Comment faire un diaporama sans application (Tutoriel Google Slides)

Comment faire un diaporama sans application (Tutoriel Google Slides)

More...

Comment créer votre formation rentable en partant de 0
Lancez votre Business en ligne avec cette formation offerte :


Transcription vidéo :

Comment faire un diaporama sans application Le Tutoriel Google Slides en 5 étapes

Bonjour ! Je m’appelle Stéphane. Si vous cherchez à créer votre business en ligne, bienvenue sur cette chaîne qui travaille à domicile. Abonnez-vous et cliquez sur cette clochette de notification qui vous permettra de ne rien louper.

Ça peut aider. Dans la vie réelle, en présentiel si vous avez quelque chose à faire passer, une idée à faire passer, évidemment un diaporama qui vienne soutenir tout ça, sur internet aussi… sur internet particulièrement pour tous ceux qui ont un petit problème de mémoire. Qui rend d’immenses services en plus parce que vous allez pouvoir vous en servir pour des tâches vraiment importantes, par exemple une vidéo de ventes. Ça, c’est important.

Un petit diaporama peut vous servir aussi pour, par exemple, les formations. Moi dans mes formations, systématiquement, je mets des diaporamas qui sont là pour appuyer ce que je suis en train de dire. Vous voyez qu’il y a vraiment beaucoup d’utilités. Ça peut être une vidéo YouTube avec un diaporama qui défile, créer un PDF, un ebook. On peut tout faire avec ce Google slides, donc on va faire un tutoriel ensemble tranquillement, cinq étapes et à la fin de cette vidéo, vous aussi vous saurez faire des diaporamas professionnels

1. Comment utiliser Google Slides

On passe en version tuto.

Allons-y, Google slides, première chose si vous ne le trouvez pas, sachez que si vous avez un Gmail, un compte donc Google, vous l’avez tout simplement ici. Cherchez un peu, sinon vous partez tout simplement de Google, vous tapez Google slides, vous cliquez sur Google slides, vous allez vous retrouver sur cette jolie présentation que vous avez sur Personnel > accéder à Google slides, et ça va vous permettre de rejoindre vos propres slides, vos propres diaporamas. Évidemment moi, j’en ai fait déjà quelques-unes, vous voyez que je m’en sers beaucoup d’une manière générale, ce qu’ils appellent les présentations récentes. Mais vous si vous n’avez rien, évidemment vous avez cette galerie de modèles à votre disposition. Un modèle vide, on part de zéro, ou alors tous ces modèles et d’autres qui sont proposés évidemment. Vous voyez que vous avez un paquet de modèles que vous allez d’ailleurs pouvoir changer même après avoir utilisé le premier que vous aurez choisi.

Nous, celui qu’on va choisir c’est celui-ci : créer des présentations qui marquent. Alors, on clique dessus et on se retrouve face avec tous ces différentes diapositives qui vont être utilisées pour cette présentation en particulier. Vite fait, je vais vous présenter quand même ces différents espaces qui se trouvent devant vous.


Tout d’abord, il y a évidemment la diapositive en elle-même, vous voyez que j’ai sélectionné la diapositive une, je suis sur celle-ci, etc. Évidemment toutes vos diapositives qui s’enchaînent les unes à la suite des autres, on verra tout à l’heure qu’est-ce qu’on peut faire éventuellement comme enchaînement, comme possibilité. Là ce que vous pouvez faire aussi, c’est vous amuser à les manipuler, vous pouvez prendre la toute première diapositive puis la déplacer par exemple ici, voilà, à la cinquième place, ou vice versa la faire revenir. Vous pouvez dupliquer une diapositive (dupliquer avec le clic droit qui vous permet de faire ça). Tout vous est proposé ici.

Vous avez après ce deuxième espace qui se trouve sur votre gauche, un troisième espace qui lui se trouve en haut. Vous avez remarqué que c’est tout simplement l’espace avec vos menus. Première chose, vous pouvez donner un nom ici si vous voulez à votre diaporama. Il suffit de le changer. Quand vous voudrez revenir au point de départ, cliquez sur l’icône et vous allez revenir comme vous le voyez à cette présentation qu’on a vue tout à l’heure.


