7 Business en Ligne pour Gagner de l'Argent (même débutant)

7 Business en Ligne pour Gagner de l’Argent (même débutant)

More...

Créez votre business en ligne en partant de zéro :

7 Business en Ligne pour Gagner de l’Argent (même débutant)

Aujourd’hui, je vous montre 7 business en ligne rentables. Pour chacun d’entre eux, on va voir ce qu’il faut faire avant, pendant et après pour réussir.

1. Vendre une prestation de service

  Question : Est-ce qu'on peut commencer par le plus facile ?

Je ne sais pas si c’est le plus facile, en tous les cas ce n’est sûrement pas le plus compliqué. Il faut que vous ayez une petite compétence à proposer pour pouvoir tout simplement rendre des services.

Où est-ce qu’on fait ça ? On verra dans quelques instants les places de marché qui sont là pour vous faciliter les choses. Mais ce qui est certain, c’est que si vous avez une compétence dans l’écrit, par exemple, il y a plein de possibilités qui se présentent à vous. Si vous en avez une dans l’image, d’une manière générale, là encore, il y a plein de possibilités à votre disposition.

Comment est-ce qu’on s’y prend ? On décompose ça en trois temps :

  1. Avant
    Avant de vous lancer sur ce type de place de marché pour pouvoir proposer votre service, essayez de, vous verrez que vous aurez toujours un profil à monter, penser à votre profil comme si c’était une page de vente, parce qu’effectivement, c’est votre profil qui va faire office de page de vente si jamais vous voulez vendre vos services, évidemment.
  2. Pendant
    C’est-à-dire qu’une fois que vous avez lancé votre prestation de service, il va falloir se battre pour réussir votre première impression. C’est de cette première impression que va découler toute la suite du service que vous allez rendre ou de ceux que vous allez rendre à ce client en particulier. Mettez-vous en quatre pour le satisfaire dès les toutes premières secondes.
  3. Après
    C’est-à-dire qu’une fois que vous avez rendu quelques services, votre objectif devrait être de chercher la fidélisation parce que c’est toujours beaucoup plus facile de faire une seconde vente avec une personne qui a déjà été conquise par votre travail.


Où sont ces places de marché où l’on pourrait chercher à vendre des services ?
La plus simple d’entre toutes, ce sont même carrément des micro services que vous pouvez proposer, des petites choses très simples, c’est juste 5euros.com. Je vous ai pris l’exemple de la mise en page. Ne me dites pas que vous n’êtes pas capable de faire de la mise en page. Tout le monde peut faire de la mise en page.

Sur 5euros.com, effectivement, c’est un micro service qui existe, la mise en page. Vous voyez que chacun a créé son profil et vous voyez aussi à quel point c’est important que d’avoir un profil considéré comme une page de vente. Parce qu’effectivement, c’est à partir de là qu’on va cliquer pour rejoindre votre prestation de service et pas une autre. Puis, vous voyez aussi que les prix sont à partir de 5 €. Alors, votre objectif va être effectivement de multiplier ce nombre de 5 €, mais aussi de proposer d’autres prestations pour pouvoir augmenter ce que l’on appelle le panier moyen par client.

2. Vendre du coaching en ligne

  Question : Et si ça ne me va pas ? Tu n’as pas autre chose ? 

Si, il y a effectivement tout ce qui est humainement transmissible. Je suis en train de vous parler du coaching et du consulting. Vous allez voir que c’est vraiment extrêmement plaisant de faire ce genre d’activité parce que vous aidez les autres. Bien sûr, c’est beaucoup de satisfaction pour vous que d’amener une personne au résultat qu’elle souhaitait atteindre.

Alors, je vous montrerai dans quelques instants où vous pouvez pratiquer ça. Mais juste avant quand même, j’aimerais là encore vous décomposer les choses en vous disant ce que vous devez faire avant, pendant et après pour réussir.

