Comment créer une VIDÉO D'ANIMATION soi-même (Doodly Tutoriel)

Comment créer une VIDÉO D’ANIMATION soi-même (Doodly Tutoriel)

More...

Gagnez des € avec YouTube - Formation offerte :
Comment vivre de votre chaîne même en partant de 0

Comment créer une vidéo d'animation soi-même : Doodly Tutoriel

Et c’est à ce moment-là que vous vous dites :
« Moi, je ferais bien une vidéo, mais je n’ai pas trop envie qu’on me voit, qu’on me reconnaisse. »
C’est normal, ça fait ça à tous les débutants. C’est là, donc, que vous me dites :
« D’ailleurs, quand on regarde bien, il y a plein de chaînes avec des centaines de milliers d’abonnés avec ce type de vidéos, des vidéos d’animation. »  C'est pas faux non plus.


D’autant que là encore, si on observe un peu plus loin, on voit que ce sont des vidéos qui, quelquefois, sont des vidéos pédagogiques, éducationnelles. Visiblement, ça fonctionne très bien pour ça. Ça fonctionne très bien aussi pour tout ce qui est vidéo d’argent. Les vidéos marketing, les vidéos de vente, par exemple. Ou encore pour faire des pubs Facebook. Bref, le panel est extrêmement large et va des plus petits débutants jusqu’aux plus grands professionnels.

Doodly Vs videoscribe, Powtoon, Toonly, Animaker, Doodle maker

Doodly, Doodle maker, Animaker, Videoscribe, Toonly, Powtoon, il y en a encore beaucoup d’autres. Vous allez me dire pourquoi tu as choisi Doodly ?


After Effects, version 4 ! Là, c’est la Rolls-Royce des animations. Pas du tout adapté à YouTube, d’ailleurs... Version 4 : précédent millénaire ! Plus de 25 ans que j’ai travaillé sur les animations.
Donc, je connais un tout petit peu le sujet. Et je vais vous donner les principaux critères sur lesquels je me suis appuyé pour vous dire que finalement, Doodly me semble être la meilleure des formules.

Mais avant, j’aimerais savoir exactement de quoi on est en train de parler. Oui, ça fait quoi exactement, ce Doodly en question ?


C’est tout simplement des vidéos d’animation où il y a des mains qui dessinent des choses sur l’écran.


  • Ça peut être tout simplement des typos, des mots qui sont écrits à l’écran.
  • Ça peut être aussi de petits dessins de personnages.
  • Des dessins de décors.
  • Ça peut être des objets simplement sur différents fonds.

Mais ce qui est sûr, c’est que dans la version la plus simple de Doodly, ce ne sont pas des personnages qui bougent, ce sont des dessins uniquement qui viennent appuyer vos dires (la voix off que vous aurez enregistrée auparavant). Ça aussi, on va en parler.

Les quelques avantages Doodly :

  • La flexibilité. Parce qu’effectivement, si on veut, on peut ajouter des options supplémentaires à notre logiciel pour qu’il soit un petit peu plus performant. Mais c’est au choix. On n’est pas obligé de le faire.
  • La facilité aussi de travail, puisqu’il s’agit juste de glisser-déposer.
  • L’aspect graphique, un peu moins typé que Videoscribe où à chaque fois qu’on voit un Videoscribe, on dit : « Ça, c’est fait avec Videoscribe » et ce n’est pas très bon... 
    On a bien sûr envie de faire passer notre message avant le type de logiciel utilisé. Évidemment, il faut un logiciel qui soit peut-être un peu plus neutre au niveau de l’aspect graphique.
  • Puis, naturellement, le prix qui me parait être intéressant parce qu’on part d’une version standard à un prix très accessible. Si on veut monter d’un cran et rajouter des personnages, rajouter des objets ou rajouter aussi des musiques libres de droits, on fait monter d’un cran, on paie un peu plus cher. Si on veut encore monter d’un cran, on rajoute la couleur, on arrive alors au même prix à peu près que celui de Videoscribe. En tous les cas, ça vous laisse la possibilité de rester dans la version la plus simple et finalement la moins chère.

1 Comment faire des vidéos animées avec Doodly

Première chose à faire, évidemment, c’est d’acheter ce Doodly (lien d'affiliation). Au moins la version la plus simple, si vous voulez, pour commencer. Ensuite, vous allez vous retrouver face à cet écran qui est un logiciel, qui est sur votre bureau. Il est quand même très relié au Cloud. On est un peu entre les deux pour vous simplifier l’idée.

