Comment Ecrire une vidéo YouTube (Le Script Exact pour Booster ses Vues)

Comment Ecrire une vidéo YouTube (Le Script Exact pour Booster ses Vues)

CLIQUEZ POUR LANCER

More...

Gagnez des € avec YouTube - Formation offerte :
Comment vivre de votre chaîne même en partant de 0

Comment Ecrire une vidéo YouTube
Le Script Exact pour Booster ses Vues

Si je vous proposais une formule pour faire un script qui vous permet d’avoir plus de vues ? Dans cet article, je ne vous cache rien et je vous montre même mes propres scripts.

1. Faire un script pour une vidéo, quels avantages ?

Question : Stef ?... Moi, écrire une vidéo, faire un script, bof ! Je ne le sens pas trop.


Quoi ?! Très bien... je te propose sept avantages pour toi de faire un script.


  • Être précis dans son contenu, ne pas s’éparpiller : ça veut dire aussi se garder quelques sujets pour d’autres vidéos.

  • Gagner du temps à l’enregistrement : vous savez exactement quoi faire, vous savez exactement quoi dire. On ne perd pas de temps.

  • Gagner du temps au montage : vos prises de vues sont structurées, parfait. Le montage deviendra pour vous une formalité.

  • Tenir compte de l’algorithme : quelquefois quand on enregistre, on s’enflamme un peu, mais là non, focus sur ce qu’on doit dire et ce qu’on doit faire qu’on a prévu pour l’algorithme YouTube.

  • Tenir compte du spectateur : vous savez quoi faire pour le retenir. Là parfait, vous suivrez le plan exact que vous aviez en tête.

  • Éviter les oublis, éviter la répétition et éviter les erreurs : mais surtout, vous allez pouvoir progresser concrètement puisqu’on fait ça sur papier à chaque nouvelle vidéo.

  • Être organisé et structuré pour l’efficacité, savoir retenir le spectateur, donc être plus promu par YouTube, donc avoir plus de vues.

2. Les astuces pour rédiger un script vidéo

Oui, ça fait beaucoup d’avantages, je reconnais. Mais alors, qu’est-ce qu’on doit mettre comme ingrédient dans un script ?


OK, d’abord, je vais te donner quelques petites astuces, quelques petites choses qu’il faut absolument que tu marques dans tes scripts et évidemment que tu fasses aussi dans tes vidéos après, sinon ça ne sert à rien.

L’idée, c’est qu’au sein même de tes vidéos, tu arrives à imprimer des changements, à faire des choses qui vont réveiller. Faire changer d’atmosphère. Et ceci pour faire ce qu’on appelle des ruptures de pattern. Par exemple en mettant des éléments graphiques comme des tableaux ou autres statistiques, ou encore des infographies comme tu le vois dans mes vidéos YouTube, ou encore des éléments vidéo qui viendront illustrer ce que tu dis pour aider le spectateur à se projeter dans ton contenu.

➤ Autre rupture de pattern, autre changement que tu peux faire dans tes vidéos, c’est proposer en plein milieu d’un seul coup de voir des sites internet. Des sites internet pertinents, des sites qui viennent appuyer tes dires ou alors sur lesquels tu vas carrément t’appuyer en lisant ce qu’il y a dessus, mais aussi des ambiances sonores.


Également, tout ce qui est incrustations. Ça aussi, ça fonctionne bien. Les incrustations, ça sert à quoi ? Ça sert à souligner des mots, mais aussi des idées.

➤ Les fiches, c’est aussi une rupture de pattern. Exemple quand on dit en plein milieu d'une vidéo en montrant une fiche YouTube : “Si tu veux en savoir un peu plus sur comment créer des descriptions qui te permettent d’avoir des vues, il te suffit de cliquer là.“
 
Là, je viens de te montrer les différents ingrédients que tu peux mettre dans ta vidéo. Mais maintenant, il faut la recette pour savoir un peu dans quel ordre on met tout ça.