Ce n’est pas ce qui nous intéresse, nous ce qui nous intéresse c’est effectivement de travailler sur cette diapositive du diaporama. On a fait en gros les différenciations de ces trois espaces. Première remarque qu’on peut mettre en place, c’est que, comme je vous le disais, on peut changer de thème à tout moment. Il suffit de cliquer sur thème, vous choisissez finalement celui-ci qui vous plaît et toutes les diapositives vont s’updater et se mettre à jour en fonction du thème que vous aurez choisi, sans pour autant changer évidemment ce que vous aurez écrit. C’est très pratique pour pouvoir vous amuser et tester différents thèmes. Nous, on va revenir sur celui de base pour ne pas trop se perdre. Testez ces différents thèmes qui sont à votre disposition. Voilà pour cette première approche, très simple, pour apprendre à utiliser Google slides. On continue, on avance avec maintenant l’éditeur.

2. Comment éditer un texte

À partir du moment où vous faites des diaporamas, naturellement dedans vous allez avoir du texte, de l’image fixe. Vous pouvez avoir des vidéos, du son. En tous les cas, ce sont différents éléments que vous pouvez ajouter dans chacun de vos diaporamas évidemment.


On va commencer par le texte, le plus simple, c’est un éditeur de texte comme tous les éditeurs de texte. Alors si vous voulez éditer un texte sur Google Slides, vous avez tout ce qu’il faut ici. Ça, c’est un menu contextuel, selon l’endroit où vous cliquez, ça va se mettre à jour par rapport à ce que vous allez demander. Vous voyez que ça change systématiquement.


Puis deuxième particularité, c’est que pour faire un texte, il faut tout simplement appuyer sur une zone de texte avant tout sinon vous n’allez pas pouvoir écrire. Vous définissez une zone de texte et à l’intérieur vous pouvez écrire absolument ce que vous voulez. Évidemment, vous allez pouvoir le mettre avec la police que vous préférez. La taille de la police aussi, vous allez pouvoir composer avec tout ça. Après, tout le reste c’est pareil, le bold pour le gras, italique, souligné, la couleur du texte. Vous pouvez très bien varier à volonté.


Bref, à vous de vous amuser avec tout ça puis de voir comment est-ce que vous pouvez rendre quelque chose qui soit… Je retire le texte, je retire la sélection du texte aussi, la zone de texte et vous allez pouvoir faire ce que vous voulez. Ce que vous pouvez faire tout simplement, c’est changer déjà ce qui existe ici ou encore rajouter des éléments, graphiques par exemple, parce que là aussi vous avez plein de possibilités qui peuvent vous aider à éclaircir votre message.


Par exemple, vous avez ici des traits, des flèches, des angles, des arcs et tout ça. Tiens, on va prendre une flèche.  Je trace ma flèche. Je trouve qu’elle n’est pas assez épaisse, je peux très bien adapter l’épaisseur du trait, avoir une bonne grosse flèche comme ça, puis lui mettre une couleur plus conviviale, je ne sais pas. On change la couleur. Vous voyez que vous avez plein d’éléments graphiques que vous allez pouvoir rajouter et vous allez même pouvoir après les animer en plus, c’est-à-dire les faire apparaître. Par exemple après que le texte soit apparu, je peux faire apparaître cette flèche en second lieu. Mais ça, je vous montrerai tout à l’heure, comment faire ces animations sur Google Slides


Vous voyez que vous avez plein de formes possibles, même du dessin à main levée. Si vous voulez vous amuser, vous pouvez très bien jouer avec ça, là encore, avec la taille, etc. Vous pouvez faire ce genre de choses sans aucun problème. Tracez à la main si vous avez une tablette graphique, ce sera encore plus facile. Je retire aussi la flèche, je sélectionne, j’appuie sur delete, c’est aussi simple que ça.


Vous avez ces différentes formes là, mais vous en avez aussi ici des formes graphiques et vous voyez que vous avez plein de choses, des formes vides, creuses, pleines, des flèches dans tous les sens, des légendes, de quoi faire des mathématiques en gros. Vous voyez que là aussi, c’est extrêmement intuitif, il vous suffit  de jouer avec ça et après avec les couleurs pourquoi pas. Vous voyez que éditeur de texte, de forme aussi, vous pouvez jouer avec la couleur de cet arrière-plan si vous voulez et choisir une autre couleur, pourquoi pas se mettre en vert. On fait un peu n’importe quoi, ce n’est pas grave, ça pète c’est bien.