En face de vous, vous avez d’abord de quoi créer. Là, il y a mes récentes vidéos créées. Ici, de quoi créer une nouvelle vidéo. Les projets que vous allez créer, des templates, c’est-à-dire des modèles qui sont à votre disposition. Vous voyez que vous pouvez prendre l’un de ces modèles pour fabriquer votre propre vidéo.


Là-dessous, vous avez ce dont je vous parlais, c’est-à-dire les petites options que vous rajoutez. On commence ici. Ensuite, on peut rajouter tout simplement des personnages, des objets et, après, on peut rajouter de la couleur. C’est le Rainbow Addon. On peut même rajouter carrément des personnages qui bougent, etc. Bref, ce sont donc toutes les options supplémentaires que vous pouvez ajouter petit à petit.

Nous, ce qu’on va faire, on va partir directement sur la création de notre vidéo :
« Create new video », tout simplement. Et là, vous allez commencer à choisir votre fond. Vous pouvez mettre un fond blanc. Vous pouvez mettre sur glace, c’est-à-dire que vous allez avoir la main qui va être mise dans le sens inverse, comme si elle écrivait sur une glace et que vous étiez sous la glace en train de regarder la main en train de dessiner.

Vous pouvez mettre des couleurs custom, mais aussi mettre des fichiers custom. C’est personnellement ce que je fais en général. Ça veut dire que je rajoute mon fond jaune avec ce petit logo en bas à gauche, qui est ma marque. Vous cliquez sur Custom. Vous allez chercher votre image ici, là, dans Custom Image, une image qui se trouvera sur votre bureau. Vous l’importez et vous allez pouvoir avoir votre propre fond.

Le titre, on va l’appeler “Test“. La résolution, on la laisse comme ça, une résolution relativement petite pour pouvoir travailler et faire en sorte que tout ça soit très fluide. Mais à la sortie, évidemment, à l’exportation de votre travail final, il faudra faire en sorte de choisir le bon format pour vous.


Par exemple, si c’est du YouTube, vous pourrez tout simplement prendre du 1080p. Si c'est pour faire une formation video aussi. Si c’est Facebook ou Instagram, vous avez déjà des résolutions calculées pour vous. Vous pouvez même choisir des résolutions très personnelles. Bref, vous choisissez votre fond, vous donnez un nom, vous laissez la résolution, vous faites Create et vous avez là déjà votre premier projet qui est en train de se monter.

Cette fenêtre, c’est quoi exactement ? C’est un peu comme tous les logiciels de montage. C’est exactement le même principe sur la gauche. Vous avez votre chutier, c’est-à-dire l’endroit où vous allez pouvoir stocker, ce qu’on appelle les rushes, tous les plans que vous auriez filmés.


Là, on n’est pas dans un logiciel de montage. C’est plutôt tous les éléments qui sont à votre disposition. Vous voyez qu’ici, vous avez tout d’abord des scènes. Ce sont des scènes complètes, avec des murs, des plafonds, enfin des objets. Tout ça, ce sont des scènes tout à fait complètes. Vous avez aussi la possibilité d’aller chercher des personnages.

Alors là, vous avez une petite barre de recherche pour chercher le type de personnage que vous voulez, homme, femme, etc., des objets. Vous pouvez même d’ailleurs importer des fichiers .png. C’est ce que j’ai fait avec ce genre de fichier qui se trouve ici avec ces numéros-là.

La différence entre un fichier que vous allez importer et un de leurs dessins qui est déjà à l’intérieur, c’est qu’un fichier importé, la main va juste faire ça pour colorier le truc. Il n’y aura pas de chemin dessiné puis de coloriage. Mais vous pouvez l’utiliser ponctuellement. Pourquoi ne pas utiliser ce type de fichier ?

Les typos, vous n’allez en avoir peut-être pas beaucoup, mais il y aura l’essentiel. Si vous voulez en rajouter, là encore, vous allez en chercher sur Google. Vous faites avec le gros (+) cette recherche de typo que vous avez importée dans Doodly. Pareil, vous allez avoir tout un tas de musiques qui vont être libres de droits d’auteur et bien sûr, la place de marché. Si vous cherchez un objet ou un personnage particulier, vous allez pouvoir en acheter par ici. Donc voilà pour cette partie chutier.

