Comment faire du Marketing Digital : Inbound Marketing en 5 étapes

Comment faire du Marketing Digital – Inbound Marketing en 5 étapes

More...

Comment vendre facilement de A à Z sans être un expert :

Comment faire du Marketing Digital

Inbound Marketing en 5 étapes

Comment faire du digital marketing ? Aujourd'hui, l'Inbound marketing en cinq étapes !

Le marketing digital qu'est ce que c'est ? C’est l’Inbound marketing plus l’Outbound marketing. Et la différence c’est quoi ?
 

  • Inbound c’est qu’on va essayer d’attirer les visiteurs à soi.
  • Outbound va plutôt plaquer une grosse promo devant leurs yeux. Ciblée, d’accord, mais on est un peu plus intrusif quand même.

Évidemment, c’est plus agréable d’être trouvé par le client. Et c’est un petit peu plus facile aussi après pour vendre que de s’imposer à leurs yeux.
Surtout qu’on sait très bien qu'avant d’acheter un produit, les gens fouillent. Ils fouillent sur internet. Ils veulent tout savoir, ils vont chercher de l’info.

Donc là, si vous vous servez de ces leviers, vous êtes pile dans l’Inbound marketing !


  • Le premier levier, c’est de produire de l’information pour que les gens qui fouillent finissent par vous trouver (Inbound)
  • Le deuxième, c’est de savoir vous servir des chiffres, pour essayer d’améliorer votre production et de faire en sorte que vous puissiez optimiser votre production de contenu.

On en parle ? OK, mais on va faire ça de manière un petit peu plus pédagogique avec une méthode en cinq étapes.

1. Comment faire un bon marketing digital

Personnalité, style, caractère, il va falloir que vous imposiez votre différence !

Bah oui, parce qu’en fait, c’est extrêmement difficile, vous l’avez compris. Quand on fait du marketing de contenu, de l’Inbound marketing, quand on propose du contenu, c'est compliqué de sortir du lot. Alors comment faire un bon marketing digital ?

Pour ça, il va falloir que vous connaissiez exactement quels sont vos atouts. Il faut d’abord vous tourner vers vous-même. Vos atouts, quels sont-ils ?  Peut-être vous avez une voix de velours, juste magnifique, qui passerait extrêmement bien dans les podcasts ? Peut-être que vous avez une superbe plume pour écrire, pourquoi pas, quelques articles de blogs à votre manière. Ce sont des questions que vous devez vous poser.

De même, une fois que ça c’est fait, que vous connaissez vos points forts et vos points faibles, vous devez vous tourner vers les autres, cette fois-ci, et donc, essayer de repérer quels sont les clients types qui seraient susceptibles d’acheter votre produit.

Ça peut très bien être une mamie de 80 ans qui adore les chihuahuas noirs et feux, auquel cas, si vous le savez, vous allez devoir trouver l’endroit où se cachent ces petites mamies de 80 ans juste adorables.
Chercher, trouver et produire du contenu envers… vers son “avatar clients“ (buyer persona). L'avatar client ? On en reparle...

2. Inbound marketing comment ça marche

L' Inbound marketing comment ça marche ? Objectif : tunnel de vente !

Je vais pas vous parler de la technique des tunnels de vente dans cette vidéo, je vais plutôt vous parler du côté humain, le client parfait, celui que vous cherchez peut-être.
En tous les cas, c’est l’avatar client. Simple. Essayez de trouver la personne idéale qui puisse acheter votre produit. C’est pas plus compliqué que ça.

Comportement, attente, problématique, intérêt sont autant de petits critères sur lesquels vous devez vous appuyer pour créer votre avatar client. Parce qu’une fois que votre visiteur type sera passé dans votre liste e-mail deviendra donc votre prospect, il va falloir le nourrir.

Première chose pour qu’il passe de visiteur à prospect, il faut effectivement lui apporter du bon contenu : le podcast dont je vous parlais, l’article de blog, etc., du bon contenu qui soit pédagogique.

