Comment faire des Vidéos sur Téléphone (Guide Débutant)

Comment faire des Vidéos sur Téléphone (Guide Débutant)

More...

Gagnez des € avec YouTube - Formation offerte :
Comment vivre de votre chaîne même en partant de 0

Comment faire des Vidéos sur Téléphone : Guide Débutant

Je vais vous expliquer de A à Z comment faire une vidéo sur téléphone, mais avant, vous avez un choix à faire.

J’ai plus de 200 films publicitaires avec des films d’entreprise, des courts métrages à mon actif et je peux vous assurer que des tournages en extérieur... j’en ai fait ! Et des tournages en intérieur aussi. Et c’est là que vous me posez la question : “Mais Steph, tu n’en fais plus des tournages en extérieur !“

En extérieur, c’est toujours plus compliqué. Si vous êtes débutant et que vous cherchez à créer un mini tournage façon cinéma en extérieur, vous allez voir que c’est beaucoup plus simple d’avoir un genre de bureau studio comme j'ai actuellement.

Quand je veux passer de mon bureau à mon studio pour filmer, qu’est-ce que je fais ? J’ai une prise à brancher. Il y a tous les éclairages. J’allume le DSLR, le petit appareil qui me filme. Puis, c’est parti. On n’en parle plus. Évidemment, quand vous en serez à votre 350e vidéo, comme je le fais moi-même, vous verrez que vous apprécierez de pouvoir faire des vidéos de la manière la plus simple qui soit pour pouvoir débiter et sortir beaucoup de contenu. Parce que c’est ce qui compte avant tout, avant de se la jouer... Spielberg.

Tournage smartphone en intérieur ou en extérieur, c’est la première question que vous devez vous poser.

Alors nous, ce qu’on va faire dans cette vidéo, je vais vous proposer les cinq étapes que suivent d’ailleurs un pro quel qu’il soit, que ce soit pour un téléphone ou pour de la vidéo. De toute façon, vous pourrez dans tous les cas l’adapter. À vous de voir exactement ce que vous voudrez suivre ou pas. En tous les cas, vous saurez vraiment comment font les pros.

 Comment préparer son tournage

Question : Comment on s’y prend ? Parce qu’il y a quand même deux ou trois trucs à prévoir juste avant...


Alors, on va adapter ce que les pros font à votre tournage sur smartphone. Évidemment, si vous loupez cette première étape, votre vidéo risque d’en souffrir parce que sachez-le quand même, les pros y passent vraiment beaucoup de temps. Trois choses essentielles :


  1. Le lieu de tournage
    Avant de vous déplacer et d’aller voir, peut-être que vous pourriez d’abord commencer à y penser, réfléchir où est-ce que vous allez pouvoir tourner et s’il ne va pas y avoir des obstacles. Par exemple, si vous filmez juste à côté d’une école, vérifiez que ce ne sera pas à l’heure de la récréation. Parce que votre tournage risque d’être un peu saboté...

  2. Le script
    C’est carrément un métier de cinéma. Vous devez vous aussi tout marquer sur papier. Ça peut être le lieu. Ça peut être les images de prévues. Ça peut être le son. Je ne vous demande pas d’arriver au même niveau d’exigence qu’un tournage de cinéma, évidemment. Mais pour vous, c’est intéressant quand même de vous inspirer de cette méthode. Donc, n’hésitez pas à marquer sur papier ce qui doit être dit, ce qui doit être fait.

  3. Le matériel
    Troisième clé essentielle, le matos. Checker son matériel avant de partir. Tu vérifies si ton smartphone marche bien. Tu vérifies aussi qu’il y a suffisamment d’espace mémoire libre pour pouvoir faire, par exemple, un long de tournage. Si tu as besoin d’une batterie, n’hésite pas. Tu t’achètes une petite batterie externe que tu vas pouvoir emmener avec toi pour le recharger au cas où. Tu te mets en mode avion pour que personne ne puisse te déranger au moment du tournage.

Bref, tu checkes ton matériel. Si tu me dis : oui, mais tout ça, c’est un petit peu, beaucoup pour mon tournage téléphone. J’ai envie de te dire non ! Parce que tout ce que je suis en train de te donner comme info, c’est ce que font les pros, tout simplement. Alors... qui peut le plus, peut le moins !

 Comment trouver des lieux de tournage

Question : Repérage, script, matos... Après, tu fais quoi ? 


