Comment faire un Site Internet avec le CRÉATEUR DE SITE WEB ZYRO (et c'est facile !)

Comment faire un Site Internet avec le CRÉATEUR DE SITE WEB ZYRO (et c’est facile !)

More...

Comment faire un Site Internet avec le créateur de Site Web Zyro (et c'est facile !)

Mais il y a plein de gens comme vous qui veulent avoir leur site internet, mais qui ont envie ni de s’arracher les cheveux pour le faire, ni d’y passer 107 ans.


Alors évidemment, le seul moyen pour éviter ces problèmes, c’est l’intelligence artificielle. Si vous avez l’intelligence artificielle à vos côtés pour vous aider, ça va se faire tout seul. Je vous montre.

1.  Comment créer un site web professionnel

Vidéo en partenariat avec Zyro, créateur de site web pour que vos idées deviennent réalité.
Pour rejoindre Zyro, je vous ai mis un gros coupon de réduction ici, code Stéphane. Vous cliquez dessus, histoire qu’on se retrouve tous au même endroit, c’est-à-dire sur ce tableau de bord.

Première chose à faire évidemment, c’est de passer en français. C’est tout simple, il suffit d’aller dans le langage ici, français, et c’est mieux comme ça pour tout le monde. Ensuite, on clique ‘“Commencer“. Et là, on est face à trois choix.


  • Soit on utilise carrément un template, un modèle fait par des pros, par des designers
  • Soit on se laisse faire, on se laisse piloter par l’intelligence artificielle
  • Soit carrément on prend les choses en main et le total contrôle sur son site.

Nous, on va utiliser l’intelligence artificielle parce que ça va nous faciliter la vie et ça va accélérer aussi le processus. Donc, on va générer un site web à partir de ce générateur IA. Et là, on va se retrouver face à quelques questions faciles qui vont nous être posées par l’intelligence artificielle et qui vont nous aider à l’aiguiller dans cette botte de possibilités.

Première question, est-ce que oui ou non, on veut vendre des produits en ligne ? Oui, plutôt en général. Quels types de sites ? Quels types de produits on pourrait mettre ? On pourrait très bien partir sur de l’éducation puisque ça nous est suggéré, pourquoi pas. Quel type d’éducation puisqu’il nous propose d’aller un petit peu plus loin que simplement ce mot clé éducation. Avec une école. Très bien, éducation avec une école. On choisit ça et on est parti sur le thème de notre site. Ici, il va s’agir de choisir, c’est important, tout l’aspect branding, la marque. Et là vous allez pouvoir choisir vos couleurs de marque, la police que vous allez utiliser, les boutons, enfin bref tout ce qui va symboliser encore une fois votre branding.

Alors quel type de couleur vous préférez ? Nous, pour ce tuto on va prendre ce qui nous tombe dessus. Celui-ci. Une fois que vous avez choisi la partie importante, la partie branding, il faut choisir quelle page vous allez vouloir mettre sur votre site.  Il y a les pages obligatoires et il y a les pages qui le sont peut-être un petit peu moins. Les pages obligatoires, on va les cocher comme ça : 


  • Bien sûr, votre boutique en ligne. Si vous voulez vendre des formations, par exemple, il vous faut une boutique en ligne. 
  • Un blog. Une page blog, c’est obligatoire si vous voulez faire un site qui ne soit pas qu’un site vitrine, mais qui est en plus la partie blog. Galerie, on n’est peut-être pas obligé. Diaporama, on n’est peut-être pas obligé. 
  • Contact, on le coche aussi. Parce qu’évidemment, depuis votre site, il faut qu’on puisse vous envoyer un email. Ce sera ce formulaire qui sera fait pour ça. 
  • Le formulaire d’abonnement, là aussi, encore une fois, il faut absolument que vous le cochiez. Votre page de capture. Parce que l’objectif premier d’un blog, c’est de récupérer des adresses email, donc de collecter des prospects. Ensuite, l’Instagram Feed si vous voulez ou pas. Maps, si vous avez plutôt un commerce local à promouvoir sur votre site, ça peut être très utile. Des vidéos, si vous voulez en mettre ou pas. On va le mettre, comme ça on va choisir. Donc là, on a sélectionné, disons, quelques pages essentielles qui vont nous permettre de construire notre site internet.
  • Ensuite, il y a d’autres pages qui vous sont proposées. Par exemple, cette page, je vous recommande fortement de la cocher. C’est la page à propos, parce que quand quelqu’un se jette sur un site, qu’il commence à consommer un petit peu de contenu dessus, il a peut-être envie de se dire de temps en temps, mais à qui j’ai affaire ? Qui se cache derrière ce site ? C’est sur cette page que vous allez pouvoir faire les présentations, votre présentation.
  • Page de services, évidemment, ça peut être intéressant si vous proposez des services. Page de contact, si vous voulez partager vos informations de contact. La galerie. Page de portefeuille, si vous voulez montrer un petit peu ce que vous faites, pourquoi pas. Puis une FAQ, frequently asked questions, en bon français, les questions fréquemment posées. Vous sélectionnez en tous les cas celles qui vous conviennent, celles dont vous allez avoir besoin et on fait continuer.