Mais après, pour le faire passer de prospect à client, il va falloir continuer à lui amener du contenu pédagogique, ce qu’on appelle « nourrir son prospect », mais avec du contenu un petit peu plus pointu. Parce que je vous cache pas qu’avant d’acheter, un client compare !

Stratégie de Contenu Marketing Digital en 5 étapes

Comment vendre facilement de A à Z sans être un expert :

3. Comment faire de l'inbound marketing

Inbound marketing = production de contenus = objectif prospects !

Alors, comment faire de l'inbound marketing ? Où est-ce qu’on met notre contenu ?
On en a un petit peu parlé : le web d’une manière générale, une chaîne YouTube, ça peut être les réseaux sociaux, où vous voulez.

Nous on va prendre l’exemple d’un blog.

  • Chaque article, chaque page va devoir être optimisée avec un but particulier, précis que vous aurez en tête. Et je ne vous cache pas que de nos jours, la plupart des blogs, l’objectif c’est de collecter des adresses e-mail.
  • Deux, l’optimisation. Il va falloir optimiser un petit peu tout ça. Quand vous faites un article de blog SEO, il faut penser SEO, vous êtes obligé, de toute façon c’est Google qui est le moteur de recherches, qui va référencer votre article, c’est-à-dire, faire en sorte qu’il arrive en 1ère page ou pas, qu’il soit vu ou pas.
    Donc, il faut que vous ayez les bonnes pratiques SEO, mais pas que !

Il y a aussi deux trois petits trucs et vous avez le droit de fayoter vis-à-vis de Google... il y a deux trois choses que vous pouvez faire :

  1. Vous pouvez alors passer votre blog en HTTPS, c’est ce que veut Google.
  2. Utiliser la technologie AMP. Vous savez, c’est ce qui va permettre en fait d’avoir une meilleure compatibilité avec les mobiles, tout ce qui est tablette, etc.
    C’est rien, c’est petite extension AMP à rajouter sur votre WordPress.
  3. Intégration des réseaux sociaux, j’en parle ou pas ? Maintenant, il n'y a plus d’articles de blogs nulle part sur lesquels vous pouvez pas appuyer sur un petit bouton pour partager et faire partager ces articles. Même si je ne vous cache pas, qu’il faut pas rêver, vous allez pas faire fortune avec ça. 
  4. Il faut que vous soyez capable de tracer un peu tout ça. Comment est-ce qu’on fait ? D’abord il y a Google analytics bien sûr qui est là pour ça, mais pas que. Il y a aussi des petits Bitly que vous pouvez mettre. Pretty Links aussi qui peut vous rendre service. Votre thème qui a peut-être des statistiques, qui vont vous aider à savoir tout ça. Et pourquoi est-ce qu’on fait tout ça ? Eh bah, c’est tout simplement pour réussir à bien axer votre contenu sur les bons prospects. 

4. Comment créer un inbound marketing efficace

Maintenant que vous avez des prospects, il faut les convertir en clients. on fait ça grâce à l'e-mail marketing plus, ce qu’on appelle Lead Nurturing, c’est-à-dire nourrir le prospect. C'est bien évidemment primordial pour créer un inbound marketing efficace.
Dans l'E-mail marketing, il y a au moins deux forces qui sont importantes : être segmenté d’une part et avoir des e-mails comportementaux (en fonction du comportement de la personne).
Deuxième chose : nourrir son prospect. Le lead nurturing. En fait, il s’agit juste d’essayer de répondre aux besoins.
Tout ça, c’est votre tunnel de vente. Et évidemment, il faut absolument que votre campagne, que votre tunnel de vente soit extrêmement efficace.
Pour ça, on va s’appuyer sur cinq points.