Comment faire une DESCRIPTION sur YouTube (7 astuces)

Gagnez des € avec YouTube - Formation offerte :
Comment vivre de votre chaîne même en partant de 0

3. La création d’un scénario vidéo. Organisation.

Question : Justement, parlons-en, tu l’organises comment tout ça ?


Attends !... Je vais te montrer mes scripts. D’abord, puisqu’on est dans la métaphore culinaire, on va parler repas. C’est vrai que normalement, on commence par le but de la vidéo : avoir des abonnés, chercher à satisfaire ces abonnés, chercher à avoir des vues, chercher à la monétisation, chercher à avoir une plus grosse liste email. Qu’importe, dans tous les cas, il faut que vous ayez bien votre but en tête avant de vous lancer dans votre script. À table !

➤ L'entrée :
On commence par l’entrée avec précisément ce trio magique : le sujet, le titre et l’accroche.

  • Le sujet
    Sur le sujet en lui-même évidemment, il faut avoir un but déjà tracé. On en a parlé il y a quelques instants.
  • Le titre
    Il doit tenir compte un petit peu de l’algorithme, c’est vrai, mais aussi un petit peu de spectateurs, donc des deux.
  • L’accroche
    Puis l’accroche, c’est quoi ? C’est tout simplement les 30 premières secondes de votre vidéo qui sont justes vitales.

➤ Le plat :
Ensuite vient le contenu. Et là, bien sûr, on est sur le plat de résistance, le solide, la partie dense, l’information que vous allez donner dans votre vidéo, en tenant compte évidemment des quelques
ruptures de pattern, toutes les astuces que je vous ai proposées juste avant dans cette même vidéo.

➤ Le dessert :
Je vous ai parlé précédemment du but de votre vidéo. Précisément le dessert, c’est vous donner la possibilité d’atteindre le but de votre vidéo, quelle qu’elle soit. Par exemple, si c’est juste chercher à ce que la personne regarde une autre de vos vidéos, il faudra l’utiliser dans les 30 secondes en disant simplement cliquer ici pour aller voir ma prochaine vidéo. C’est ce qu’on appelle l’appel à l’action.

4. 3 exemples de script vidéo YouTube

J’ai quand même l’impression que tu ne nous dis pas tout.


Ça y est, tu veux me parler des scripts... Ok allons-y, d’abord je te montre les scripts mot à mot.

  • Les scripts mot à mot

    Quand on est face à des vidéos techniques ou un peu précises évidemment, les scripts mot à mot aident. Par exemple dans le script de cette vidéo où vous êtes en train de regarder en ce moment, vous voyez bien que j’ai écrit mot à mot, mais je ne récite pas forcément mot à mot, évidemment. Si je peux le faire, je le fais. Si ma mémoire flanche un peu, je restitue juste l’idée. 


    Par contre, vous remarquerez que je mets aussi quelques annotations. Par exemple, 3. C’est le numéro de la vidéo que je vais ajouter par-dessus ma tête. F, ça veut dire tout simplement fin de mon intervention hors champ. On va me revoir à nouveau. On va voir à nouveau ma tête. Évidemment, vous pouvez vous ajouter quelques petites annotations qui vont vous simplifier les choses.
  • Les scripts liste à puce

    Ensuite, il y a les scripts façon liste à puce. C’est beaucoup plus court, plus simple et ça marche très bien. Par exemple, pour tout ce qui est tuto, c'est idéal  parce qu'on va lire ce qui se passe à l’écran, donc on n’a pas besoin de mettre autant de précision et autant de mot à mot. C’est plus simple en fait. Donc, là, on a une structure qui est un peu sous forme de chapitres, avec des puces 1, 2, 3, 4. Ça suit aussi la logique de ce qui se passe à l’écran.

    Maintenant, ça peut être aussi un véritable exercice que d’avoir tous ces chapitres et toutes ces listes à puce inscrit dans la mémoire et d’être capable de restituer notre vidéo de A à Z sans faire du mot à mot. C’est ce qui peut se passer, notamment pour toutes les vidéos de vente.