Zyro vous génère votre site avec ces quelques réponses, juste ces quelques réponses que vous lui avez données. Il vous propose donc de générer de nouveau votre site. Vous voyez qu’ici vous avez moyen de faire un aperçu, de jeter un coup d’œil un petit peu sur ces différentes propositions que sont ces templates. Nous, on va choisir celui-ci et ensuite, on va aller un tout petit peu plus loin.


On va chercher à personnaliser votre site.

2.  Comment personnaliser son site Zyro

J’espère que vous avez choisi votre modèle préféré sans aucune pression, parce que de toute façon, on va personnaliser ce modèle. Ça va changer de ce que vous aurez vu. Ici, vous avez moyen de faire une petite visite de ce site que vous avez créé. Nous, on va sauter cette visite pour aller plus vite pour ce tuto évidemment. Et là, vous allez tomber dans cet éditeur de site Zyro avec ici quelques menus, ici aussi et ici aussi. Alors visite, mais très rapide.

Vous voyez que d’entrée de jeu, on est sur la page d’accueil. C’est marqué ici, Home. Sinon, vous avez aussi votre boutique, la page blog, la page à propos, la page portfolio si vous en avez besoin. Bref, là, vous avez une preview de votre page d’accueil puisque vous êtes dessus. Vous voyez que ce n’est pas très compliqué.


Ici, vous avez quelques petits menus. Vous voyez que c’est un site qui est évidemment responsive, c’est-à-dire qu’il est capable de s’adapter au format PC, au format tablette, mais aussi au format téléphone, smartphone. Et là, vous allez pouvoir voir en cliquant ici à chaque fois à quoi ressemble ce site que vous aurez fait. C’est une preview qui vous permet de voir ça d’un peu plus près. Là, vous avez l’aperçu si vous voulez cliquer dessus pour voir un petit peu. Vous pouvez aussi publier le site. Bref, ce n’est pas très compliqué.

Les quelques petits menus qu’on a sur la gauche, à savoir ces menus qui se trouvent sous Zyro, c’est précisément ce qu’on va traverser ensemble. Je vais vous les expliquer un peu les uns après les autres.


Mais d’abord en deux mots comment est-ce que ça fonctionne ? Vous voyez que là, en fait, ce sont des sections. C’est un peu le principe des poupées russes, c’est-à-dire que vous avez une grosse poupée qui contient une petite poupée et une plus petite poupée...
Là, c’est pareil, vous avez la grosse poupée qu’est la section. À l’intérieur, vous voyez que vous avez des plus petites poupées, donc du texte. Ici, ça s’appelle donc texte aussi. Ça, par contre, ça s’appelle bouton. Quand vous passez là, vous voyez, il y a marqué bouton. À chaque fois, en fait, vous pouvez intervenir sur les éléments qui se trouvent à l’intérieur de cette section. Et évidemment, vous avez plusieurs sections qui sont posées les unes à la suite des autres et vous pouvez à tout moment ajouter une section si vous le voulez. C’est tout simple, en fait.

Là, vous aurez un petit bloc qui s’appelle donc image. À chaque fois, vous avez des noms différents qui vous permettent d’avoir de faire des modifications bien sûr différentes. Alors là, on est tout en anglais, mais vous pouvez évidemment changer le texte et mettre tout ça en français si vous voulez. Il vous suffit juste de mettre le texte que vous voulez. Vous pouvez même vous amuser à l’agrandir, le faire en tout petit ou le faire en très grand. Vous voyez que ce n’est pas plus compliqué que ça. On peut jouer donc avec les différents formats. On peut s’amuser à changer l’arrière-plan si on veut, alors soit mettre de la couleur, soit aller chercher une image en arrière-plan. Vous voyez qu’il y a plein de possibilités de jouer aussi avec l’opacité.