  1. Avant
    Avant de vous lancer dans le travail, à proprement dit, lors du premier contact, vous devez chercher à bien définir quels sont les objectifs que votre client a en tête, parce que c’est ce qui va définir que vous allez faire du hors sujet ou pas.
  2. Pendant
    Pendant votre séance de coaching, votre objectif va être d’essayer de construire une relation et de comprendre un peu leur point de vue. Bref, de l’empathie.
  3. Après
    Après, bien sûr, de construire un plan d’action pour que la personne puisse suivre, étape par étape, ce que vous lui aurez préconisé et qu’elle puisse arriver et revenir vers vous une seconde fois pour un second rendez-vous, cette fois-ci avec un réel résultat en main.

Où est-ce que vous pouvez pratiquer ce genre de coaching et de consulting ?
Voici, par exemple, une plateforme de services à la demande : kang. Donc vous faites appel à ce que vous voulez, un monteur vidéo ou un musicien. Il y a absolument tout. Regardez, même avocat, des gens qui pourraient s’occuper d’un site ou webmarketing, musique, voix, graphisme, vidéo. Bref, il y a vraiment tout ce qu’il faut là. Tous les domaines sont représentés.

Comment est-ce qu’on fait ? Il suffit juste de s’inscrire. Une fois qu’on est inscrit, regardez, là on a encore des profils qui ressemblent étrangement à ceux de 5euros.com donc il va falloir absolument, à ce moment-là, être capable de convaincre. Au début, vous offrez cinq minutes gratuites. C’est le principe de ce site. Après, vous voyez que vous pouvez être payé jusqu’à à peu près 1.90 €/min, selon les cas et selon le type de profil. C’est du téléphone. Ce n’est pas compliqué de passer un peu de temps au téléphone avec quelqu’un.

3. Créer une formation en ligne

  Question : Steph, si tu nous parlais un petit peu de ta spécialité, les formations en ligne, une ou deux astuces peut-être ?

Deux, trois petites astuces, c’est un peu compliqué. C’est un peu réducteur pour faire un business de formation en ligne. En revanche, on peut peut-être essayer de décomposer les choses, avant, pendant et après.


  1. Avant
    Par exemple, avant de vous lancer, une erreur que 75 % des gens font, c’est tout simplement de se lancer dans une formation en ligne sans s’être formé. Souvent, les gens sont super confiants dans leur propre expertise de leur sujet. Mais il y a une différence entre connaître son sujet et savoir apprendre son sujet en ligne. Ce n’est pas tout à fait la même chose. Et là, effectivement, il y a comme un souci.
  2. Pendant
    C’est-à-dire qu’une fois que vous êtes en train de lancer votre business de formation en ligne, la première chose à laquelle vous devriez penser, c’est droit au but. Pas de baratin sur votre formation. Faites en sorte que la personne puisse arriver à son résultat le plus rapidement possible.
  3. Après
    Après, une fois que votre formation est lancée, soyez présent. Soyez présent pour vos clients. Vous allez avoir certainement beaucoup de questions qui vont se présenter à vous. Il y en a trop qui disparaissent. Ils vendent leur formation et après ils sont partis et on ne peut plus les joindre. Au contraire, cherchez vous aussi, là encore, de la fidélisation client. Donc répondez à leurs questions le plus vite possible, soyez le plus précis. Vous allez voir que ces mêmes clients pourraient très bien vous racheter une autre de vos formations en ligne.

Où est-ce que vous pouvez mettre en place ce type de formation en ligne ?
Alors soit vous avez votre propre école, c’est mon cas, par exemple, où vous voyez que sur Teachable (lien de partenariat pour 14 jours gratuits) j’ai ma propre école avec tout un tas de formations que je propose, évidemment, mais aussi vous pouvez très bien vous aider d’une place de marché. Par exemple, Udemy, vous inscrivez, vous mettez votre formation en ligne sur cette plateforme et vous attendez. Ils s’occupent de tout. Ils s’occupent de tout le marketing, notamment.

Idée de travail à domicile pour gagner de l’argent Paypal facilement (et rapidement)

Créez votre business en ligne en partant de zéro :

4. Comment faire de l’affiliation

  Question : Steph, il y a un truc dont tu ne nous as pas parlé, mais je sais que ça existe. Tu t’y mets. C’est l’affiliation...

Attends, j’y viens. La base pour une bonne affiliation, c’est effectivement de trouver le bon produit. En plus, si on peut trouver un produit qui soit acheté de manière récurrente, c’est-à-dire un produit que tous les mois, on sera obligé de renouveler, ça va tomber tout seul.