  • Mixer

    Bien sûr, vous pouvez vous amuser pour vos vidéos à mixer tout ça, c’est-à-dire des parties qui vont être vraiment mot à mot et d’autres qui peuvent être laissées un peu plus libres avec des listes à puces.

5. Écrire une vidéo YouTube, le script universel

Mais j’ai l’impression que tu ne nous dis pas tout.


Ah oui, j’allais oublier la structure, la structure du script. Ce n’est pas simple pour moi d’essayer de vous trouver une structure qui puisse fonctionner pour tous. Dans tous les cas, il y en a quand même une qui me parait être accessible à toutes les thématiques de chaine, quelle que soit la niche dans laquelle vous êtes, c’est de commencer votre vidéo par exposer un problème. Un problème que vous allez solutionner au fur et à mesure de votre vidéo.

Par exemple, vous faites une vidéo pour changer la batterie sur une voiture. Vous pourriez très bien commencer par : “Le problème avec les batteries c’est que quand elles nous lâchent, ça ne prévient pas et en plus, ce n’est pas donné.“


Ensuite, évidemment, au fil de cette vidéo, vous allez pouvoir apporter des solutions. Alors, évidemment, cette accroche-là dont je viens de vous parler, ça dure quoi ? 20 à 30 secondes, pas plus. Puis, vous allez pouvoir plonger littéralement très vite dans votre contenu.

➤ La structure
Vous devriez faire en sorte qu’elle soit suffisamment “agrippante“ qu'elle scotche vos spectateurs. Et on a vu ensemble comment il fallait s'y prendre grâce à ces ruptures de pattern pour pouvoir changer, bouleverser un peu le spectateur. Que ce soit grâce à la musique, que ce soit grâce à des vidéos ajoutées, grâce à des
vidéos d'animations, que ce soit grâce à de l’infographie d’une manière générale. Bref, le déboussoler.

➤ Les relances
Faites des relances, n’hésitez pas. À la moitié de la vidéo, par exemple, reprenez le titre, les mots clés de votre vidéo pour montrer d’abord que vous n’avez pas perdu le fil et que la personne va bel et bien obtenir le résultat qu’elle souhaite avoir en regardant votre vidéo. Utilisez des phrases du style : “d’ici à la fin de la vidéo, vous saurez comment faire ceci, cela.“

➤ Les engagements
N’oubliez pas les engagements et c’est là que c’est très utile d’avoir un script pour savoir à quel endroit vous allez pouvoir proposer les engagements, par exemple le Abonnez-vous.

Le Abonnez-vous, c’est plutôt vers le début de la vidéo quand il y a un petit peu de monde encore. Quelques fois, on n’a plus grand monde à la fin...


➤ La conclusion
Concluez bien sûr. La conclusion de votre vidéo doit être fondue dans le contenu parce que si vous terminez votre vidéo en disant : “J’espère que ça vous a plu, c’était super, on va se retrouver... “ je peux vous assurer que les gens décrochent tout de suite !

Au contraire, il faut amener en douceur et fondu de manière très mêlée avec votre contenu sur la fin de la vidéo, en disant par exemple : “Si vous cherchez à aller plus loin et
vivre de votre chaîne YouTube, il vous suffit tout simplement de cliquer ici.

    Version Podcast

Suivre

A Propos

Bonjour, je m'appelle Stéphane. Trois chiffres pour me présenter : 28 ans de Marketing, 15 ans directeur Agence Conseil en Communication et 2005 première expérience Web. Petite Astuce : Cliquez sur la clochette grise à droite quand vous vous abonnez à la chaîne. Vous recevrez des Notifications de nouvelles vidéos... histoire d'être les premiers servis ! Stéphane Lacoste (Aiguilleur dans une botte de foin)

>
Success message!
Warning message!
Error message!