Évidemment, vous pouvez faire des copies. Par exemple là, c’est la copie du même bloc que je viens de faire. Vous pouvez revenir un coup en arrière parce que non, finalement, je n’ai pas trop envie de faire ça. J’ai retiré cette section que j’avais dupliquée. Donc là, vous pouvez voyager au travers des différentes sections. Vous pouvez y jouer aussi, les faire bouger vos sections. On les fait descendre d’un cran ou remonter d’un cran par rapport à la section du dessus. Vous voyez que c’est vraiment très simple. On peut tout simplement l’effacer. Et à chaque fois que vous cliquez sur un de ces blocs, vous avez ici des petits menus contextuels qui vous simplifient les choses. Là, par exemple, on voit qu’on a une vidéo. On peut simplifier en mettant la vidéo en autoplay, en diffusant en boucle, etc. Vous voyez que c’est vraiment super simple à utiliser.

Donc cet éditeur de site internet est juste hyper pratique et vous voyez que vous pouvez intervenir évidemment sur les pages qui vous intéressent le plus. Par exemple, vous pouvez très bien dire, je vais changer la page blog. Eh bien, vous cliquez sur blog, vous allez avoir votre page et là encore, vous pourrez intervenir sur tous ces éléments qui vous sont proposés, voire en rajouter. Ajouter un élément dans une section et vous voyez que vous avez plein d’éléments qui vous sont proposés, que vous pouvez rajouter n’importe où à n’importe quel moment. Rajouter une image supplémentaire, en glissant simplement, rajouter un bouton, rajouter une vidéo. Tout est possible. Il vous suffit juste de faire du glisser-déposer. Ce n’est pas plus compliqué que ça.

Maintenant vous allez me dire, comment est-ce qu’on fait pour faire des articles de blog, les blogs posts en anglais ? Justement, on y va.

3. ➤ Comment créer un blog qui rapporte de l’argent

Si vous avez vraiment envie d’écrire un article de blog, comment est-ce que vous faites ? C’est très simple. Vous allez juste ici, tout simplement, blog. Vous cliquez dessus. Vous pouvez le mettre en brouillon, vous pouvez programmer d’ailleurs le fait que ce soit publié ou alors publier instantanément avec ce petit menu qui vous est proposé.


Si vous voulez faire un post de blog, il vous suffit juste de cliquer dessus. Vous avez votre post qui est apparu avec quelque chose de très simple, des sections très simples. Encore une fois, vous pouvez en changer si vous voulez ou rajouter des éléments au sein de votre section. Si vous voulez rajouter du texte, par exemple, glisser-déposer et vous avez ici ce texte que vous allez pouvoir écrire. Rajouter des images, etc. 


Bref, vous faites votre blog post, votre publication de la manière que vous voulez et ensuite bien différemment, vous pouvez encore une fois programmer ou publier de manière instantanée votre post, celui que vous venez juste d’écrire.

Comment Créer un BLOG RENTABLE (et en Vivre en 2022)

Comment transformer votre blog en un tremplin à ventes :


4. ➤ Comment créer un logo gratuit, faire écrire un article par l’IA et utiliser la heatmap

Vous allez voir que cette intelligence artificielle est triplement utile. On va commencer par la première fonction, la plus évidente, c’est le logo. Il vous suffit juste de cliquer sur ce petite icône et faire créateur de logo. Et là, vous avez deux possibilités,


  • Soit vous passez par le studio, un éditeur qui va vous être proposé pour créer votre logo par vous-même
  • Ou utiliser l’intelligence artificielle encore une fois qui va vous générer des logos.

On va lui demander d’aller encore plus loin. Ça se passe en trois étapes, ce n’est pas très compliqué. Trouver une sorte de base, ensuite une couleur et choisir la découpe que vous allez préférer.

On va partir sur quelque chose de très simple, quelque chose comme ça, une lettre par exemple, et vous allez voir que vous allez pouvoir donc sélectionner une couleur, celle qui vous semble être la plus opportune vis-à-vis de votre marque. Alors, on pourrait prendre un noir et blanc. Encore une fois, il ne s’agit vraiment pas de travailler le design, mais plutôt de vous montrer un peu comment fonctionne le logiciel. On continue, on garde comme ça. C’est très bien, voilà.


