Comment développer son Business en Ligne (11 Idées Gratuites)

Comment développer son Business en Ligne (11 Idées Gratuites)

More...

Comment vendre facilement de A à Z sans être un expert :


Comment développer son Business en Ligne 11 Idées Gratuites

Aujourd’hui, je vais vous proposer 11 idées gratuites.
Bonjour ! Je m’appelle Stéphane. Si vous cherchez à créer votre business en ligne, bienvenue sur cette chaîne qui travaille à domicile. Abonnez-vous et cliquez sur cette petite clochette de notification qui vous permettra de ne rien louper.


De la survie… On en est tous là. Quand on commence un business, c’est juste une question de survie. Ce qui fait que chaque petit sou quand on commence à gagner, ça part en bénéfice. Ne touche pas à cela. C’est à moi. Cela dit, malgré tout, on sait très bien au fond de nous que ce serait mieux de prendre cet argent puis de le réinvestir, penser à un autre business. Ça lui permettrait effectivement de se développer plus vite. C’est juste logique. Mais non, on ne touche pas. C’est normal pour ceux qui débutent. Un petit peu moins pour ceux qui sont à des stades plus avancés et qui le font quand même.


Cela dit, malgré tout dans cette vidéo, on va en tenir compte. Donc du fait qu’effectivement l’idée est de ne pas investir, ou alors d’investir mais sur vous-même. C’est gratuit. C’est bien. On va voir ça ensemble. Bien sûr pas de hack, pas de truc, pas d’astuce, pas de baguette magique, pas dans cette vidéo. Sur cette vidéo, on va rester sur les bonnes vieilles recettes qui fonctionnent, ces bons vieux produits du terroir qui traversent les générations avec ce petit fumé de réussite.

1. Comment collecter des adresses emails

Jour 1 : Créer sa liste email.
On commence par les choses les plus faciles puis on va terminer par celles un peu plus avancées. Quand on commence un business, quand on se lance sur un business, la première chose que vous devez absolument mettre en place est une liste email, créer votre liste email quel que soit le moyen que vous avez choisi. Ça peut être un blog. Ça peut être une chaîne YouTube. Ça peut être un site Clickfunnels (lien d'affiliation) pourquoi pas. Ça peut être les réseaux sociaux, un peu plus compliqués parce qu’il y a tout un tas d’interdictions qui font que vous allez avoir du mal à joindre vos followers Instagram, vos likers de page Facebook. Choisissez votre moyen.


À partir de là, deux choses importantes. La première est de créer un petit cadeau et la seconde est de créer une page de capture. Vous allez pouvoir proposer sur cette page de capture ce petit cadeau en échange des adresses emails. Évidemment si vous lancez un blog, votre nom de domaine devra diriger vers cette page de capture, avant même de fabriquer votre blog. Vous envoyez vers cette page de capture, vous fabriquez pendant ce temps-là le blog, tranquille. Une fois qu’il est prêt, on échange les deux.


En attendant, vous aurez déjà commencé à collecter des adresses emails. C’est la chose la plus importante à mettre en place. Même si vous êtes avancé, je le vois sur plein de blogs, qui tiennent la route, mais il n’y a même pas un petit pop-up pour récupérer des adresses emails. Ou alors, il y a « inscrivez-vous à ma newsletter ». Il ne faut pas faire ça. Ce n’est pas possible. C’est la première chose que vous devez absolument mettre en place.  Jour 1 : créer sa liste email !

2. Comment developper ses ventes en ligne et ses conversions

Je vous réponds FOMO. Qu’est-ce que le FOMO ?
C’est l’acronyme de Fear Of Missing Out. Ce qui veut dire en gros la peur de louper des occasions. Vous pouvez vous en servir, vous pouvez vous servir de ce qu’on appelle des biais cognitifs. Qu’est-ce que les biais cognitifs ? Ce sont des genres de réflexes qu’on a tous, tout le monde, à l’intérieur. Comme celui de ne pas avoir envie de louper les bonnes occases. Ça fait partie de nous. Il y en a qui le font très bien.


Par exemple ce site booking.com, ça fait vraiment partie de leur marketing en général, en clair on ajoute une deadline (c’est-à-dire une date butoir à l’offre que l’on fait). Ça peut être une date butoir temporaire (dans trois jours, fin de l’offre). Ça peut être une date butoir en termes de quantité (une deadline genre plus que trois et il n’y en a plus). Ce sont des déclencheurs qui vont aider vos clients à passer à l’action et qui vont améliorer vos ventes.

3. Comment se différencier de la concurrence

Peut-être arrêter de copier les autres, tout simplement. Parce que c’est vrai que quand on achète un produit, on achète à qui ? À des gens de confiance, qu’on apprécie. C'est en ça que vous allez vous différencier de la concurrence. Si vous êtes la pâle copie de quelqu’un d’autre, ça va se sentir évidemment. Quand vous êtes face à un chèque, préférez un original ou une photocopie de chèque (le chèque original, on est d’accord là-dessus). 