  1. Votre tunnel de vente doit être adapté et personnalisé à la démarche de votre prospect.
  2. Il faut absolument que vous appreniez les bonnes pratiques de l’e-mail marketing, pour que vous ayez des e-mails qui soient efficaces.
  3. Les appels à l’action, les CTA, ah bah, il faut que ça fasse mouche. Il faut pas se louper là-dessus.
  4. Il faut absolument que vous intégriez, même dans votre tunnel de vente, les réseaux sociaux, d’une manière ou d’une autre.
  5. Il va falloir sans cesse réévaluer votre campagne, votre tunnel de vente, pour savoir un petit peu où se situent les points forts et les points faibles, bref réajuster l’efficacité. 

5. Méthodologie inbound marketing

Cinquième étape, elle est importante dans la méthodologie et la stratégie de votre Inbound marketing.
Il va s’agir pour vous, au travers de tout ce que vous avez produit, d’être capable d’analyser ce qui se passe, d’avoir des indices, des indicateurs de performances.

Ce sont ces chiffres-là qui comptent ! Bien plus que votre nombre d’abonnés sur votre chaîne YouTube, ou le nombre d’abonnés sur votre page !  On s’en fout de ça... Je vais vous donner les quatre chiffres les plus importants de votre business.

  1. Le nombre de visiteurs par canal d’acquisition.
    Regardez combien vous rapporte de visiteurs votre blog. Les catégories que vous avez d’articles de blogs, regardez. Pareil, votre chaîne YouTube, les différentes playlists, ce qu’elles vous ramènent comme visiteurs. Regardez les réseaux sociaux, quels types de réseaux sociaux, quels types de publications sur une page Facebook, etc. Tout ça, ça va vous permettre en fait d’avoir les bons indicateurs pour la base de votre tunnel de vente, à savoir les visiteurs. 
  2. Après le nombre de visiteurs, le nombre de prospects qui intègrent votre liste.
    Et là encore, par où est-ce qu’ils intègrent votre liste. Donc le nombre de prospects, mois après mois. Vous devez connaître ces chiffres-là pour savoir un petit peu comment évolue votre business.
  3. Le nombre de clients que vous avez généré.
    Par rapport, bien sûr, aux prospects qui sont rentrés, vous ne faites que des calculs simples, des pourcentages mois après mois. C'est comme ça que vous suivez votre activité. Vous la suivrez aussi en fonction du nombre de visiteurs, en amont, encore au tout début de votre tunnel, nombre de clients.
    Les visiteurs, quels sont ceux qui achètent, quels sont ceux qui… Faites des petits tableaux tous les mois, comme ça vous pouvez suivre votre activité de très très près.
  4. Chiffre important aussi, c’est le nombre de clients qui ont racheté un autre de vos produits.
    Ça, on n’y fait pas attention et pourtant, c’est un signe de bonne santé de votre business. Quand personnellement, j’ai un de mes clients qui m’achète une deuxième formation, pour moi, c’est une validation comme quoi il est satisfait de la première... sinon il n’aura pas acheté la deuxième, on est d’accord !
    Donc il faut que vous suiviez ça de très très près, parce qu’encore une fois, indice de bonne santé.

Le conseil, c’est tout simplement de vous sortir des petits tableurs. Vous faites un petit tableau avec vos propres chiffres clairement indiqués.
Ces quatre indices sont super importants pour votre business année après année.
Et si vous voulez aller un petit peu plus loin à savoir booster vos ventes, ce que je vous propose, c’est tout simplement de cliquer là : formation offerte pour vendre plus facilement. J’espère vous avoir un petit peu aiguillé dans cette botte de foin. Je vous dis à bientôt en vidéo.

Comment vendre facilement de A à Z sans être un expert :

Marketing Digital pour les Nuls

5 Astuces Webmarketing en 5 mn

On vous a dit que pour votre business en ligne, le webmarketing était une chose indispensable. Ce n’est pas faux, mais ça vous paraît peut-être un peu opaque. Deux choses à noter, la première, c’est qu’il y a les nouveautés, puis il y a aussi les valeurs sûres.