Donc là, on se trouve avec la possibilité soit de générer un nouveau logo, soit de l’ouvrir dans l’éditeur en fait. Et là, vous allez vous retrouver donc face à l’éditeur pour rajouter du texte par exemple, pourquoi pas juste à côté de votre logo, ou encore une fois revenir sur ce qui a été fait, les couleurs, etc. Mais bref, vous avez compris le principe, ce n’est pas très compliqué.

Une fois que vous avez terminé de télécharger votre logo, on revient en arrière parce que j’aimerais aussi pouvoir vous montrer les autres possibilités. Vous avez aussi le rédacteur IA qui lui va vous permettre de générer du texte. Alors, vous le voyez donc, le générateur d’IA ne peut générer du texte qu’en anglais, mais ce n’est pas grave, on peut quand même s’en sortir malgré tout.

La première chose, c’est évidemment de chercher un peu ce qui ressemble le plus à votre thématique. Alors, par exemple, si vous êtes dans la musique, on pourrait mettre musique et divertissement. Choisir ensuite une catégorie, vous pourriez être très bien dans la musique électronique. Allons-y pour la musique électronique. Puis sélectionner par exemple un paragraphe à propos. Choisir la langue, on va le mettre en français et on va voir s’il nous génère ça en français. Suspense. Ça fonctionne en français, donc c’est juste parfait. Là, vous avez en fait un texte de base qui vous est donné.

Évidemment, ça ne va peut-être pas suffire. Mais en tous les cas, vous avez d’abord le choix, par rapport à ce dont on vient de parler, de quelques articles qui peuvent vous être proposés. À vous de voir si vous allez, ça me parait un peu peu, mais vous copiez le texte tout simplement. Vous l’utilisez dans votre blog post. Je vous rappelle que les blogs posts, ça se trouve ici, les publications de blog. Vous allez pouvoir ici, par exemple, pomme A recopier votre texte, pomme V ou contrôle + V, choisir la bonne taille évidemment de texte, 18 ou 16, choisir aussi votre type de typo, etc. Bref, vous avez compris le principe, vous avez là une bonne base qui vous est proposée, donc à chaque fois pour les thèmes que vous allez choisir qui vous sont proposés par le rédacteur IA.

Ensuite, il y a le heatmap. Alors le heatmap, c’est intéressant aussi parce que ça va vous permettre cette heatmap de savoir un peu où se focalise l’attention de vos visiteurs sur votre site. Ça, c’est une fonctionnalité que je n'ai vu sur aucun autre thème de site.


Bref, vous allez voir qu’il y a un code couleur qui vous est d’ailleurs déjà expliqué ici. L’endroit où il y a le moins d’attention, c’est en bleu et où il y a le plus d’attention, c’est en rouge. Ça veut dire en clair que quand quelqu’un débarque sur cette page, l’endroit qui sera le plus vu, le plus regardé, c’est cette partie-là qui est en rouge et ensuite, viendra la partie jaune, puis la partie verte, puis la partie bleue et aux différents endroits. Alors ça, c’est juste primordial pour vous. Ce sont des informations qui sont très importantes parce que ça vous permet de savoir, par exemple, que vous avez intérêt ici à cet endroit-là ou voire par ici, puisque c’est un peu plus rouge, mettre quelque chose d’important, un menu important à cet endroit-là. De même que là, vous avez intérêt à soigner votre titre ou à faire attention. Ici, visiblement, c’est plus regardé à cet endroit-là que là. Donc ici, vous allez mettre des choses plus importantes. 


Bref, vous avez compris le principe. C’est super simple à comprendre cette histoire de heatmap, mais vraiment, c’est un petit plus qui est super important et qui va vous permettre de mieux gérer votre contenu et le mettre au bon endroit. Si on parlait maintenant de votre boutique en ligne.

