Comment PUBLIER une Video sur YouTube (Tuto pas à pas)

Comment PUBLIER une Video sur YouTube (Tuto pas à pas)

More...

Gagnez des € avec YouTube - Formation offerte :
Comment vivre de votre chaîne même en partant de 0

Comment Publier une Vidéo sur YouTube
Tuto pas à pas

Alors comme ça, vous voulez publier votre vidéo sur YouTube ?
Je sais, quand on débute, ce n’est pas simple. Il y a tout un tas de critères un peu partout. On ne sait pas exactement quoi mettre.


Personnellement, j’ai plus de 300 vidéos sur cette chaîne, donc peut-être que je peux vous donner quelques petits conseils. Les deux premiers que je pourrais vous donner juste avant le téléchargement, ce serait d’abord de lui donner un bon nom de fichier.


Si vous avez xwhpq.mp4, ça ne va pas vraiment vous aider. Pas tellement pour le SEO parce que c’est un petit peu obsolète ce genre d’informations. En revanche, ça va vous aider à être cohérent. Si vous mettez le même titre de votre fichier.mp4 que celui de votre vidéo, ça sera clair pour vous. Et quand vous aurez 300 vidéos, vous direz : j’ai bien fait de bien m’organiser dès le début.


La deuxième chose importante est d’essayer de compresser ce fichier. Évidemment, ça va vous faire perdre du temps cette compression supplémentaire après avoir sorti votre vidéo de votre logiciel vidéo.


Cela dit, ce temps que vous allez perdre, vous allez largement le récupérer après au moment du téléchargement de l’upload sur votre chaîne YouTube. En plus, vous allez pouvoir jeter ce vieux fichier usagé et garder le fichier allégé sur votre disque dur, ça va prendre un petit peu moins de place. Et là encore, à 300 vidéos, vous verrez que ça vaut le coup.


Quatre étapes pour faire ça pas à pas ensemble, plus quelques petits conseils extraits de ma formation YouTube.

1 Comment faire une description YouTube

Très rapidement, comment est-ce qu’on peut télécharger ?
Tout simplement en vous rendant sur l’extérieur de votre chaîne. Vous voyez bien qu’ici, vous avez cette petite icône qui vous permet de mettre en ligne une vidéo. C’est une première possibilité. Cela dit, si vous êtes à l’intérieur, dans le moteur de votre chaîne, en cliquant sur la photo, vous allez dans le YouTube Studio et quel que soit le menu sur lequel vous êtes, ici, vous aurez en haut à droite ce « Créer » qui vous permet d’importer une vidéo. C’est ce qu’on va faire tout de suite pour commencer.

Clic et vous pouvez tout simplement glisser/déposer votre fichier qui sera sur votre bureau, par exemple. On lâche et c’est parti. Ça y est, on a la possibilité maintenant de pouvoir intervenir sur toutes ces données qui vous sont proposées par YouTube et qui vont venir enrichir les informations que vous allez donner précisément à YouTube.

D'abord, vous voyez qu’il y a un titre à écrire. Minimum, essayez quand même de mettre au moins un petit groupe de mots qui soit des mots clés pour objectif SEO évidemment. Là, il a repris tout bêtement ce fichier test que j’ai mis, qui s’appelait ABO.mp4. Il a repris le titre. C’est donc une manière de travailler en amont en pensant et en rédigeant déjà un titre sur votre fichier qui puisse être repris. Cela dit, vous pouvez le modifier après.

Ensuite, il y a la description en elle-même. Alors là, en général, on recommande 200 à 300 mots pour essayer de mettre juste quelques petits mots clés qui vont aider à la compréhension pour YouTube. La description est devenue de plus en plus importante avec le temps pour YouTube. N’oubliez pas de remplir, de mettre aussi une miniature. Si vous n’avez pas créé de miniatures, vous voyez qu’il vous fait quelques propositions extraites de votre vidéo, tout simplement. Si vous l’avez créée, il vous suffit de l’importer ici.

Ensuite, vous allez pouvoir ajouter votre playlist. Si vous n’avez pas encore créé de playlists, vous pouvez la créer d’ici directement, « Nouvelle Playlist ». Vous lui donnez un nom. Là encore, un nom avec, tant qu’à faire, des mots clés qui soient clairs et recherchés par certaines personnes, en tous les cas ceux de votre thématique. Après, vous pouvez cliquer ici sur ce « Autres Options ».

Dans ce « Autres options », qu’est-ce qu’on a ? Juste avant, méfiez-vous quand même de ce petit bouton qui a l’air assez anodin. C’est en rapport avec la loi Coppa qui a fait tant de bruit sur YouTube. Parce qu’effectivement, si votre public est visé exprès pour les enfants, parce que c’est le type de vidéos que vous faites, vous avez tout intérêt à ne pas mentir sur ce critère-là et mettre « Oui, elle est conçue pour les enfants ». Si ce n’est pas le cas, et si vous ne visez pas un public spécialement d’adolescents, d’enfants, de mineurs, vous mettez « Non, elle n’est pas conçue pour les enfants ». Mais attention, ne faites pas n’importe quoi à cet endroit-là.