  • Évidemment, avant de passer aux nouveautés, à ces petits machins brillants qui attirent l’œil et sur lesquels on a vraiment envie de se jeter, ce sera intéressant pour vous de vous appuyer sur des valeurs sûres.

D’abord parce que, comme son nom l’indique, ce sont des valeurs sûres.


Puis, parce qu’elles vous permettent d’acquérir les fondamentaux qui, après, permettront peut-être d’aller voir du côté des machins magiques, tapis volant, qui vous permettent de faire des claques et de réussir.


  • Puis, la deuxième chose importante à noter, c’est qu’en marketing, il y a les outils et il y a les gens.

D’abord, les outils. Ce n’est pas eux qui vont vous faire réussir. C’est plutôt la personne qui se trouve derrière l’outil, qui est beaucoup plus importante que l’outil magique que vous allez trouver. Puis, ce sont les gens. Effectivement, sur Internet, je vous le confirme, ce sont des gens. Ce sont de vrais gens. Si vous faites acheter des produits, quelle que soit votre offre, produit ou service, vous allez vous rendre compte qu’en face, vous avez de vrais gens. Ce ne sont pas des numéros ou des inconnus d’Internet.


Puis, il y a aussi les fournisseurs. Même principe si vous déléguez telle ou telle petite tâche, ou si vous achetez telle ou telle petite chose, tous vos fournisseurs, ce sont là aussi de vrais gens. Il faut tenir compte aussi de ça.

Dans cette vidéo, ce qu’on va faire, c’est qu’on va s’occuper des valeurs sûres. Je vais vous proposer quatre valeurs sûres. Puis, à la toute fin, petit bonus supplémentaire.

1. Comment faire une video marketing

La vidéo, elle est toujours aussi élitiste en France. Pour vous simplifier un petit peu les choses, d’un côté, il y a les pros du web. Ils savent qu’il faut absolument utiliser la vidéo et ils l’utilisent. Puis, de l’autre, il y a tous ceux qui se posent les questions : Est-ce que je dois en mettre ? Est-ce que je dois le faire, ne pas le faire ? Est-ce que je dois me lancer ?


Ce sont les débutants, clairement. Parce qu’on sait, une fois qu’on est lancé dans son business en ligne, que le plus important, quand on cherche à véhiculer un message, quel qu’il soit, quel que soit votre message, c’est effectivement de le montrer. Il vaut mieux démontrer les choses en image par l'intermédiaire de la vidéo marketing.

Plus votre business est petit, plus la vidéo est importante. Prenez l’exemple des formations en ligne. On va prendre des cas extrêmes pour que vous puissiez bien comprendre.

Prenez un formateur en ligne qui, par exemple, a déjà 10 000 clients dans sa liste email. Lui, évidemment, n’aura pas forcément besoin de mettre une vidéo sur sa page de vente, sur sa page de présentation pour son nouveau produit, parce qu’il y a déjà 10 000 personnes qui ont acheté ses formations. Donc, elles ont confiance. Elles savent à qui elles ont affaire et il n’y a pas forcément besoin de mettre une vidéo.

En revanche, imaginez quelqu’un qui débarque, l’extrême inverse, un débutant qui n’a encore jamais fait de formation. Évidemment qu’il va devoir mettre des vidéos sur ses pages de vente, sur ses pages de présentation, partout où il peut pour se présenter pour exister, pour créer le contact visuel avec ses futurs clients.

Devenez professeur : Rendez l’incompréhensible accessible.

L’algorithme Google, si vous montez un blog, par exemple, vous sortez un article de blog. Sachez-le, le fait que de mettre une vidéo dans votre article de blog va augmenter de 88 % le temps que les gens vont passer sur votre article de blog. Vous vous rendez bien compte que du coup, Google va adorer ça. Il va se dire : c’est un article sur lequel les gens restent longtemps. On va le faire monter dans le moteur de recherche. Donc, vous voyez qu’à tous les niveaux, de la vidéo, il vous en faut.