Le milieu, évidemment, c’est votre espace de travail. L’image que vous allez pouvoir travailler en mettant par exemple un caractère tout simplement. On va laisser glisser-déposer. C’est tout simple. Là, vous avez la petite preview qui se met à votre disposition pour ici travailler dans cet espace. Ici, faire la preview de ce qui est en train, ce que vous avez fabriqué.

Toute la partie action, c’est pour jouer sur, par exemple, la scène sur laquelle vous êtes en train de travailler. Cette scène, vous cliquez dessus et vous voyez que d’abord, il y a deux choses qui apparaissent, c’est le délai et la durée. Le délai, c’est juste le temps que va mettre le personnage avant d’être dessiné, avant d’apparaître à l’écran.


C’est à 0, vous laissez un petit peu de temps, si vous voulez, tout simplement. Ici, c’est la durée, le temps que va mettre le dessin à se faire avec la petite main que vous aurez choisie. On reviendra dessus, sur tout ça. L’exportation est ici. En tout cas, voilà l’essentiel de ces trois plans là.

Bien sûr, il y a le quatrième. Tout en bas, c’est la timeline. Vous voyez que là, je vais faire le Show Preview. J’ai réglé un délai d’une seconde avant que le personnage apparaisse. Effectivement si je fais ici Show Preview, la main n’apparaît qu’au bout d’une seconde pour dessiner le personnage. Voilà la concrétisation de ce dont je viens de vous parler.

Tout en bas, vous avez moyen d’enregistrer votre voix off et c’est ce que je vous recommande de faire quand vous travaillez sur une animation. C’est-à-dire de vous arranger pour d’abord faire la voix et ensuite caler l’animation dessus. Pas l’inverse.


Vous enregistrez votre voix et vous l’importez par ici en appuyant sur le (+). Et vous la mettez dans cette piste. Pareil pour la musique, vous pouvez en importer ou utiliser une musique qui existe déjà, l’image qui se trouve là, c’est ce qu’on est en train de fabriquer. Ici, vous avez de quoi mettre des petits effets. On n’en parlera pas trop. On ne va pas aller jusque-là. Un ou deux petits effets, ce n’est pas très compliqué. Ce n’est pas non plus essentiel.

Ici, vous avez les settings, c’est-à-dire les réglages de tout votre projet. Donc là, oui, c’est important. Il y a deux, trois petites choses à faire, c’est vrai. Mais une fois que ce sera fait, ce sera fait. Vous pouvez choisir votre fond, un tableau gris à l’ancienne, un tableau vert, etc. Mettre une couleur tout simplement que vous auriez choisie ou importer une image. C’est personnellement ce que je fais en mettant un fond jaune et mon petit logo en bas à gauche. Vous choisissez votre background. Le titre est toujours là.

Les animations, comment est-ce qu’elle termine ? Vous laissez naturel, ça ira très bien. Les transitions entre chaque scène, puisque ce sont des plans qui s’enchaînent. À chaque fois, il y a un nouveau dessin. Donc entre, qu’est-ce qui se passe ? La précédente animation peut disparaître par la gauche, par la droite, par le haut ou par le bas, etc. C’est très intuitif, on va comprendre.


Quant à la main qui dessine, ça peut être une main gauche, une main droite, ça peut être une grosse main poilue, une petite main de femme, comme vous voulez. Ça peut même être des petites mains en 2D, voire en 3D quelquefois pour dessiner vos animations. Vous avez le choix, ou carrément ne pas mettre de mains. Ça aussi, c’est possible. Ça se dessinera sans qu’il y ait de mains.

Vous voyez, vous avez plein de choix possibles. Encore une fois, restez sur 480p pour le travail et à l’exportation, vous mettrez la bonne définition et la bonne grandeur, celle qui vous plaît. Voilà pour ce bref coup d’œil sur l’espace de travail à votre disposition dans Doodly. Maintenant, on va passer à l’action.

Comment bien Monter une vidéo YouTube (Mes 5 Petits Secrets)

Gagnez des € avec YouTube - Formation offerte :
Comment vivre de votre chaîne même en partant de 0

Comment créer des animations

On repart de zéro. Vous voyez que là, au niveau des settings, je vais me mettre carrément sur un écran blanc, tout simplement, choisir ma main. On va laisser celle-ci, comme ça, elle sera bien visible, noir sur blanc, etc. On laisse tout ça, c’est bon. Allons-y. Une fois qu’on a fait les réglages de nos settings, des paramètres de notre projet d'animation video, on va pouvoir passer à l’action.