L’idée pour vous, ça va être de vous inspirer, de regarder comment fait quelqu’un que vous aimez bien, le suivre un peu, comprendre comment est-ce qu’il l’a construit, quelle est la mécanique, mais après faire ça à votre sauce, à votre manière, avec votre propre personnalité. Pour ça, il suffira juste d’écouter votre petite voix intérieure.

4. Les effets négatifs des médias sociaux

Les effets pernicieux des réseaux sociaux. Parce que tout nous laisse penser qu’on est fort. 10 000 là, 100 000 vues, 1 000 000 d’abonnés, ah génial !!! Sauf que du jour au lendemain, ça peut s’arrêter. On peut tout vous couper. Vous n’êtes pas propriétaire de Facebook, de Twitter et de ces plateformes. Vous êtes tout juste un locataire d’un petit bout de terrain et encore vous ne payez pas. À tout moment, dehors. Support ? Allo, j'ai un problème. Est-ce que… ? On ne vous écoute pas ! 


Il faut absolument que vous preniez conscience qu’il faut que vous ayez vos propres actifs à votre disposition, par exemple un site WordPress. On ne peut pas vous le retirer. On ne peut pas dire non. Ce n’est pas possible. De même que votre liste email, on ne peut pas vous bloquer votre liste email. À vous de bien réfléchir où sont vos actifs et où sont vos actifs qui peuvent devenir très vite un passif.

5. Comment améliorer sa productivité

C’est important la productivité parce que plus vous allez réussir à condenser votre temps de travail en faisant exactement la même chose, plus vous allez vous libérer soit du temps libre pour les loisirs, soit pour travailler encore plus. En tous les cas, c’est important d’être efficace dans la manière dont on travaille. En ce qui me concerne, dans ma tête, il y a en gros quatre catégories claires pour savoir comment je vais traiter les différentes choses qui se proposent à moi.


Je sais très bien que ce qui prend beaucoup de temps est souvent de s’occuper des autres. À partir de là, je mets tout en haut de la pile :

  1. Je vais traiter en premier lieu ce qu’il y a de plus urgent pour moi
  2. Puis ce qu’il y a de plus important pour moi
  3. Puis ce qu’il y a de plus urgent pour les autres
  4. Puis (je vais traiter en tout dernier lieu) ce qu’il y a de plus important pour les autres.


Évidemment quand on fait quelque chose d’important, l’idée est aussi de savoir se couper de tout. Là, par exemple, j’enregistre, je n’ai pas des réseaux sociaux, je n’ai pas des SMS. Je suis tout seul, enfermé dans mon monde que je vous offre, dans ma petite bulle où je travaille. Maintenant de votre côté, ce que vous pouvez faire aussi est de réfléchir en trois autres catégories si ça vous ressemble plus dans cette manière d’agencer votre travail :

  • C’est d’abord de vous dire en premier "il faut que je traite mes clients". Allez voir du côté de votre support client. C’est ce qu’il y a de plus important.
  • Traitez les demandes de prospects qui sont intéressés par tel ou tel renseignement ou tel produit.
  • Puis occupez vous des visiteurs. Les commentaires sur votre chaîne, typiquement les commentaires sur votre Facebook, etc.

Mais faire des catégories comme ça qui vont vous permettre de mieux agencer votre travail et d’être plus productif, d’aller beaucoup plus vite.

Comment Réussir son business (Richard Branson)

Comment vendre facilement de A à Z sans être un expert :

6. Comment offrir le meilleur service à la clientèle

C’est une idée qui est primordiale. On en parle justement du support client. Normalement, vous devriez avoir plaisir à aider un client qui visiblement aime ce que vous lui proposez, qui aime ce que vous faites. Là du coup, ça devient un véritable plaisir que de l’aider. Ça devrait fonctionner comme ça.


Maintenant, c’est vrai que ce n’est pas toujours le cas. Il y en a qui s’en foutent un peu. Faites quand même cet effort si vraiment ça vous est difficile. Essayez juste de penser qu’il vous achètera peut-être un autre de vos produits. Essayez de penser qu’il pourrait peut-être devenir juste un bon promoteur de vos produits.


Il faut vraiment faire cet effort-là parce que c’est vrai que, sur internet, il y en a plein qui se foutent complètement du support client. Il s'agit d'offrir le meilleur service possible à ses clients. On lâche la personne dans la nature. Ce n’est pas très bon. Vous n’allez pas pouvoir en faire quelqu’un qui sera au taquet pour pouvoir vous acheter quelque chose d’autre ou juste le monde du bouche-à-oreille et faire passer l’info que "c’est quelque chose qu’il faut absolument que tu achètes". Cet effort, avoir un bon support client.