5. ➤ Comment créer une boutique en ligne

Alors, votre boutique en ligne. Je vais faire un petit récap très rapide de ce menu de gauche. Vous voyez qu’ici, vous ajoutez des éléments, des images, des boutons, des ce que vous voulez. Ici, vous pouvez rejouer et d’ailleurs refaire le style si vous voulez avec le texte, les couleurs de votre site en général, pourquoi pas. Là, vous faites vos articles de blog et c’est ici que se trouve la boutique, votre boutique en ligne. Vous allez lui dire que OK, vous pouvez mettre jusqu’à 2500 produits. Vous êtes tranquille avec ça. Et il y a plus de 70 méthodes de paiement. Ça aussi, c’est important quand on cherche à vendre.

On va ouvrir cette boutique. On appuie tout simplement sur assigner un site et c’est parti. Il y a plein de petits menus sur la gauche qui vont vous aider à créer votre boutique en ligne de la manière la plus simple possible, mais malgré tout la plus détaillée. Si vous avez envie de pousser un peu les choses, vous le pourrez sans aucun problème. Nous, on ne va pas les faire tous pour ce tutoriel. Mais enfin, par exemple, vous avez de quoi relier, vous le voyez ici, des canaux de vente.

Par exemple, vous avez de quoi relier Facebook, Instagram et bien d’autres possibilités pour vos réseaux sociaux. Facebook, vous voyez que c’est simple comme tout. Si vous voulez relier votre page Facebook, vous faites connecter ici. Vous faites connecter votre Facebook et ce ne sera pas plus compliqué que ça. Vous pouvez connecter les applis mobiles sur votre smartphone pour gérer donc votre site. Il y a tout un tas d’autres canaux. Encore une fois Instagram, Facebook Messenger, Google Shopping, vous avez eBay, POS, vous avez également Amazon. Bref, vous pouvez faire tous vos réglages aussi simplement que ce que je viens de vous montrer, donc vous faites juste connecter. Donc, c’est important, c’est vrai.

Vous allez pouvoir aussi créer votre catalogue de produits. Ça se trouve ici. Vous faites tout simplement produit. Et là, vous voyez que vous avez quelques exemples qui vous sont proposés. Vous voyez qu’on peut aller très loin. On peut jouer évidemment avec tous ces produits, les mettre plus ou moins en avant, éditer le produit évidemment. C’est là que vous voyez que vous avez des images, des tarifs que vous pouvez mettre en place, faire une description. La description, bien sûr, c’est vous qui va pouvoir l’écrire. Disponibilité du produit si jamais vous n’avez plus de disponibilité. Bref, vous voyez que là vous avez tous les détails qu’il vous faut pour faire une belle boutique en ligne avec tout un tas de petits menus ici qui vont vous aider, même du SEO. Ça pousse vraiment la chose assez loin. Après mettre ça dans les catégories, faire des cartes cadeaux. Bref, vous avez de quoi vraiment construire un catalogue qui tient la route.

Puis, après, il y a la partie aussi paiement qui est importante parce que vous le savez, sans paiement, il n’y a pas d’argent qui rentre. Si vous avez un compte Stripe, vous le reliez ici. Vous voyez que vous pouvez être payé par Square. PayPal, c’est simple comme tout. Vous mettez votre adresse email de PayPal, vous faites activer et c’est parti. C’est vraiment simplifié au maximum, on ne peut pas faire mieux. Et vous voyez que vous avez encore en une fois plein de prestataires de paiement qui vous sont proposés, vraiment une grosse liste. Ça me parait juste impossible que vous n’ayez pas de quoi relier au moins un paiement, au moins PayPal ou alors Stripe. Stripe et PayPal sont vraiment les deux plus évidents, les deux plus connus.

Vous voyez que tout est prévu et que pour quelques euros par mois, vous allez aller beaucoup plus loin que les traditionnels sites que vous connaissez. Maintenant, ce qui va vous manquer, c’est tout simplement de savoir comment vous allez pouvoir faire fonctionner ce blog. Comment faire en sorte que votre blog devienne rentable ?  Voici votre  formation offerte pour transformer votre blog en un véritable tremplin à ventes.

   ➤  Version Podcast

Suivre

A Propos

Bonjour, je m'appelle Stéphane. Trois chiffres pour me présenter : 28 ans de Marketing, 15 ans directeur Agence Conseil en Communication et 2005 première expérience Web. Petite Astuce : Cliquez sur la clochette grise à droite quand vous vous abonnez à la chaîne. Vous recevrez des Notifications de nouvelles vidéos... histoire d'être les premiers servis ! Stéphane Lacoste (Aiguilleur dans une botte de foin)

>
Success message!
Warning message!
Error message!