  • Tu fermes les yeux !
    Tu arrives sur le lieu de tournage, tu fermes les yeux et tu écoutes. Tu essayes de t’imprégner de l’ambiance sonore qu’il peut y avoir tout autour de toi. Essaye de voir si oui ou non, elle est stable, parce que tu n’as pas envie que ton tournage soit dérangé par tout un tas de bruits parasites. Donc, tu écoutes bien.

  • Ensuite, tu fais l’inverse, tu fermes les oreilles et tu n’ouvres que les yeux.
    Et là, tu vas vérifier un peu partout, quel est le meilleur cadre que tu puisses faire. Quel est le meilleur angle de vue que tu puisses trouver et quel est cet angle de vue qui va faire que tu vas pouvoir avoir un sujet qui soit mis en valeur avec par exemple, une lumière sur le côté, comme il y a là. Tu ne l’avais pas vu celle-là sur le côté. J’en ai une ou deux comme ça, caché. Donc, effectivement, mettre en valeur le sujet, mais aussi avoir un arrière-plan qui soit suffisamment simple et qui puisse aider ton image.


Par exemple, dans ce bureau studio, tu vois que là, derrière, j’ai une colonne bleue. Cette colonne bleue sert à cadrer le regard, à cadrer la vision sur mon visage parce que c’est là que j’ai à exprimer quelque chose. Donc, tu vois que la première chose et il faut faire ça, évidemment, juste avant de déballer tout ton matos, c’est d’abord de s’imprégner de l’environnement, ouvrir tous ses sens.

Gagnez des € avec YouTube - Formation offerte :
Comment vivre de votre chaîne même en partant de 0

 Comment faire le cadrage d'une vidéo sur smartphone

Question : On ferme les yeux, les oreilles, on checke un peu l’environnement. Mais quand est-ce qu’on filme ? 


Attends, avant il y a le cadrage !
Excusez-moi, mais cadreur, c’est un véritable métier de cinéma. Donc, la première chose que tu dois faire avant tout, c’est apprendre avec ton smartphone à maîtriser le décor aussi, mais à faire ce qu’on appelle faire le cadre. Pour ça, il y a trois choses importantes.

  1. On s’arrange pour avoir une image fixe. Parce qu’une image qui gigote dans tous les sens, c’est très désagréable pour la personne qui regarde. Tu risques de perdre beaucoup de spectateurs. Évidemment, même si tu fais un tourner-marcher, ce n’est pas simple parce que tu marches et que ça bouge, forcément, mais c’est à toi aussi d’apprendre à bien maîtriser ce cadre-là.

  2. On s’arrange pour avoir un arrière-plan intéressant, mais pas parasite. Un arrière-plan parasite, qu’est-ce que c’est ? Ça peut être tout simplement vous qui êtes filmé avec des voitures qui passent derrière en trombe. Je peux vous assurer que l’œil va être beaucoup plus attiré par ce mouvement perpétuel qu’il y a derrière que par vous et ce que vous aurez à dire. Essayez de trouver quelque chose qui ne soit pas parasite.

    Par exemple, dans un bureau studio comme celui-ci, vous voyez que juste derrière moi, il y a un coin. Pourquoi j’ai mis un coin ? Parce que tout de suite, ça donne une perspective, une profondeur de champ qui est accentuée par les écrans qui donnent eux aussi une perspective. C’est beaucoup plus intéressant que la plupart des vidéos YouTube où vous allez voir derrière un mur, une porte, une bibliothèque et basta. Là, vous avez effectivement une image qui est un peu plus riche à proposer. Donc, l’arrière-plan a aussi son intérêt.

On détermine où va se trouver le sujet dans son cadre et comment on va le filmer. Par exemple, si vous mettez la caméra à hauteur des yeux, classique, banal, ça marche à tous les coups. Maintenant, si vous cherchez à la mettre légèrement en dessous en contre-plongée, comme là je suis, elle est à peu près à ce niveau-là, la caméra, ça donne tout de suite un peu plus de grandeur. Ça agrandit la personne dans l’écran.


Alors que si, au contraire, vous la prenez carrément en plongée, évidemment, vous allez la rétrécir. Donc, pourquoi pas, plutôt que la mettre exactement à hauteur des yeux, la mettre en légère contre-plongée pour pouvoir encore une fois vous agrandir, vous donner un petit peu plus de prestance dans l’écran.

 Réussir son éclairage en vidéo

Question : Préparation, lieu de tournage, cadrage… quand est-ce qu’on filme ? 


Attends ! Il y a la lumière d’abord. On ne fait pas n’importe quoi avec la lumière.