  1. Avant
    C’est-à-dire avant de vous lancer sur de l’affiliation, première chose à voir si oui ou non cette thématique va vous plaire, mais aussi, et surtout si vous allez être crédible dessus. Par exemple, si vous êtes footballeur pro à la retraite et que vous cherchez à faire de l’affiliation sur des chaussettes de foot, évidemment, vous aurez une crédibilité bien plus forte. Ça vous permettra de passer beaucoup plus facilement devant les autres.
  2. Pendant
    C’est-à-dire, une fois que vous êtes lancé dans l’affiliation, ce que je vous recommande de faire, c’est de chercher à vous mettre au marketing. Pourquoi ? Parce que, justement, dans le monde de l’affiliation, il y a beaucoup de débutants qui font ça à l’arrache. Si vous, vous prenez les choses à l’envers et que vous vous dites non, mais moi, justement, je vais trouver ça avec les bonnes pratiques marketing, vous allez prendre une longueur, dix longueurs d’avance sur la plupart des débutants.
  3. Après
    Après, une fois que vous avez un client qui a rejoint votre affiliation, qu’est-ce que vous devriez faire ? Vous devriez penser à l’affiliation d’après et faire en sorte qu’il puisse… Vous vendez une paire de chaussettes de foot pro. Juste derrière, vous allez proposer une autre paire de chaussettes ou des paires de lacets ou une autre paire de chaussures de foot. Mais il faut penser à l’après, évidemment.

Où est-ce que vous pouvez trouver de bonnes affiliations à proposer ?
Il y en a vraiment partout sur Internet. Mais le point de départ, c’est plutôt ce sur quoi vous êtes crédible. Comme je le disais tout à l’heure. Par exemple, si vous avez un blog qui fonctionne particulièrement bien, vous pourriez proposer le thème qui a servi à créer votre blog.

En ce qui me concerne, c’est ThriveThemes (lien de partenariat). Donc, je pourrais très bien proposer, ce que fait d’ailleurs, le thème, ThriveThemes. Auquel cas, si les gens me suivent et prennent ce thème, je toucherai une petite commission dessus sans que ça augmente le prix de la personne qui l’a acheté, évidemment. Et après, par la suite, je pourrais très bien proposer, par exemple Yoast Seo qui permet d’avoir un meilleur référencement en version payante. Je ne le fais pas, mais c’est quelque chose que je pourrais très bien faire. Vous devriez vous inspirer de ce genre de méthode pour pouvoir augmenter petit à petit vos nombres d’affiliés, vos affiliations.

5. Créer un eBook

  Question : Et si je cherche un vrai revenu passif, tu n’as pas ça en ta tête par hasard ? 

Si tu as le courage de prendre ta petite plume, tu peux très bien faire un ebook ou faire faire ton ebook.

  1. Avant
    Avant ce que tu devrais faire, c’est tout simplement faire une vraie recherche approfondie sur le sujet que tu vas choisir pour ton ebook. J’ai fait une formation carrément là-dessus : comment chercher, trouver et valider un sujet ? D’ebook ou des mots clés ou une niche ou une thématique. Bref, c’est toujours le même principe une fois qu’on sait le faire. Mais il faut vraiment s’y mettre et le faire de manière tout à fait approfondie.
  2. Pendant
    Alors, soit tu le fais toi-même ton ebook, soit effectivement tu le fais faire par quelqu’un. Mais si tu le fais faire par quelqu’un, ça change absolument tout dans ta mentalité, dans ta manière d’aborder les choses. Parce que là, ce que tu vas faire, c’est ce qu’on appelle un investissement. Tu vas investir de l’argent pour que quelqu’un l’écrive à ta place. Tu vas récupérer cet ebook et tu vas le mettre sur une plateforme et espérer que tu vas gagner plus d’argent que ce que tu as investi.
  3. Après
    Après, une fois qu’il est lancé, ce serait bien de penser à la suite. Comme tout. Dans les livres normaux, tu as un tome 1, tome 2, tome 3. Partout, tu as des suites. Donc, ton ebook aussi, il faut qu’il soit réalisé en pensant à la suite.