Ensuite, vous avez les Tags. Qu’est-ce que c’est ? C’est tout simplement, là encore, des mots clés qui vont venir aider à la compréhension pour YouTube de ce dont il s’agit pour votre vidéo, même si, encore de nos jours, vous pouvez les ajouter si vous voulez mais c’est de moins en moins important pour YouTube que vous mettiez ou pas des tags. Vous faites comme vous voulez là. 

Si vous avez le petit logiciel qui va bien, en ce qui me concerne j’ai TubeBuddy qui est carrément mon bras droit, ça va vous aider sur tout un tas de choses, notamment à trouver les bons mots clés, les bons keywords, les bons tags. Si vous voulez obtenir la version payante de TubeBuddy gratuitement pendant 30 jours,  je vous la mets ici (lien d'affiliation). Comme ça, vous l’aurez à votre disposition. C’est gratuit pour commencer.

Ensuite, ça vous donnera tout un tas de mots clés que vous pourrez rajouter à votre vidéo. Le reste, il n’y a pas franchement à changer. Vous êtes évidemment en français. Vous laissez comme ça et vous laissez une licence YouTube standard. C’est plutôt en rapport avec vos droits d’auteur. La catégorie, essayez de choisir la meilleure catégorie pour vous. Il n’y a pas beaucoup plus à faire pour cette première partie de cette toute première étape qui concerne les détails de cette publication.

2 Comment activer la monétisation des vidéos YouTube

On passe à la deuxième étape. Pour avancer, il suffit juste de suivre ce fil conducteur que vous avez, ce fil d’Ariane, devant les yeux, en cliquant sur la deuxième étape qui n’est autre que la monétisation. Alors là, si vous avez les 1 000 abonnés et les 4 000 heures de visionnage sur l’ensemble de vos vidéos YouTube, vous serez éligible à la monétisation.


Je vous rappelle que la monétisation ce n’est pas que ça, mais c’est aussi les publicités que vous allez pouvoir mettre avant, pendant et après et qui, après, vont vous permettre effectivement de gagner de l’argent grâce à ce partage de revenus proposé par YouTube. Mais, j'insiste, il vous faut donc 1 000 abonnés et 4 000 heures de visionnage sur l’ensemble des vidéos.

Une fois que ce sera arrivé, soyez patient. Attendez, au bout d’un mois à peu près YouTube va vous contacter en vous disant que vous êtes monétisable. Faites ceci et cela. C’est tout simple. En gros, il va vous demander de relier votre chaîne YouTube à un compte Google AdSense. C’est très simple à faire. Vous suivez ces étapes qui vous sont proposées. Et là, donc, vous aurez droit à la monétisation, c’est-à-dire les publicités que vous mettez avant, pendant et après et qui font que, du coup, il y a un partage de revenus entre ce que gagne YouTube qui vous reverse une petite commission sur ce qu’il aura gagné.

C’est facile, il vous suffit d’appuyer sur monétisation, si vous y avez accès, évidemment, et de faire soit activer, soit désactiver. Si vous y avez accès, bien sûr vous allez faire activer et vous allez choisir un petit peu ce que vous allez pouvoir proposer sur votre chaîne comme publicité à vos prochains visiteurs. En général, vous cochez tout. Vous laissez par défaut si vraiment vous avez un doute. Là aussi, ce sera fait peut-être par défaut avant la vidéo, ce qu’il appelle le pré-roll, pendant la vidéo, en plein milieu de vos vidéos, il y aura des pubs et après la vidéo.


Si vous laissez tout ça par défaut, c’est YouTube qui va calculer lui-même ce qu’il doit mettre pendant la vidéo, à quel endroit il doit se mettre. Vraisemblablement, il s’en sort pas trop mal avec toutes ces automatisations. Donc, laissez-le faire à ce niveau-là. C’est pour cette deuxième étape. Vous devez activer la monétisation si et seulement si vous rentrez dans les critères du programme de partenariat qui est offert par YouTube.