Une mise en page, vous pouvez rejoindre d’autres mises en page si vous voulez pour cette diapositive en particulier, donc faire un petit changement. Ce n’est pas forcément mieux, mais contrôle z ou pomme z si vous êtes sur mac, pour venir au coup précédent. Pour le reste, on verra ça après. Déjà voilà, une première approche qui fait que vous allez pouvoir jongler selon les diapositives, changer les choses, les couleurs, les formes. Bref, c’est un bon premier but. Mais on va essayer d’aller un peu plus loin maintenant.

Formation en ligne : Comment ça marche ? (Le Résumé Complet)

Comment créer votre formation rentable en partant de 0
Lancez votre Business en ligne avec cette formation offerte :

3. Comment éditer une image

On va avancer tranquillement dans notre diaporama, se placer sur la quatrième diapo et là vous voyez que par exemple, vous avez une image. Double clic dessus, vous pouvez déjà vous amuser à jouer avec elle en la recadrant, en double-cliquant dessus, vous voyez que ce pourtour noir qui fait que du coup on ne voit plus que cette partie d’image. Alors que le bleu, lui, est fait pour agrandir l’image, et là en l’occurrence agrandir cette partie d’image. Double clic dessus, je choisis de prendre une partie de l’image un petit peu plus grande, double clic pour revenir et je choisis de réduire cette partie d’image un peu plus grande. Ce sont juste des petites manipulations à faire entre le bleu et le noir en double-cliquant et vous allez vous amuser à redimensionner, à mettre les images et leur donner à peu près le gabarit que vous souhaitez.


On change de diapo parce que là on va faire une autre chose qui peut être intéressante pour vous, c’est d’ajouter vos propres images et vous pouvez grâce à ce menu insertion que vous avez là, ajouter plein de choses finalement – et pas que des images : de la vidéo, de l’audio (encore des formes comme on le disait tout à l’heure), des tableaux, des graphiques aussi intéressants, pourquoi pas, diagramme. 


Les graphiques sur Google Slides, ce sont juste... Je vais mettre des colonnes, vous allez voir – des graphiques qui sont tout près, vous n’avez plus qu’à en changer les différentes données internes. Les diagrammes, la différence c’est que ce sont ici des petites diapos qui vous sont proposées, double clic sur l’une d’elles et ça apparaît dans votre diaporama. Pomme z que vous pouvez faire ici si vous voulez revenir un coup en arrière, annuler. Vous voyez qu’il y a encore plein de choses qui peuvent être ajoutées de votre part puis on va revenir à cette histoire de vidéo puisque ça peut être intéressant.


Alors l’image peut-être tout d’abord, on commence avec l'édition des images dans les diapositives de Google Slides. Vous voyez que vous pouvez importer une image depuis votre ordinateur. Le drive, je vous rappelle que c’est juste un disque dur, on va dire en gros pour simplifier, sur internet quelque part, ce qu’on appelle le Cloud, qui est un disque dur supplémentaire pour vous. C’est gratuit jusqu’à une certaine dose de données que vous allez mettre et au bout d’un moment, Google va vous faire payer pour ça, évidemment. C’est normal, tout comme Dropbox le fait tout simplement.


Vous avez le drive sur lequel vous pouvez importer depuis votre drive tout un tas d’éléments que vous auriez stockés dessus, vous pouvez même faire une recherche sur le web, vous pouvez même partir d’une URL, apporter des images de votre appareil photo. Bref, vous voyez qu’il y a plein de possibilités. Rechercher sur le web, c’est intéressant parce que vous avez ici directement la barre de recherche Google.


Sauf qu’il y a un petit piège à mon avis, c’est que vous n’allez pas savoir si je tape par exemple une voiture pour essayer de récupérer une image, il suffit après de la prendre puis de faire un glisser-déposer. Sauf qu’avec cette méthode, vous n’allez pas savoir si cette image est libre de droits ou pas, si vous pouvez l’utiliser ou pas. Vous voyez qu’on peut tout faire avec les images, on peut les triturer dans tous les sens. Vous pouvez même faire tourner le texte aussi. Vous pouvez faire des rotations. Sauf que, encore une fois, on ne sait pas vraiment si ce sont des images libres de droits.


Ce que vous feriez mieux de faire pour éviter d’avoir un petit souci avec ça, c’est carrément d’aller chercher en parallèle sur Google, un site par exemple Pixabay que j’affectionne tout particulièrement et qui me permet de trouver des images lorsqu'il s'agit de créer sa formation en ligne. La plupart sont libres de droits, vérifiez quand même que ce soit bien marqué, donc vous pourrez récupérer toutes les images que vous voulez et faire exactement comme je viens de le faire tout simplement en important vos images directement dans votre diaporama.