7. Comment apprendre le graphisme

C’est vrai que c’est un peu compliqué pour certains. Cela dit, on peut résumer ça en trois points essentiels sur lesquels vous devez progresser.
 

  • Le premier est les couleurs, le mariage des couleurs. Vous avez plein d’outils sur internet pour vous aider à apprendre quelle couleur va avec quelle couleur.
  • Connaître un peu les fontes, évidemment les polices d’écriture, là encore il y a des associations plus ou moins heureuses.
  • Puis savoir vous servir d’un outil graphique comme Canva qui va vous aider à mettre en forme tout ça.

On ne vous demande pas de devenir un graphiste professionnel, mais d'apprendre le graphisme de base pour savoir faire de bonnes images qui vont vous aider à valoriser votre business.

8. Comment être plus efficace au travail

La routine ! Si, il y a de la bonne routine et c’est celle-ci qu’il faut absolument que vous repériez. Où sont les tâches répétitives ? Où sont ces choses qu’on refait et qu’on fait à l’infini ? Vous essayez de les catégoriser. D’abord voir ce que vous pourriez mettre dans ce procédé de routine. Là, il y a des tâches répétitives. On va y travailler. Vous mettez en place des étapes (étape une, je fais ceci; étape 2, je fais ça; étape 3…) Plus vous aurez passé du temps dessus, plus vous allez voir que ça va de plus en plus vite. Vous allez condenser ce temps-là et être plus efficace dans votre travail.


Après, vous aurez trois possibilités. Soit vous appliquez cette routine à vous-même, soit vous allez la proposer à une tierce personne (ce qu’on appelle déléguer), soit vous allez mettre en place des automations qui vont vous remplacez sur ces différentes étapes. En tous les cas, il faut repérer et mettre en place ces étapes pour accélérer les processus.

9. Comment communiquer efficacement sur internet

En ce qui concerne la communication, je vous le dis tout de suite, arrêtez toutes les automatisations. Ce n’est pas l’objectif. Sinon comment vous allez savoir à quoi ressemble votre avatar client, votre prospect, ce qu’il veut. Comment est-ce que vous faites ? C’est impossible.


Je suis un peu extrême en vous disant qu’il faut arrêter toutes les automatisations, mais essayez de voir et de bien réfléchir quelle partie vous devez mettre en automatisation et quelle autre partie vous ne devez absolument pas mettre pour savoir et pour être au contact. Pour communiquer efficacement sur internet, il faut que vous restiez au contact de ces gens qui ont plein de choses à vous dire. Par exemple, comment allez vous savoir quel va être votre prochain produit si vous n’écoutez pas ce qu'on vous dit ?

10. Comment mettre en place une stratégie digitale un petit peu plus avancée

Il y a des choses qui sont totalement gratuites, par exemple faire de l’A/B testing (tester une version a contre une version b, puis voir un peu quelle est la meilleure). Le SEO est gratuit et il faut juste apprendre à savoir s’en servir. Le remarketing est gratuit, on pourrait dire. En tous les cas, c’est tout un tas de choses que vous devez apprendre. Cela dit, il y en a d’autres aussi qui sont importantes, c’est toute la partie. 


Pour vous simplifier une des stratégies digitales les plus faciles, l’idée est que vous faites un produit, vous faites la promotion de ce produit, vous faites de l’analyse. C’est-à-dire que vous allez grâce à toutes les stats savoir un peu ce qui marche et ce qui ne marche pas et en tirer les bonnes conclusions. Vous virez ce qui ne marche pas et, puisque vous n’avez plus que des choses qui marchent, vous pouvez amplifier : produits, promotions, analyses.

11. Les techniques de vente en ligne

C’est marrant à chaque fois que je parle copywriting, les débutants, ils s’envolent. Par contre, les avancés, ils savent que c’est diablement important que d’apprendre le copywriting.
Même chose pour le neuromarketing, savoir se mettre à la place de ses prospects, savoir se mettre dans leurs têtes. Les débutants... ils s’en fichent ! Le storytelling, pareil, ça sert pourtant à raconter des histoires pour vendre.
Si vous faites partie de ceux qui ont compris que ces trois fondamentaux neuromarketing, copywriting et storytelling sont indispensables pour apprendre à vendre, ce que je propose est tout simplement cette Formation Offerte pour apprendre à vendre facilement de A à Z

     Version Podcast

Suivre

A Propos

Bonjour, je m'appelle Stéphane. Trois chiffres pour me présenter : 28 ans de Marketing, 15 ans directeur Agence Conseil en Communication et 2005 première expérience Web. Petite Astuce : Cliquez sur la clochette grise à droite quand vous vous abonnez à la chaîne. Vous recevrez des Notifications de nouvelles vidéos... histoire d'être les premiers servis ! Stéphane Lacoste (Aiguilleur dans une botte de foin)

>