Deuxième étape, puisque celle-ci est totalement rattachée à la monétisation, c’est de vérifier si votre contenu est éligible ou pas aux publicités que vous allez mettre dessus. Alors évidemment, la première chose c’est de vérifier, c’est ce qu’a envie de savoir YouTube, si dans votre contenu, le titre, la description, si dans les mots clés de votre vidéo, s’il n’y a pas l’un des éléments suivants :

  • En l’occurrence un langage qui soit inapproprié. On parle de vulgarité et de grossièreté.
  • Si vous avez un contenu réservé aux adultes avec du contenu un peu...
  • S’il n’y a pas de violence.
  • Des contenus qui soient choquants, qui puissent perturber éventuellement les gens.
  • Des actes dangereux, pernicieux.
  • Des contenus relatifs aux drogues. La drogue, ce n’est pas bien.
  • Inciter à la haine.
  • Contenu sur les armes à feu.
  • Les sujets sensibles.


Bref, si vous pensez qu’il n’y a rien de tout ça, vous serez éligible à cette monétisation. Vous pouvez cliquer ici sur aucun contenu non adapté aux annonceurs. Et là, vous avez fini pour cette deuxième étape. On va pouvoir passer à la troisième.

Comment avoir 10 000 Abonnés sur YouTube rapidement

(Méthode facile)

Gagnez des € avec YouTube - Formation offerte :
Comment vivre de votre chaîne même en partant de 0

3 Comment mettre un écran de fin et une fiche sur YouTube

Troisième étape, vous allez pouvoir cliquer. On continue d’avancer sur ce fil d’Ariane sur Éléments vidéo. Et là, vous avez effectivement la possibilité de mettre des écrans de fin. Je vous rappelle que les écrans de fin, c’est ce qu’il y a dans les 20 dernières secondes qui vous permet de mettre des vidéos ou de mettre – on appuie et ça nous balance sur une autre vidéo, une playlist sur votre lien de votre site web.

Écran de fin, mais aussi les fiches. Les fiches sont les (i) comme info. Petit (i) que vous voyez comme ça, en haut à droite, qui se déplie et qui donne encore une fois accès, qui renvoie vers d’autres vidéos. C’est tout simplement la troisième étape à laquelle vous pouvez penser.


Essayez de penser, à un moment où vous êtes en train de parler d’un sujet particulier dans votre vidéo, que j’ai peut-être une vidéo qui se rapporte à ça, auquel cas je vais en profiter pour mettre un petit (i) comme info. C’est donc ce qu’on appelle une fiche. Vous allez pouvoir tout simplement l’ajouter en cliquant dessus, en allant chercher une vidéo en particulier et cliquer sur Plus.

Je vais prendre celle-ci, par exemple, comment faire un post sur YouTube ? Vous voyez que vous avez un petit onglet que vous allez pouvoir mettre exactement à l’endroit où vous voulez. Ce qui fait qu’à la fin, une fois que vous serez à 2:30 (puisque là, je l’ai mis à peu près à 2 minutes 30), quand votre spectateur passera devant ce 2:30, vous aurez ce (i) comme info qui va se déplier. Si la personne clique dessus, elle rejoindra cette vidéo en particulier.  

N’en mettez pas non plus des tonnes. Sur une vidéo de 10 minutes, mettez deux ou trois fiches peut-être au maximum, ce sera déjà pas mal. Vous pouvez mettre une playlist. Vous pouvez mettre une chaîne, pourquoi pas, avec laquelle vous auriez fait une collaboration. Vous pouvez mettre votre lien vers votre site web. On n’oublie pas de faire enregistrer.

L’écran de fin, vous allez me dire. Je vais vous le montrer, mais de l’intérieur de votre chaîne. C’est-à-dire qu’une fois que votre téléchargement est fini, vous allez voir qu’on peut faire exactement la même chose que tout ce qu’on est en train de faire là. Simplement, ça va vous donner une autre vision, une autre possibilité d’interférer, donc de donner toutes les bonnes infos qu’il peut y avoir sur votre vidéo YouTube.

Qu’est-ce qu’on fait dans ce genre de cas ? Si vous préférez faire toutes ces manipulations qu’on vient de voir, mais plutôt une fois que votre vidéo est téléchargée, vous voyez qu’on retrouve exactement la même chose ici, à savoir la description qu’il peut y avoir au début.


Ensuite, la miniature qui se trouve ici, les playlists qui sont à faire ici aussi, la Coppa qu’il ne faut pas louper. Ensuite, vous avez évidemment les tags dont on a parlé, mais aussi d’ailleurs, je n’en ai pas trop parlé, c’est tout ce qui est sous-titres. Quand vous voulez importer vos propres sous-titres, ça se trouve ici. Vous voyez que vous avez exactement la même chose et même ce dont on vient de parler ici aussi, donc, à savoir l’écran de fin et les fiches. Les fiches, c’est ce qu’on vient de faire à l’instant. L’écran de fin, on va le faire depuis ici. Vous voyez qu’on retrouve le même, mais sauf que là il est rempli. On trouve la même fenêtre pop-up.