Où est-ce qu’on peut faire ça ?
Évidemment, la plus grande place de marché. En plus, c’est gratuit pour tout le marketing et c’est juste parfait pour ça. C’est évidemment Amazon Kindle Direct Publishing. C’est le service qu’ils ont mis en place pour publier sans frais des ebooks, des livres brochés, etc., et toucher des millions de lecteurs sur Amazon. C’est ce que je vous souhaite évidemment de pouvoir faire un succès avec votre ebook. Là encore, j’ai fait une formation là-dessus. Il ne faut pas faire n’importe quoi, mais vous pouvez très bien y arriver.

6. Faire du Dropshipping

  Question : Ça commence à faire pas mal de possibilités, mais tu ne peux pas faire mieux ?

Oui, on peut peut-être parler du dropshipping, si tu veux. Ça commence à être populaire cette histoire-là.


  1. Avant
    Évidemment, il faut trouver le bon produit, la bonne niche, la bonne thématique, mais aussi les bons fournisseurs.
  2. Pendant
    Il va falloir vous monter une boutique en ligne. Ce n’est pas ce qu’il y a de plus dur. Il y a vraiment tout un tas de formules qui existent sur Internet et des formules vraiment clés en main. Cela dit, il va falloir vous former au webmarketing et monter votre petite entreprise. Ça veut dire business model, webmarketing, produit, fournisseur, la totale quoi.
  3. Après
    Cherchez aussi à être le plus pro possible parce qu’il y a quelques petits ratés à ce niveau-là. Par le passé, dans le dropshipping, vous devriez prendre justement le contrepied de tout ça en essayant d’être le plus pro, le plus carré, voire le plus fiable possible, et apporter une expérience utilisateur qui soit la plus positive possible.


Où est-ce qu’on peut pratiquer ça ?
Je ne vous apprendrais rien. En vous parlant, par exemple, du très célèbre Shopify. Vous voyez que vous pouvez créer un site de e-commerce entre dropshipping sans même avoir à gérer le stock ou les envois. C’est le principe même du dropshipping. En plus, sur Shopify, vous êtes tranquille parce que là, effectivement, c’est bien rodé.

7. Faire du Print on Demand

  Question : C’est bien ça, mais tu n’as pas mieux ?

Si, j’ai encore mieux, ça a encore moins d’inconvénients que le dropshipping. Ça ressemble un peu quelque part. C’est son petit frère. Le POD : Print on Demand

  1. Avant
    L’idée, c’est de créer un motif. Alors, pas de stocks, pas de fournitures, rien. Si, quand même, il faut faire un motif.
  2. Pendant
    C’est ce motif qui sera print, imprimé on demand, à la commande. Donc, vous n’avez rien à faire du tout. Vous ne savez pas faire des motifs. Ce que vous pouvez faire peut-être, c’est justement d’aller sur 5euros.com et de trouver un créatif qui va vous le faire ce motif.
  3. Après
    C’est comme le dropshipping. Votre objectif, c’est de faire en sorte que la personne revienne une seconde fois pour vous prendre un autre produit. Donc il faut absolument fidéliser et faire en sorte que la personne soit la plus satisfaite possible pour pouvoir vous acheter un second produit.

Où est-ce qu’on peut faire ça ?
Vous avez des sites comme celui-ci, par exemple, T-Pop en anglais. En français, ça marche quand même, c’est le Print On Demand.

Comment ça marche ? Vous créez tout simplement un site. Le client arrive sur votre site, il commande et c’est eux qui impriment et qui expédient la commande. Vous n’allez pas me dire que c’est compliqué à mettre en place.

Si vous voulez aller plus loin et créer votre propre business en ligne, même en partant de zéro, vous cliquez ici

    Version Podcast

Suivre

A Propos

Bonjour, je m'appelle Stéphane. Trois chiffres pour me présenter : 28 ans de Marketing, 15 ans directeur Agence Conseil en Communication et 2005 première expérience Web. Petite Astuce : Cliquez sur la clochette grise à droite quand vous vous abonnez à la chaîne. Vous recevrez des Notifications de nouvelles vidéos... histoire d'être les premiers servis ! Stéphane Lacoste (Aiguilleur dans une botte de foin)

>