De l’image, on l’a vu, de la vidéo aussi, vous pouvez en apporter et de différentes manières. Vous pouvez très bien mettre ici le lien d’une de vos vidéos YouTube tout simplement. Vous pouvez partir d’une URL, vous pouvez partir aussi de votre Google drive qui est votre stock. Vous voyez que j’ai quelques images, on pourrait très bien choisir celui-ci, faire sélectionner, donc il va m’importer depuis mon Google drive cette vidéo en particulier à laquelle je peux donner le format que je veux. Vous voyez qu’il y a ici moyens d’éditer différentes petites choses : la taille, la rotation, la position, etc. C'est très propre, très documenté, avec tout un tas d’éléments.
Insertion de vidéo, d’audio, également si vous voulez, vous pouvez le prendre un petit peu où vous voulez là encore votre audio. Vous voyez que pour ajouter des éléments dans une diapositive, ça reste relativement simple.


On avance encore d’un cran, maintenant on apprend à animer ce qui se trouve dans vos diapositives, mais aussi à faire une animation entre diapositives.

4. Comment animer un diaporama

Comme je vous le disais, ça peut se faire de l’intérieur pour ces différents éléments. Par exemple celui là, seul, je peux très bien l’animer, le faire bouger. Puis la diapositive. Entre diapositives, je peux mettre aussi différentes animations. C’est juste une question de rhétorique, il y a deux mots à apprendre par cœur de vocabulaire. Le premier c’est que pour les éléments que vous avez à l’intérieur de la diapositive, il faut aller dans le menu “Insertion“ et sur Google Slides on appelle ça une animation. Alors que pour animer entre les diapositives, il faut aller dans dispositif très logiquement et là par contre ils appellent ça une transition. On va d’abord s’occuper de ces animations et prendre un élément, par exemple celui-ci auquel on va appliquer une animation.


Menu Insertion > animation, et là vous avez un petit menu contextuel qui sort et qui vous permet de choisir tout un tas d’animations qui vous sont proposées. On va prendre fondu, c’est ce qu’il y a de plus propre. Lors d’un clic, alors la rapidité de votre fondu évidemment et on décide d’ajouter cette animation à cet élément sélectionné.


Concrètement qu’est-ce que ça va faire ? 

À chaque fois que je vais cliquer sur cette diapositive, d’abord va paraître, combien de langues devez-vous connaître pour communiquer avec le reste du monde, puis en appuyant va apparaître en second lieu cette petite astuce. C’est ce qu’on va faire en appuyant sur lire. On va se mettre en mode présentateur. Vous voyez que vous avez deux fenêtres qui apparaissent. Si vous avez deux écrans, c’est bien parce que ça permet de séparer les choses. Les gens voient proprement votre présentation. Puis ça par contre, c’est votre tableau de bord qui vous permet de piloter ce qui va se passer. Et là par exemple, je vais le retirer.


Vous voyez que là, la diapositive n’a qu’un élément. Dès que j’appuie sur la barre espace ou les flèches de mon clavier, va apparaître en fondu ce deuxième élément astuce. C’est aussi simple que ça avec les flèches. Je reviens un coup en arrière, j’appuie sur escape et je reviens donc sur ma présentation générale. Vous voyez que quand on fait une présentation à l’intérieur même de chacune des diapositives, on peut faire apparaître les éléments un à un, chacun leur tour avec différents types d’animations que vous aurez à choisir ici.


Pour ce qui est maintenant de l’animation entre diapositives, sur Google Slides ça s’appelle des transitions. On revient sur cette toute première diapositive et si on voulait mettre une transition entre cette première et cette deuxième diapositive, il suffirait d’aller ici diapositive, choisir transition et essayer de trouver une transition qui vous plaise. Nous, on va prendre une grosse transition bien 1980, le cube, comme ça vous allez bien voir à quoi ça ressemble. Pour confirmer ça, vous voyez qu’ici vous avez ce petit sigle de transition. Je fais lire et on voit là en preview ce magnifique cube qui tourne et qui est juste inattendu. C’est très joli. Voilà le type d’animation. En fait, il vaut mieux rester sur des animations super simples. Prenez des fondus, des choses comme ça qui traversent le temps et qui feront toujours l’effet que vous souhaitez tout simplement.