  • D’abord, on évite toujours l’heure de midi parce que l’heure du midi, la lumière est carrément au-dessus. Là, ça creuse les cernes sous les yeux. La lumière est froide et ce n’est pas très bon pour les tournages.

  • Cherchez plutôt la lumière chaude. Lumière chaude, c’est quoi ? Ce sont les fins d’après-midi ou les débuts de matinée, quand elle est encore légèrement orangée.

  • On évite bien sûr les ciels gris parce que toute l’image va être grisâtre. Et ça, c’est moche.

  • On évite les contre-jours. Un contre-jour, qu’est-ce que c’est ? C’est quand la lumière derrière est plus forte que la lumière devant. Donc, effectivement, si derrière ça claque devant, vous allez être dans le sombre.
     
  • Vous évitez les lumières trop de face comme celle que j'utilise, par exemple, parce que ça vous écrase. C’est là que vous me dites : “Pourquoi tu le fais alors puisque ça t’écrase !“ Parce que c’est une vidéo YouTube ! Je ne suis pas sur un tournage hollywoodien. Il faut sortir des vidéos, il faut produire des vidéos, donc des choses simples.

 Réussir le son d'une vidéo sur téléphone

Question : Ok, la lumière c’est bon... mais c’est quand qu’on filme ??


Eh bien maintenant !
Si vous voulez enregistrer, allez-y, profitez-en. Cela dit, vous allez faire juste avant ce qu’on appelle “une prise zéro“ . C’est-à-dire juste une prise de quelques secondes pour vérifier si votre image est bonne, si le cadrage est bon, si le son est bon.

Avez-vous les écouteurs pour pouvoir écouter très finement le son et vérifier que tout se passe bien ? Parce que je peux vous dire que même après des années de pratique, il peut arriver quelquefois qu’on oublie de brancher le micro, on enregistre pendant 10 minutes et après, on réécoute et ça ne va pas du tout... Donc, faites-le, faites cette prise d'essai qui peut vous servir, encore une fois, à éviter bien des catastrophes.

Quant au micro, choisissez un bon micro pour commencer. Vous entendez souvent qu’on vous conseille le micro-cravate. Le micro-cravate, c’est bien. Sauf qu’après, vous allez être au niveau du montage, obligé de resynchroniser le son que vous avez enregistré d’un côté et l’image que vous enregistrez dans l’autre côté. 


Vous vous rappelez des vieux claps de cinéma ? Vous pouvez faire pareil si vous voulez, clap. Au moment où les mains sont jointes sur votre vidéo, il faut regarder où est le pic sonore sur votre audio et vous mettez les deux en face au moment du montage, évidemment.

Cela dit, c’est un peu compliqué si vous n’êtes pas très habitué à ça. Ça peut se dérégler avec le temps. Vous pouvez perdre la synchro avec la voix. C’est galère.

Le mieux, ne prenez pas la tête avec les micros-cravates. Prenez simplement ce type de micro Rode qui est un snipper et qui va aller chercher le son exactement dans votre bouche. Vous le collez sur votre smartphone et vous allez avec ça pouvoir encore une fois avoir un très bon son et quelque chose qui ne sera pas à resynchroniser après au montage.

« Coupez ! Elle est bonne. On la refait. »
Qu’est-ce que c’est ce truc-là ? Souvent, quand on fait un tournage, que ce soit pour la télé ou au cinéma, c’est « Coupez ! Elle est bonne. On la refait ». Quand elle est bonne, on la refait une deuxième fois. On la refait une deuxième fois pour sécuriser la prise ou pour carrément chercher à en faire une meilleure. Je ne suis pas en train de vous dire de faire ça sur votre smartphone. Mais si vraiment, un jour, vous avez un gros tournage important pour vous, n’hésitez pas, « Coupez ! Elle est bonne. On la refait. »


Si vous voulez aller plus loin, ce que je vous propose, c’est tout simplement de cliquer ici pour vivre de votre chaîne YouTube : formation offerte
Suivre

A Propos

Bonjour, je m'appelle Stéphane. Trois chiffres pour me présenter : 28 ans de Marketing, 15 ans directeur Agence Conseil en Communication et 2005 première expérience Web. Petite Astuce : Cliquez sur la clochette grise à droite quand vous vous abonnez à la chaîne. Vous recevrez des Notifications de nouvelles vidéos... histoire d'être les premiers servis ! Stéphane Lacoste (Aiguilleur dans une botte de foin)

>