Première chose peut-être qu’on va chercher à mettre, par exemple, un caractère, un personnage. C’est l’histoire d’un caractère. On va prendre celui-ci pour aller très vite. On va le mettre là en plein milieu et on va y ajouter une typo. C’est-à-dire qu’il serait en train de dire quelque chose, de la voix off, en tous les cas. Il serait en train de dire quelque chose et le personnage de présenter cette chose. Pareil, on prend cette typo et on la met en plein milieu.


On a là deux personnages. Je retire la preview. On a deux éléments plus exactement, qui n’ont vraisemblablement pas grand-chose à voir ensemble. Sauf qu’on va s’arranger pour, d’une part, les manipuler, bien évidemment, les mettre au bon endroit, leur faire dire ce qu’on veut. Double clic, et là, on va mettre autre chose. Le mot présentation, par exemple. On va le mettre bien gros pour que ça se voit. On va faire quelque chose de très simple. L’objectif n’est pas de faire du joli. L’objectif, c’est que vous compreniez ce qui se passe.

Donc là, on a notre typo. Là, on a notre personnage. On va pouvoir commencer à jouer un tout petit peu sur les durées. Par exemple le personnage, je peux très bien dire qu’il est réglé par défaut à trois secondes, donc il va mettre trois secondes à être dessiné par la main que j’aurais présélectionnée ici. Mais ce que je peux faire aussi, c’est aller dans Scene Settings et choisir que pour ce plan en particulier, exceptionnellement, je choisisse une autre main. Auquel cas, je mets sur off et je peux choisir une autre main que celle que j’avais choisie par défaut dans les settings.

Ce que vous pouvez faire aussi, c’est jouer avec tout ça. Là aussi pour cette scène, parce que j’ai mis sur off jouer avec les couleurs. Bref, vous avez compris que là, vous avez moyen de rentrer scène par scène grâce à ce Scene Settings. Ou alors de laisser tout par défaut tel qu’on l’a prévu au départ. On peut laisser comme ça, si vous voulez.

Tout simplement, il y a quelque chose qui est intéressant à signaler malgré tout, c’est ça, ce 0.5. C’est-à-dire qu’à la fin, une fois que vous aurez tout dessiné, que votre plan, le petit plan sera terminé, il va laisser soit un temps mort, soit pas. Là, c’est 0.5 seconde, une petite demi-seconde d’arrêt et, il va prendre le plan suivant. Il va se mettre sur l’enchaînement. 


Quelquefois, c’est intéressant d’avoir un petit temps d’arrêt pour fixer l’œil sur ce que vous avez fait. Donc, quelquefois, c’est intéressant de geler le plan pendant deux secondes à la fin, une fois que vous avez terminé le dessin, ou une seconde, le temps que vous voulez. Mais ce petit détail-là a son importance pour la compréhension finale. Donc là, on va mettre deux secondes. On sait qu’une fois que ce sera terminé d’être dessiné, tout ça restera deux secondes de plus. 


Donc, trois secondes pour dessiner le dessin, c’est ici. Ensuite, je vais dire qu’avant, je vais exagérer pour que tout le monde voit bien, que le mot présentation ne soit écrit, il va se passer deux secondes et le mot va s’écrire en trois secondes.

Une fois que vous avez fait vos réglages, il vous suffit de faire Show Preview et d’aller voir concrètement ce qui se passe dans la Preview. Vous cliquez et on va voir ça ensemble. Ou alors tout simplement, vous pouvez passer par ici. D’ailleurs, on va peut-être plutôt faire ça pour que ce soit plus gros sur votre écran. Preview, ça revient exactement au même. C’est parti, on regarde en prévisualisation votre création de vidéo d'animation Doodly. Deux secondes, présentation. Tout est terminé deux secondes. Donc, les deux secondes de présentation avant, c’est ici. Et les deux secondes de fin, dont je vous ai parlé, c’est ici.

Voilà comment on peut faire sa première vidéo YouTube. En tout cas, c'est le même principe. On organise la fabrication sur ce côté droit et la durée, le temps, la Preview, donc l’animation en elle-même, sur ce côté gauche. Ensuite, on va rajouter un autre plan. Par exemple, il vous suffit d’appuyer sur ce (+) et de rajouter une scène, etc. 


