ces trois étapes d’une manière générale ?
- Première chose : il vous faut absolument un produit qui colle au marché.
- Deux, important aussi, il vous faut faire croître votre entreprise. Ça veut dire qu’il faut que vous utilisiez quelques petites astuces, telles qu’on les a vues là.
- Et puis trois, il faut que vous amélioriez votre produit de manière constante, sans jamais vous arrêter, parce qu’il faut que vous gardiez vos clients.

Alors, si vous cherchez à booster vos ventes, ce que je vous propose c’est cette formation offerte pour vendre plus facilement.
J’espère vous avoir un petit peu aiguillé dans cette botte de foin, je vous dis : à bientôt, en vidéo.

Suivre

A Propos

Bonjour, je m'appelle Stéphane. Trois chiffres pour me présenter : 28 ans de Marketing, 15 ans directeur Agence Conseil en Communication et 2005 première expérience Web. Petite Astuce : Cliquez sur la clochette grise à droite quand vous vous abonnez sur ma chaîne. Vous recevrez des Notifications de nouvelles vidéos... histoire d'être les premiers servis ! Stéphane Lacoste (Aiguilleur dans une botte de foin)