Créer un business en ligne ? 5 Raisons de ne PAS faire un Business en Ligne

Créer un business en ligne ? 5 Raisons de ne PAS faire un Business en Ligne !

More...

Créez votre business en ligne en partant de zéro :

Créer un Business en Ligne : 

5 Raisons de ne pas faire un Business en Ligne

J’aurais pu appeler cette vidéo ce qu’on ne vous dit pas à propos du business en ligne, mais j’ai préféré cinq raisons de ne pas faire un business en ligne.

1. Motivation. Comment la trouver ?

Premier obstacle quand tout semble se liguer contre vous, vous n’arrivez plus à passer à l’action. Vous n’arrivez plus à vous motiver. Pas facile de se motiver et il y en a beaucoup, d’ailleurs, qui en restent au stade du blocage dans la tête. D’autres essayent un petit peu plus fort en faisant des formations, par exemple en se formant, mais rien de concret n’en sort. Rien ne sort. On reste bloqué au stade des idées.


Pire, quand votre conjoint ne vous encourage même pas à le faire. Souvent il le fait par amour. Tout simplement pour essayer de vous éviter les embûches. Ou parce que lui n’y connait pas grand-chose et qu’il vous voit mal vous jeter dans l’inconnu. Un inconnu pour lui, même si pour vous ça l'est un petit peu moins... En tous les cas, souvent, c’est plus pour vous protéger.

Mais vous, qu’est-ce que vous voulez dans tout ça ?

Ce que vous avez envie, c’est tout simplement exercer une activité simple, qui soit accessible. Parce que vous, dans la catégorie sport d’hiver, vous êtes bien plus pour le ski sur piste que le ski hors-piste. Dans la catégorie même montagne en hiver, vous êtes beaucoup plus télésiège, qu’alpiniste en galère un soir de blizzard sur le Mont-Blanc. 


L’idée, c’est que face à ce manque de motivation, on se retrouve face à ce problème parce que pour monter un business en ligne, il faut quand même être motivé.

  Question : Est-ce que ce manque de motivation est éliminatoire à tout jamais ?

Pas forcément ! Parce que l’une des qualités essentielles dans le business en ligne, c’est de savoir dire non. Et vous, vous avez déjà appris à dire non. Parce qu'une fois que vous avez lancé votre business en ligne, des sollicitations, vous allez en avoir, des idées nouvelles qui vont se proposer à vous, aussi. Des opportunités vous en verrez de partout.

Vous-même, vous allez avoir des besoins, peut-être même des envies qui vont venir vous titiller. Et il va falloir apprendre à dire non. Mais ça, vous savez déjà le faire.


Maintenant, il vous manque plus qu’une seule petite chose. Finalement, c’est plus facile quand on y réfléchit bien. C’est apprendre à dire oui !

2. Comment se détacher de l'opinion des autres ?

Deuxième raison de ne pas faire un business en ligne, c’est la peur du jugement des autres, la peur de l’opinion des autres. Vous avez peur que ça parle sur votre dos et, vraiment, vous n’aimez pas. En fait, personne n’aime ça, surtout quand en plus, on se dit que nos proches vont regarder...

Pire, vous avez peur pour votre image de marque !


« Vous vous rendez compte. Si je me lance sur un business en ligne, mais tout le monde va voir. Si je me montre, je vais être jugé sur tout le web. Ça va parler de moi, n’importe où dans le monde, partout dans le monde, et je ne veux pas qu’on parle de moi en mal »


Alors si en plus, vous cumulez avec le syndrome de l’imposteur, c’est ce truc qu’on a à l’intérieur de nous et qui fait qu’on ne se sent pas tout à fait légitime pour faire ce qu’on a envie de faire. Alors là, c’est la totale. On ne se sent absolument pas aligné avec tout ça. Résultat, on est dans une position qu’on trouve particulièrement inconfortable.

  Question : Si les autres ont une telle emprise sur moi, j’abandonne ?...

Franchement, ce serait dommage. Parce que s’il y a bien une chose à comprendre sur la nature humaine, c’est que chacun d’entre nous est le centre de son propre monde.


Cet “auto-centrage“ est une question de survie inscrite dans notre cerveau reptilien. Sachez-le, vous n’êtes pas si important que ça pour les autres. Vous n’êtes que de passage dans leur tête. La seule chose qui compte pour ceux qui vous regardent, qui vous suivent, desquels vous avez peur, c’est eux-mêmes.

Eux-mêmes, pas vous. Vous n’êtes pas si important que ça pour eux.

Idée de travail à domicile pour gagner de l’argent Paypal facilement (et rapidement)

Créez votre business en ligne en partant de zéro :

3. Comment sortir du pessimisme ?

« Faire un business en ligne, mais ça ne marchera pas. Ça ne marchera jamais, vous êtes fous. Il y a déjà énormément de gens qui le font. Ce n’est pas la peine. Une compétition de dingue. Et puis, je ne vois pas ce que je pourrais faire de plus que tous ceux qui font déjà ça. Je n’ai aucune solution à proposer qui n’ait déjà été faite. En plus, j’ai aussi une petite tendance à aimer le boulot bien fait, alors il est hors de question de sortir un truc informe, incolore, inodore et sans saveur. »


C’est ce qu’on appelle le perfectionnisme. Vous faites perfectionnisme + pessimisme et là, vous avez dans la tête l’équation parfaite pour vriller la moindre de vos idées.

