Comment Réussir ses Objectifs : Les 5 Principes de Ray Dalio

Comment Réussir ses Objectifs : Les 5 Principes de Ray Dalio

More...

Comment vendre facilement de A à Z sans être un expert :

Comment Réussir ses Objectifs : Les 5 Principes de Ray Dalio

Comment réussir ses objectifs ? Les 5 principes de Ray Dalio pour améliorer vos décisions.


L’hyperréalisme ! Hyperréalisme = objectifs précis + connaissance de soi. 
Et c’est le moyen le plus efficace de réussir sa vie, en tous les cas, selon cet auteur : Ray Dalio. Lien d’affiliation Amazon vers le livre : Les Principes du Succès.


Ce n’est pas n’importe qui non plus. Il parait qu’on l’appelle le Steve Jobs de l’investissement. 
Et l’une des lois les plus puissantes de l’univers, vous le savez, c’est que tout change ! Ça bouge sans cesse.


Et vous ? Eh bien, vous aussi vous changez. Ça veut dire qu’il va falloir, pour prendre les bonnes décisions, que vous teniez compte de votre propre développement personnel, mais aussi de la demande.
Enfin, de ce qui se passe autour quoi, et d’adapter tout ça. Cinq principes :

1. Comment choisir son objectif

Premier principe : pour choisir son objectif sans se tromper : la réflexion.


Eliminer tout ce qui est opinion, affinité, émotion : On est dans l’hyperréalisme là !

  • Un, s’entourer des personnes qui ont la même démarche. 
  • Deux, acquérir une froide vision de l’environnement et des objectifs à atteindre, pas d’intuition, pas de confiance, pas d’enthousiasme, pour ne pas influer sur votre réflexion. Et c’est grâce à cette démarche ultime que vous allez pouvoir avoir la bonne réflexion qui va vous emmener vers la bonne décision.

2. Comment prendre les bonnes décisions

Deuxième principe : des machines !  Se voir comme étant des machines et voir aussi les autres comme être des machines aide à prendre les bonnes décisions.


Si vous arrivez à faire ça, à prendre suffisamment de recul sur vous-mêmes pour, par exemple, savoir comment est-ce que vous réagissez dans tel ou tel cas, ça va vous permettre de prendre des bonnes décisions sur la machine que vous êtes. 


Par exemple, sur votre état d’esprit, pour améliorer votre forme physique, ou encore adapter vos ambitions professionnelles. 


Vous vous imaginez comme étant une machine dans laquelle vous pouvez changer les pièces que vous voulez, et ça, ça va vous aider d’une part à prendre les bonnes décisions, un petit peu moins sous le coup de l’émotion ou même, carrément mieux vous organiser, et donc éviter les obstacles.

3. Comment fixer un objectif

Troisième principe : Génial : des problèmes ! Les problèmes aident à fixer des objectifs.


Si vous êtes entrepreneur, vous le savez déjà, des problèmes il y en a partout, tout le temps, on passe son temps à résoudre des problèmes.  Mais cela dit, ça peut être carrément une opportunité. Trois étapes :


  • Définir vos objectifs. Ça va vous aider notamment pour les obstacles. Les problèmes à prioriser. 
  • Deux, la conception d’un plan. Un plan efficace repose sur la nature de chaque problème.
  • Troisième étape pour réussir ses objectifs, évidemment c’est l’exécution du plan. Et pour ça, il faut supprimer la cause de chacun des problèmes. Et c’est ça qui va vous rapprocher petit à petit de votre objectif.

La Différenciation Marketing : Comment sortir du lot

Comment vendre facilement de A à Z sans être un expert :

4. Comment atteindre son objectif

Quatrième principe, je passe assez vite dessus ? J’en ai déjà beaucoup parlé  : C’est l’ego ! Celui qui nous empêche quelquefois d'atteindre son objectif.


L’égo en fait, pour simplifier, c’est la vision qu’on a de nous-mêmes qui souvent est un petit peu plus élevée que ce qu’on est vraiment.  Cette fois, c’est pas moi qui le dis, c’est l’auteur. 


L’égo, c’est le principal ennemi de l’entrepreneur. Il faut absolument que vous ayez une vision un petit peu plus analytique des choses qui se passent autour de nous, parce que sinon, vous allez vous enferrer dans des trucs négatifs sans même vous en rendre compte, parce qu’enfermés dans votre histoire d’égo, de machin…


Si vous arrivez à voir cette perspective un petit peu plus analytique, du coup, vous allez prendre ce recul qui va vous permettre de transformer tout ça en infos utiles.