2. Comment utiliser les médias sociaux

Après la vidéo marketing, les médias sociaux. Effectivement, ce sont les plus jeunes d’entre vous qui utilisent à outrance les réseaux sociaux et j’ai vu des chiffres passer. Parfois, ça se compte en plusieurs heures par jour. Ça veut dire que vous, même si vous ne faites pas partie de cette génération, il va falloir quand même que vous misiez sur des réseaux sociaux.

Je vous prends encore une fois un cas extrême pour que ce soit bien compréhensible de tous. TikTok, qui est extrêmement jeune. Peut-être que ce serait intéressant pour vous, selon le type de business que vous avez en tête, d’y être. Alors peut-être pas pour aujourd’hui. Parce qu’effectivement, trop jeune pour pouvoir acheter et trop jeune pour pouvoir réellement… Mais dans 10 ans, ce sera peut-être votre clientèle potentielle. D’où l’intérêt de commencer à réfléchir en amont sur les réseaux sociaux que vous allez devoir choisir.

D’abord, commencez par bien comprendre la plateforme que vous avez choisie, le réseau social. Évidemment, chaque réseau social, chaque média a son propre code, ses propres codes, sa propre audience. À partir de là, vous allez devoir créer du contenu. Là encore, créez un contenu qui colle parfaitement en adéquation avec le réseau social que vous aurez choisi.

Le marketing de contenu : Pour vous, ça va devenir une véritable base, un fondamental.


Bien sûr, au travers de ce marketing de contenu, vous allez chercher à éduquer, c’est-à-dire à aider les gens qui se trouvent en face de vous. Et aussi grâce à tout ce bon contenu que vous allez leur apporter qui va les faire avancer, vous allez construire de la confiance. Il va falloir intégrer cette idée, l’idée qu’une audience de réseau social n’a absolument rien à voir avec une communauté, ou alors vous risquez de créer une communauté volatile. 


Et là, on est à la limite de l’oxymore. Oxymore : figure de style qui réunit deux mots en apparence contradictoires. Exemple un silence éloquent. Exemple communauté volatile...

Bref, un réseau social, il faut considérer ça comme étant un gros mégaphone pour attirer du public, attirer des visiteurs, attirer des gens, mais pas plus. Parce qu’en fait, votre communauté, vous allez la réunir ailleurs. Ça peut être par exemple dans votre liste email, ou ça peut être par exemple dans un canal ou un groupe Telegram.

La différenciation Marketing : Comment sortir du lot

Comment vendre facilement de A à Z sans être un expert :

3. Comment faire de l'emailing

Les chiffres le prouvent. Pour réussir un email marketing, il faut personnaliser. Comment réussir ses emailing ? Ça fait partie des valeurs sûres dont je vous parlais en tout début de vidéo. Alors effectivement, ça passe par ce qu’on appelle la personnalisation. La personnalisation en email marketing ne veut pas juste dire, je vais faire un titre d’email avec marqué « Salut + le prénom ». Non, pas du tout. 


Ça veut plutôt dire envoyer le bon email à la bonne personne au bon moment. Malgré ça, vous aurez quand même des désinscriptions, des impondérables. Monsieur rentre du travail, il est fatigué et exténué. Il se prend une soufflante par madame. Il tombe sur votre email juste après. Qu’est-ce qu’il fait ? Il se désabonne. Ça fait partie des impondérables. Vous n’y êtes absolument pour rien. Il ne faut pas prendre les choses personnellement.

Cela dit, la philosophie reste tout à fait excellente et à mettre en application dès que possible, à savoir le bon email à la bonne personne, au bon moment.