Il nous reste cette dernière partie à voir ensemble. Maintenant qu’on a construit quelque chose de tout à fait solide, on va vouloir faire une belle présentation de tout ça. On regarde comment on peut faire ça.

5. Comment faire une bonne présentation

Après, vous allez devoir évidemment faire la présentation de ce diaporama avec Googles Slides. Selon si vous êtes sur internet, selon si vous êtes en présentiel, vous saurez vous adapter parce que je vais vous proposer trois méthodes de faire la lecture de ce diaporama. Vous pouvez très bien laisser autre écran comme ça tout simplement et quand vous filmez pour faire une formation vidéo par exemple, vous filmez l’ensemble de votre écran et après au montage vous allez serrer suffisamment pour que les gens ne voient pas ce qui se passe autour qui n’est pas très esthétique et qui ne leur sert à rien du tout. Ça, c’est la première possibilité pour lire ça, comment est-ce qu’on passe d’une diapositive à une autre. C’est la barre d’espace ou ce sont les flèches que vous avez sur votre clavier.


Maintenant la deuxième possibilité, c’est d’appuyer ici sur lire et vous pouvez faire lire depuis le début. Ce qui va vous donner un plein écran. Vous avez tout votre écran d’ordinateur qui sera rempli ou tout votre projecteur qui sera rempli de ça. Et, là encore, vous pouvez vous servir évidemment des flèches ou de la barre d’espace. Pour quitter ce mode de présentation, vous appuyez sur escape.


Puis la troisième manière, c’est d’appuyer sur lire, en mode présentateur. Là, le petit plus, c’est que vous avez ce genre de télécommande. Alors évidemment, il faut avoir deux écrans pour pouvoir basculer cette télécommande sur l’écran suivant et pouvoir faire plein de choses dessus qui vous sont ajoutées de manière supplémentaire. Ne montrez à ce moment-là que cet écran qui se trouve dessous.


Vous voyez que ce n’est pas très compliqué : “Escape“. Pour revenir sur cette présentation-écran large, vous voyez que vous avez aussi, j’ai oublié de vous le dire, un petit pointeur qui vous permet par exemple de surligner des petites choses auxquelles vous êtes en train de parler. Bref, vous voyez que vous avez tout un tas d'éléments qui peuvent vous aider, donc quitter.


On revient au point de départ. Maintenant que vous savez un petit peu comment utiliser et comment faire la lecture en public de votre diaporama, sachez aussi évidemment que vous pouvez utiliser ce diaporama de manières différentes, par exemple en faire un ebook si vous êtes parti sur ça, en faire un PDF, en faire… Mais bref, il va falloir évidemment le partager avec les autres. Pour ça, vous avez des manières très simples. La toute première c’est d’utiliser ce gros bouton jaune partager. Si vous cliquez dessus, ça va vous donner un lien. Et ce lien, vous allez pouvoir le distribuer à qui vous voulez, la personne pourra voir donc ce diaporama.


Cela dit, il y a d’autres manières de le faire, vous pouvez très bien par exemple faire télécharger auquel cas vous allez sortir un document PDF pourquoi pas, ou un document PowerPoint aussi, que vous pourriez mettre tout simplement sur votre Drive, là encore avec un lien. Et ce lien, les gens pourraient s’y référer. Vous pouvez aussi travailler à plusieurs personnes sur ce tableau, le partager avec différentes personnes qui ajouteront chacunes leur pierre à l’édifice de votre diaporama. Bref, vous voyez qu’il y a quand même pas mal de choses avec ce Google slides et c’est aussi qu’il faut apprendre pour vous faciliter la vie sur internet.


Personnellement, je me sers beaucoup de cet outil pour faire, comme je vous le disais tout à l’heure, mes formations en ligne. Et si vous voulez aller plus loin et créer un business de formation en ligne rentable : Formation Offerte. J’espère vous avoir un petit peu aiguillé dans cette botte de foin. Je vous dis à bientôt en vidéo.

    Version Podcast

Suivre

A Propos

Bonjour, je m'appelle Stéphane. Trois chiffres pour me présenter : 28 ans de Marketing, 15 ans directeur Agence Conseil en Communication et 2005 première expérience Web. Petite Astuce : Cliquez sur la clochette grise à droite quand vous vous abonnez à la chaîne. Vous recevrez des Notifications de nouvelles vidéos... histoire d'être les premiers servis ! Stéphane Lacoste (Aiguilleur dans une botte de foin)

>