Si je fais ça, c’est simplement pour vous montrer ce petit détail qui est important, c’est que vous allez pouvoir raccourcir la première scène. Si, par exemple, votre phrase est trop longue, peut-être rallonger la scène sans pour autant tout dérégler, tout ce que vous avez fait à l’intérieur, sans pour autant non plus dérégler la scène d’après. Ça se joue avec ce petit trait, très subtil ici.


Vous allez donc faire exactement la même chose que ce que vous avez fait, mais là, par exemple, ce sera en une seconde. Tout va se faire en une seconde, alors que là, ce sera par exemple en vingt secondes. Vous voyez que je suis en face de vingt à peu près. Ce petit trait est important. Raison pour laquelle je voulais vraiment marquer un point très rapide dessus.

Alors là, par exemple, si on fait le Show Preview, vous allez voir que tout ça s’enchaîne. Voilà à l’endroit, vous avez le petit trait, et là il y a toute la scène qui se dessine finalement, en combien de temps. Si on clique sur la scène en question, la scène ici apparaît et on se rend compte qu’effectivement, le temps que ça se trace, trois secondes par ci, trois secondes par-là, trois secondes, trois secondes... Bref, ça va prendre un temps infini pour cette scène.

Je pense que vous avez bien compris comment ça fonctionne, mais votre vidéo d'animation n’est pas finie.

Créer des animations vidéos

Comment créer des animations vidéo ? Je vous montre l’un de mes projets, même si celui-ci n’est pas sorti, c’était mon test de départ. Malgré tout, ça va vous donner quelques idées pour la manière de travailler, la manière de s’organiser.


Si vous faites un petit Doodly, une petite animation au sein d’une grande vidéo, auquel cas vous avez intérêt à faire d’abord la bande-son dans votre logiciel vidéo, d’extraire juste cette partie sur lequel vous avez besoin de l’animation, d’extraire juste votre voix. Vous la faites sortir et vous récupérez dans Doodly. Vous récupérez ce fichier son en appuyant sur (+). C’est ce que j’ai fait. J’ai importé dans Doodly ma voix qui se trouve ici, au niveau du micro.

La musique, je l’ai trouvée tout simplement dans Doodly. Je vous ai dit qu’il y avait plein de musiques avec des droits d’auteur gratuits. Je l’ai récupérée ici. Je l’ai mise ici. L’animation, je l’ai adaptée sur ma voix, les longueurs d’animation adaptées sur ma voix.

Dans tous les cas, ce qui est sûr, c’est qu’après, il va falloir faire une bonne exportation. Alors, je vous répète cette histoire d’exportation pour être tout à fait clair. Vous exportez en 1080p si jamais il s’agit de YouTube. Facebook ou Instagram, vous avez déjà les bons formats qui sont ici. Custom, si vous voulez régler. Vous laissez en 30 images par seconde. Vous laissez la qualité maximale évidemment. En MP4 aussi, on est d’accord. Vous choisissez d’envoyer ça au bon endroit sur votre disque dur. Ça se passe ici.

À partir du moment où vous faites continuer, le rendu va se faire et ce n’est pas très long, pour une minute. Une minute de vidéo animation Doodly, vous en avez entre 4 et 5 minutes de rendu à peu près. Bien sûr, si ce n’est qu’une partie d’une vidéo globale dans un montage global, ce sera à vous de retirer le son si vous n’en avez pas besoin. Parce que déjà, c’est dans votre vidéo, de retirer la musique aussi pour alléger au maximum cette timeline et que le rendu se fasse le plus vite possible. Voilà pour ces quelques petites recommandations sur le travail général d’un projet sur Doodly.

Si vous voulez vivre de votre chaîne YouTube, ce que je vous propose, c’est tout simplement de cliquer là, Formation Offerte pour apprendre à gagner de l'argent avec sa chaîne YouTube.

 ➤  Version Podcast

Suivre

A Propos

Bonjour, je m'appelle Stéphane. Trois chiffres pour me présenter : 28 ans de Marketing, 15 ans directeur Agence Conseil en Communication et 2005 première expérience Web. Petite Astuce : Cliquez sur la clochette grise à droite quand vous vous abonnez à la chaîne. Vous recevrez des Notifications de nouvelles vidéos... histoire d'être les premiers servis ! Stéphane Lacoste (Aiguilleur dans une botte de foin)

>