5. Comment prendre une décision difficile

Cinquième principe, un processus de décision en algorithme est souhaité par l’auteur !


Qu’est-ce que ça veut dire ça ? Comment prendre une décision difficile ?

Simple : tout ce qui est émotion, au placard ! Tout ce qui est subjectif : allez hop, au placard ! 
L’idée, c’est que vous créez votre propre algorithme de décision. Et ça, ça se fait en deux phases :

  • La récolte d’infos de sources fiables et variées.
  • Deuxième phase de votre algorithme, la prise de décision qui va évaluer l’importance des tâches qui vont être mises en œuvre pour réussir. Attention, essayez de garder en tout cas une vision de loin, avoir ce recul qui fait que vous arrivez à juger la situation en général, en sachant très bien que oui, il va y avoir des détails, mais que ce sont pas les détails qui vont devoir vous aider à prendre la décision. Ces détails, de toute façon, vous allez les régler au fur et à mesure, en avançant.

Attention, il faut absolument que vous mainteniez une certaine cohérence entre la prise de décision et l’action qu’il y a derrière. Il faut suivre le plan !


Et petite citation pour vous aider : 
Une situation sans désavantage n’est pas forcément meilleure qu’une situation où les avantages sont plus nombreux que les inconvénients. 

Qu’est-ce qu’il dit encore ? C’est incompréhensible ce qu’il dit ce monsieur... Et encore, je vous ai tout simplifié ! Clairement, qu’est-ce que ça veut dire ?


Ça veut dire que vous n’allez pas forcément chercher une situation où il n’y a aucun inconvénient. 
Au contraire, vous allez chercher une situation où il y a beaucoup beaucoup d’avantages, celle où il y a le plus d’avantages, quitte à ce qu’il y ait des inconvénients. C’est ça qu’il veut dire. 
T’as pas compris ? J’ai pris des notes ! 


Donc, il vaut mieux continuer à chercher une solution plutôt que de se contenter d’une solution qui est dépourvue d’inconvénients, mais qui ne présente aucun avantage. C’est clair ??

Bon, et si vous deviez sortir de cette vidéo quand même, avec une vision claire de tout ça, eh bien, j’essaierai de résumer en deux phrases pour que ça, au moins, ça vous reste.


  1. Hyperréalisme : il s’agit d’objectiver au point de transformer sa décision en algorithmes.
  2. Et deuxième chose, il faut maintenir une cohérence entre votre décision et l’application.

Vous avez pris la décision ? Action, il faut y aller. Alors, si par exemple vous souhaitez booster vos vente : formation offerte pour vendre plus facilement de A à Z. J’espère vous avoir un petit peu aiguillé dans cette botte de foin. Je vous dis à bientôt, en vidéo.

  ➤  Version Podcast

Comment créer votre formation rentable en partant de 0
Lancez votre Business en ligne avec cette formation offerte :

Comment Atteindre ses Objectifs professionnels (sans trop forcer)

Vous avez des objectifs en tête, OK. Mais ce n’est pas facile de les concrétiser. Je le comprends bien. Tant que ça reste là, ça va. C’est l’étape juste après qui est la plus compliquée. Alors, la matrice d’Eisenhower ? Petite astuce pour commencer : la matrice d’Eisenhower.

C’est très simple. Vous allez faire quatre colonnes :     


  • La première colonne, vous allez pouvoir y mettre vos objectifs. Les objectifs qui sont importants et qui sont urgents.
  • Deuxième colonne, vous allez pouvoir y mettre ce qui est important, mais pas urgent.
  • Troisième colonne, on descend dans la hiérarchie de ces objectifs, vous allez y mettre ce qui est urgent, mais pas important.
  • La quatrième colonne, ce qui n’est pas important ni urgent. Comme ça, c’est réglé.


Alors évidemment, ça ne va pas vous aider plus que ça à concrétiser vos objectifs. Cela dit, ça va vous prioriser un petit peu les choses à faire. Maintenant, on va aller plus loin et on va se positionner avec ces trois étapes à mettre en place pour vous aider à fixer des objectifs et les atteindre.