  Question : Si je n’arrive pas à vaincre ces défauts, est-ce que je dois abandonner le business en ligne ?

Pas tout à fait ! Vous n’êtes pas un être à part. Pessimiste, on l’est tous. Souvent, le pessimisme, c’est juste une réponse à quelque chose de très simple qu’on a en nous qui s’appelle la peur. C’est une protection quand on a peur.

Donc, une chose que je répète souvent dans mes vidéos, soyez doux avec vous-même. Donnez-vous le droit à l’essai raté qui peut vous en apprendre d’ailleurs beaucoup. Donnez-vous le droit d’apprendre par l’échec et lâchez prise sur ce que vous ne pouvez pas contrôler.

Évidemment, tout le monde voudrait que son premier essai soit un véritable coup de maître. Mais ça ne fonctionne pas comme ça. Même Mbappé a raté des penalties. Soyez doux avec vous-même. Donnez-vous le droit à l’échec pour mieux réussir.

4. Comment travailler sereinement ?

Quatrième inconvénient du business en ligne, c’est vrai, c’est de travailler un petit peu sous pression. Il faut arrêter de croire que d’avoir son business à la maison, c’est juste passer ses après-midi à danser avec les sirènes.

Non, on avance sans filet. Pas de résultat, pas de sous. Alors si en plus, vous avez un petit peu l’esprit fonctionnaire, l’œil rivé sur la pendule posée sur un coin de bureau, il est possible que vous partiez sur une course à handicap.

Rajoutez-y une peur aussi de la solitude. On ne vous a pas dit, business en ligne, c’est être seul pour prendre ses décisions, évidemment. Vous êtes seul responsable de vous-même, mais aussi seul physiquement. Amis, collègues... fini, parti. 

  Question : Si ça ne me convient pas ces conditions, c’est fini pour moi ?

Je ne dirai pas tout à fait. Il est possible, effectivement, que la solution à ces quelques problèmes réside dans une phrase. « Faites ce que vous aimez. » 


Dites-vous bien qu’à chacun des problèmes que vous trouverez sur votre chemin pour votre business en ligne, vous trouverez aussi les solutions qui vont avec. Parce qu’en fait avoir un business internet, c’est comme avoir son propre bébé. On ne l’abandonne pas. On trouve toujours une solution pour son propre bébé. Pareil, exactement pareil pour votre business en ligne.

Par exemple, vous avez peur de la solitude. Dites-vous bien qu’il y a toujours moyen, finalement, de sortir de chez vous et de travailler, pourquoi pas, dans un cybercafé ou un espace de coworking dans lequel vous aurez d’autres gens comme vous qui travaillent sur Internet et avec lesquels vous pourrez faire des rencontres et des échanges. Vous trouverez toujours une solution qui vous convient.

5. Comment développer son leadership ?

« Ce n’est pas la peine. Ce n’est pas pour moi, je ne suis pas un leader. Même quand je demande à mon chéri d’aller se promener, il me dit non. En plus, j’ai du mal à aller vers les autres. Je ne sais pas si c’est une histoire de timidité ou de manque de confiance en moi. En tous les cas, je n’aime pas. Je préfère que ce soit les autres qui viennent à moi. »

Pour peu qu’en plus, vous ayez une légère tendance à rejeter la faute sur les autres et qu’à chaque fois qu’on vous rapproche, ça vous plombe littéralement le conduit auditif, c’est mal parti. Le truc de ces petits défauts avec lesquels on s’arrange en général avec nous-mêmes en se disant au mieux qu’on y est attentif, au pire qui ne nous concernent pas, c’est que cette manière de faire, d’agir, ces petits défauts qu’on a tendance à voir en nous-mêmes, peuvent être un véritable gros coup d’arrêt à notre réussite.

  Question : On fait quoi maintenant, docteur ? T’as pas une pilule magique ?

Justement, j’ai une pilule miracle. Ça s’appelle le placébo, le “faites comme si. Faites comme si vous étiez… Agissez comme si vous étiez un testeur. C’est quoi un testeur ? C’est quelqu’un de généreux, modeste, courageux, passionné, quelqu’un qui teste. Vous avez compris qu’avec ces quatre qualités : généreux, modeste, courageux et passionné, vous allez pouvoir défricher de nouveaux chemins pour que tous ceux qui ne veulent pas le faire eux-mêmes vous suivent.

C’est comme ça qu’on devient un leader, en défrichant le chemin pour les autres qui vont suivre derrière et en faisant en sorte que, pour eux, ce chemin soit tout confort, qu'ils puissent avancer en toute sécurité.

Si, avec tout ça, je n’ai pas réussi à vous décourager de faire votre propre business en ligne, voici une Formation Offerte pour créer votre business en ligne même de zéro

    Version Podcast

Suivre

A Propos

Bonjour, je m'appelle Stéphane. Trois chiffres pour me présenter : 28 ans de Marketing, 15 ans directeur Agence Conseil en Communication et 2005 première expérience Web. Petite Astuce : Cliquez sur la clochette grise à droite quand vous vous abonnez à la chaîne. Vous recevrez des Notifications de nouvelles vidéos... histoire d'être les premiers servis ! Stéphane Lacoste (Aiguilleur dans une botte de foin)

>
Success message!
Warning message!
Error message!