  • Le bon email, qu’est-ce que ça veut dire ? Ça veut dire que vous devriez avoir en amont, segmenter vos listes, c’est-à-dire les séparer en fonction des centres d’intérêt qu’ont les gens vis-à-vis des produits que vous avez à offrir. Donc, segmentez vos listes.
  • Le bon moment, qu’est-ce que ça veut dire ? Évidemment, ça veut dire envoyer l’email au bon moment dans la journée, mais aussi au bon moment en pensant au mois à mois, par exemple, donc au bon moment dans le mois. Tout le monde n’a pas les mêmes activités en début de mois, qu’en plein milieu de mois, qu’en fin de mois.
  •  Puis, bon moment et également à la bonne personne. Là encore, ça dépend de la segmentation de listes que vous aurez faites en amont, en ayant bien préparé les choses.


Là-dessus, il y a deux choses qui vont se passer si vous mettez en place ces bonnes pratiques, email marketing. La première, c’est que vous allez soigner votre E-réputation. C’est-à-dire votre réputation vis-à-vis des filtres antispam. Si vous avez moins de dix qui sont rejetés par les gens qui vous lisent, les filtres spam diront : ça, on va plutôt laisser passer parce qu’à priori, c’est du bon contenu pour les personnes qui le reçoivent. 


Puis, c’est aussi vis-à-vis de votre propre réputation. C’est-à-dire que les gens qui vont lire vos emails vont se dire : il m’envoie des choses plutôt intéressantes, donc je vais l’ouvrir. Double effet !

4. Comment utiliser un podcasting

Vidéo marketing, réseaux sociaux, email marketing, trois conseils. Ce sont des valeurs sûres. Vous ne pouvez pas vous louper. Un petit quatrième, peut-être, un petit pari sur l’avenir ? Celui-ci, c’est le podcasting.

Ça marche absolument partout dans le monde. Ça fait folie aux États-Unis. Il y a bien un moment où ça va décoller quand même en France. Le podcasting est un pari sur l’avenir avec énormément d’avantages.

Le podcast :


  • On ne vous verra pas. Vous n’existerez pas. On ne verra pas votre visage. Effectivement, c’est un terrain de jeu, un terrain d’entraînement qui est juste parfait pour en arriver un petit peu plus tard à la vidéo.
  • Ça vous laisse tout le loisir d’avoir des notes devant vous. Alors ça, ça change tout. Ça change la vie. Là, je suis en vidéo devant vous, j’ai des notes évidemment. Je ne dis pas n’importe quoi. Il y a des trucs qui sont marqués. Un podcast, vous pouvez vous permettre de lire vos notes et de parler en lisant. Là si je fais ça, vous allez me dire : à un moment, il faut me regarder. Le regard caméra, il est important. Podcasting, on s’en fout, tout est marqué. Vous lisez vos notes et vous allez voir que ça va vous faciliter l’enregistrement, faciliter la production par dix, par mille.
  • Le podcast est un endroit qui est peu fréquenté. Comme je vous le disais tout à l’heure, il y a peu de gens pour l’instant qui, en France, font des podcasts et vous avez certainement votre place à vous y faire beaucoup plus facilement. Peut-être même qu’en vidéo, parce qu’encore une fois, il n’y a pas une grosse, une énorme concurrence. Donc, ça vaut peut-être le coup pour vous de vous lancer sur le podcast, de prendre cette place en tous les cas, au minimum, de placer vos jalons.
  • Ce n’est pas le genre d’endroit où vous allez pouvoir exploser vos vues. On est d’accord. Cela dit, il y a un autre atout au podcast, c’est que vous allez pouvoir les exposer en termes de qualité. On n’est plus dans la quantité, on est dans la qualité parce que les gens, quand ils restent sur un podcast, ça se compte en plusieurs dizaines de minutes. Souvent, ils font autre chose en même temps, beaucoup conduisent, d’autres font leur repassage. Qu’importe, pendant ce temps-là, ils vous écoutent. Ils écoutent le message que vous avez à délivrer. Et le nombre de minutes qu’ils passent à vous écouter vont faire d’eux des auditeurs fidèles.
  • Quand je lis mes propres analytics, quand je regarde mes statistiques, je constate qu’il y a deux fois plus de gens qui m’écoutent en podcast aux États-Unis qu’en France. Il y a de belles conclusions à tirer de ça :

    - La première, c’est que déjà, j’élargis mon audience. Ces gens qui aux États-Unis et que je salue d’ailleurs, m’écoutent peut-être dans leur voiture qui est très bien, mais ils ne me regarderaient pas forcément en vidéo. Donc, j’élargis mon audience. C’est une bonne chose.