1. Comment créer un plan d’action

Il faut mettre ça tout simplement sur papier. C’est la première des choses à faire. Vous allez prendre un brouillon. Vous allez noter toutes vos idées, quelles qu’elles soient, tout dans le désordre. C’est moche, c’est raturé. C’est très bien, parfait comme ça. C’est juste votre brouillon qui vous regarde, vous et seulement vous. Vous allez pouvoir y coucher toutes vos idées et pourquoi pas bien sûr tous vos objectifs.

Ensuite, juste après, parce que l’idée c’est de faire naître cette idée et ces objectifs en douceur, vous allez pouvoir verbaliser ce que vous avez mis sur brouillon. C’est une étape importante. Ça vous permet déjà de concrétiser, de matérialiser un peu vos objectifs.

Pour ça, vous allez choisir une personne que vous appréciez, un conjoint, votre meilleur ami, qui vous voulez. Mais vous allez la voir et vous allez lui parler de ces idées, de ces objectifs que vous avez envie d’atteindre. Et là, je vous dis tout de suite, c’est le piège. Parce que la personne en face va souvent vous renvoyer du négatif. « Pourquoi tu… partir dans ces… ne fais pas ça… c’est compliqué… »

C’est normal ! La personne en face cherche juste à vous préserver. Elle vous aime. Elle n’a pas envie que vous partiez dans des trucs de fou. Elle ne connaît pas vraiment ce dont vous êtes en train de parler. Donc elle veut naturellement vous protéger.


De votre côté, ne vous laissez pas embarquer dans ce piège typique. Juste, ça vous aura fait du bien de le verbaliser. Egoïstement, c’est vrai, mais c’est votre projet perso d'abord et avant tout. 

Si vous préférez le numérique, sachez qu’il existe Goals. C’est un petit peu moins cher que les célèbres Trello ou Asana que vous connaissez peut-être. Alors ça, c’est parfait pour vous fixer des objectifs et les réaliser. Donc, en gros, qu’est-ce que ça fait ? Ça vous décompose les tâches à accomplir et ça devient carrément votre plan d'action à suivre


Que ce soit sur papier ou via un logiciel, celui-ci ou un autre, la méthode reste toujours la même. Il s’agit pour vous de créer un plan d’action pour commencer. Alors évidemment, après, il faut affiner les choses et c’est ce qu’on va faire tout de suite. On va affiner un peu vos objectifs, notamment avec la méthode Smart.

2. Comment se fixer des objectifs SMART 

Smart en anglais, ça veut dire intelligent, mais c’est aussi et surtout un acronyme. On va voir ensemble ce que veulent dire ces cinq lettres de Smart.

  Le S, c’est pour spécifique.

C’est-à-dire que votre objectif est de faire en sorte d’être le moins vague possible, le plus fin, le plus détaillé, pour vous focaliser, ne pas vous éparpiller. Vous êtes sur cet objectif-là, OK, très bien, c’est noté, mais aussi pour pouvoir mesurer vos progrès.

Par exemple :
Si vous souhaitez créer un business de formation en ligne, ça pourrait très bien être un business de formation en ligne pour des cours de piano, des cours de piano destinés aux femmes, aux femmes qui travaillent, aux femmes qui travaillent et qui n’ont pas le temps d’apprendre le solfège. Voilà, vous l’avez le S de Smart, votre aspect spécifique.

  Le M, c’est pour mesurable.

Il faut que vos objectifs soient mesurables. Une sorte de jauge quelque part. C’est-à-dire que votre idée, ce sera de trouver un moyen de savoir concrètement, si oui ou non, ce que vous êtes en train de faire s’est inversé du côté des échecs ou si vous êtes plutôt du côté de la réussite.

Par exemple :

Vous avez décidé pour votre formation en ligne de cours de piano de vous adresser aux débutants. Mais surtout, vous avez décidé que ça va être une formation d’une heure. Donc là, vous avez quelque chose qui est très mesurable. Je dois fabriquer un contenu de 60 mn. Ma petite formation ne les dépassera pas. Là évidemment, vous êtes dans le parfait mesurable.

  Le A comme atteignable.

La troisième lettre du mot smart atteignable, réalisable. Il faut effectivement que vous ayez quelque chose en tête qui soit réalisable. Alors ça peut être en termes d’organisation, pourquoi pas. Ça peut être en termes de money-money, de financement à mettre en place.

Par exemple :

Dans notre exemple de cours en ligne, vous allez devoir chercher une plateforme sur laquelle créer vos formations en ligne. Pour cela, vous allez devoir d’abord trouver une école qui soit dans vos budgets, ou aussi une école qui vous soit relativement accessible. Pour ça, vous allez devoir fouiller un petit peu le marché et essayer de trouver la solution qui colle le plus à votre besoin.

  R pour relevant, quatrième lettre.

R : relevant en anglais. Ce qui veut dire pertinent parce qu’il faut effectivement que vous vous posiez vraiment la question est-ce que, oui ou non, ce que je suis en train de faire est pertinent. Pour ça, il va falloir que vous vous la posiez, mais en toute franchise, face à vous-même, puis retirer tout ce qui est aspect émotionnel. Être droit dans vos bottes, pour vous posez cette question.

Souvent, ça passe par le pourquoi. Pourquoi est-ce que je suis en train de faire ça ? Là, vous allez savoir un peu quelles sont vos véritables motivations avec cette question. Essayer de trouver l’impact que ça risque d’avoir dans votre vie. Ce sont vraiment les questions de base pour tenter de trouver, si oui ou non, ce que vous êtes en train de faire est pertinent. Parce que c’est ce qui, encore une fois, va vous motiver pour de longs mois, voire de longues années.

Par exemple :

Dans notre exemple, des cours de piano donnés aux femmes qui travaillent et qui n’ont pas le temps d’apprendre le solfège, vous pourriez vous poser cette question puis vous demander si, oui ou non, vous êtes bel et bien sur le bon segment de marché. C’est important parce que c’est ce qui va vous mettre en cohérence avec vous-même, qui va faire que vous êtes parfaitement aligné, donc qui va vous permettre de mieux réussir sur cet objectif que vous avez en tête.

  T pour Time Band.

En français Time Band ça veut dire limité dans le temps. Effectivement, il va falloir que vous sachiez jouer avec des échéances en termes de temps. Vous en imposer, avec des dates butoirs. C’est vrai, il va vous falloir une certaine rigueur vis-à-vis de vous-même : « Je finis à telle date. Ce sera fait ». Mais aussi vous ménager une certaine souplesse, sinon jamais vous n’allez réussir à atteindre vos objectifs si vous êtes trop dur avec vous-même.


Par exemple :

Le 1er février, j’aurai terminé l’enregistrement de cette formation. Le 20 février, j’aurai monté mon école. J’aurai appris comment ça fonctionne. Je saurai la manier. Puis pour le 1er mars, cette fois, je sortirai réellement ma première formation sur les cours de piano.

Comment utiliser la Loi de Pareto 20/80

Comment vendre facilement de A à Z sans être un expert :

3. Comment réussir ses objectifs : Loi de Pareto : 20/80

C’est bien beau d’avoir des objectifs, il faut aussi les atteindre. Alors pour ça, on va s’appuyer sur un vieux mathématicien. Le gars, il s’appelait Pareto. C’est la loi du 20/80. Il a démontré par les formules mathématiques qu’effectivement 20 % de nos efforts donnaient 80 % de résultats. Je rêve ou on a tout intérêt à essayer de trouver quels sont ces 20 % pour avoir nos 80 % de résultat ?

Par exemple :

Si vous avez un catalogue d’une dizaine de formations de cours de piano, regardez bien. Il est fort probable qu’il y ait deux formations particulières qui génèrent à elles deux 80 % de votre chiffre d’affaires. C’est carrément impressionnant. C’est la loi de Pareto.


Concrètement, qu’est-ce que ça veut dire pour nous pour atteindre nos objectifs ? Ça veut dire qu’à chaque étape, à chaque étage de notre plan d’action, il va falloir essayer de trouver quels sont les 20 % d’actions qui génèrent 80 % de résultat. Évidemment, ça vous donnera davantage d’efficacité. C’est carrément la loi de l’efficacité cette histoire-là ! Une efficacité qui sera bien supérieure à la moyenne pour atteindre vos objectifs.

Si vous voulez aller plus loin et  apprendre à vendre facilement de A à Z : Formation Offerte !
Suivre

A Propos

Bonjour, je m'appelle Stéphane. Trois chiffres pour me présenter : 28 ans de Marketing, 15 ans directeur Agence Conseil en Communication et 2005 première expérience Web. Petite Astuce : Cliquez sur la clochette grise à droite quand vous vous abonnez à la chaîne. Vous recevrez des Notifications de nouvelles vidéos... histoire d'être les premiers servis ! Stéphane Lacoste (Aiguilleur dans une botte de foin)

>