    - Puis, la deuxième chose qui est à noter, je vous l’ai dit et je vous le répète une seconde fois, c’est que tôt ou tard, forcément, il va y avoir ce même impact en France. Il va falloir y être.

Bonus  Comment dépasser ses limites

Et ça, c’est la véritable valeur ajoutée de cette vidéo, c’est qu’il vous faut absolument déjà, d’une part, apprendre tous les fondamentaux du marketing, mais après chercher à repousser vos limites. Il va falloir chercher à tout exploser.


Ça veut dire quoi ? Ça veut dire qu’il va falloir chercher à personnaliser les choses que vous faites dans votre marketing et chercher à vous démarquer, faire les choses différemment et dépasser vos limites. C’est là que va réellement commencer votre contenu marketing digital.

Pour ça :


  • Apprenez quelle est votre véritable zone de confort, ce que vous savez faire, ce que vous savez bien à faire, ce que vous maîtrisez. Tout ça, il faut que vous l’ayez sur le bout des doigts. Et à partir du moment où votre carcan est bien délimité et où vous le possédez à 100 %, c’est là que vous allez pouvoir commencer à explorer des terres inconnues.
  • Ayez de grandes ambitions. Ça ne veut pas dire avancer à pas de géant. Au contraire, ça veut dire avancer étape par étape, avancer petits pas par petits pas. Surtout lorsqu’il s’agit de sortir de son cadre, de sa zone de confort. Là, vous allez être confronté à l’inconnu. Donc, il faut y aller doucement, avec méthode.
  • Inspirez-vous des gens qui osent. Alors peut-être que dans votre entourage, même si ça n’a rien à voir avec votre business, il y a des gens qui osent, qui sont toujours un petit peu à la marge. Regardez un peu comment ils fonctionnent, sinon vous allez chercher sur les blogs, allez chercher sur les vidéos YouTube, allez chercher même dans les livres, pourquoi pas. Vous allez voir que tous ces gens qui font les choses un petit peu différemment, d’abord se démarquent et pourraient très bien vous inspirer.
  • Affrontez les inconvénients. Évidemment, il y aura des inconvénients. Si vous sortez de votre propre cadre, il y aura des moments où vous risquez de trébucher. Un petit tordage de chevilles, ça fait mal ! Mais encore une fois, plus vous préparez la chose, plus vous pensez au risque que vous prenez et plus vous les étudiez, moins vous en aurez peur et plus vous arriverez forcément à sortir facilement de ce cadre.
  • Devenez un étudiant modèle. Tout au long de votre vie d’entrepreneur, que vous ayez un petit business en ligne, même si vous ne faites que de l’affiliation, il y a un moment où vous allez devoir accumuler de nouvelles connaissances et aller chercher de nouveaux savoirs.

L’une des connaissances les plus importantes pour vous, pour votre business en ligne, c’est tout simplement d’apprendre à vendre, Formation offerte pour vous apprendre à vendre facilement de A à Z.

Suivre

A Propos

Bonjour, je m'appelle Stéphane. Trois chiffres pour me présenter : 28 ans de Marketing, 15 ans directeur Agence Conseil en Communication et 2005 première expérience Web. Petite Astuce : Cliquez sur la clochette grise à droite quand vous vous abonnez à la chaîne. Vous recevrez des Notifications de nouvelles vidéos... histoire d'être les premiers servis ! Stéphane Lacoste (Aiguilleur dans une botte de foin)

>
Success message!
Warning message!
Error message!