Quoi faire sur ce genre de choses ? Il vous suffit juste d'ajouter un élément, une vidéo, une playlist, ce que vous voulez. Là, on peut très bien, par exemple, retirer cette vidéo qui se trouve ici (contenu adapté au spectateur). Je retire, supprimer.


À la place, je vais rajouter une autre vidéo, pourquoi pas. Je clique sur “Eléments“, j’appuie sur vidéo et je mets la vidéo qui m’est proposée. Vous voyez qu’on me propose soit la toute dernière vidéo qui a été mise en ligne, elle se trouve ici. Après, je la place où je veux dans l’écran. Contenu adapté au spectateur, c’est ce que je mets personnellement d’habitude. Là encore, YouTube se débrouille très bien avec ce genre de choses automatiques. Ou alors sélectionner une vidéo spécifique. On la prend. On la place là où on veut. On fait enregistrer. Ça marche comme pour les fichiers, simplement.

Vous avez donc les éléments qui se trouvent en haut à gauche et si vous avez le TubeBuddy, vous allez pouvoir appliquer ce qu’ils appellent un template, c’est-à-dire un modèle, un gabarit. Vous voyez que j’ai mes gabarits pour chacune de mes vidéos. C’est peut-être mes codes un peu particuliers, mais à partir du moment où je clique là-dessus, j’ai les différents éléments qui se mettent très facilement en une fois et ça va très vite. Parce que là, j’ai quand même trois éléments à faire à chaque fois. Vous voyez, le principe est très simple. Pour les fiches, ça fonctionne comme pour les écrans de fin.

4 Comment rendre une video publique sur YouTube ou comment la programmer.

Revenons dans le cas de figure où vous avez préféré rajouter toutes vos infos au moment de l’upload, au moment du téléchargement. On en est ici. Vous allez pouvoir appuyer sur suivant et c’est la dernière étape, donc celle de la visibilité. Je vous rappelle quand même que vous pouvez faire plein de choses avec ça. C’est intéressant.


Je vous recommande de surtout ne pas mettre en public parce que ça veut dire que dès que la vidéo sera téléchargée, elle partira et tout le monde pourra la voir. Vous avez peut-être quelques réglages à faire quand même avant. Vous mettez ça en “Privé“. Vous pouvez partager ce lien particulier avec une personne si vous voulez. Vous pouvez mettre en non répertoriée. Non répertoriée, ça veut dire que tous ceux qui n’auront pas ce lien en particulier n’auront pas accès.

Mais pour partager avec un groupe de personnes, ça ne protège pas énormément votre vidéo. Soyons clairs. Si vous faites des vidéos payantes, ce n’est ni privée ni non répertoriée. Il faut mettre ça ailleurs, par exemple, Viméo ou Wistia, en tous les cas certainement pas les mettant ici en non répertoriée. Mais dans certains cas de figure, ça peut vous aider.


Réservée aux membres. Ça, c’est quand vous avez accès à la monétisation et que vous mettez des Memberships en place. Ce ne sont pas des abonnés, ce sont des membres qui sont encore plus choyés. C’est la monétisation que vous regarderez dedans. J’ai fait des vidéos spéciales là-dessus.

Publique pour mettre en public. Une fois que vous l’avez stockée dans votre chaîne en privée et que vous êtes le seul à avoir accès au moment de la publication, vous pourrez appuyer tout simplement ici et changer. Là, on va laisser sur privée, on va faire enregistrer. Je retrouve ma vidéo ici. Vous voyez que si j’appuie encore une fois sur détails, je vais retrouver la même chose, tout ce qu’on a écrit ensemble, avec en plus la possibilité de changer de privée en publique, voire de programmer carrément, un jour et une heure. Mais automatiquement, cette vidéo se mettra en publique avec le petit première qui est là.


Première, je vous rappelle que les gens reçoivent une sorte de décompte pour leur dire attention, il y a une vidéo importante qui va sortir. Ne vous en servez pas à tous les coups, parce qu’au bout d’un moment plus personne ne va regarder vos premières.

Mais en tous les cas, ça met en place un chat qui vous permet de discuter en direct avec vos visiteurs de la vidéo qui sont en train de regarder en direct en même temps que vous. Voilà ce qu’est le Première. Vous pouvez donc programmer ici. À vous de voir comment vous comptez vous servir de ce critère de visibilité. Mais là, déjà, avec tout ça, vous êtes pas mal du tout pour publier une vidéo sur YouTube.

Si vous cherchez à gagner des euros YouTube et vivre de votre chaîne YouTube, Formation Offerte pour apprendre à vivre de sa chaîne YouTube

 ➤  Version Podcast

Suivre

A Propos

Bonjour, je m'appelle Stéphane. Trois chiffres pour me présenter : 28 ans de Marketing, 15 ans directeur Agence Conseil en Communication et 2005 première expérience Web. Petite Astuce : Cliquez sur la clochette grise à droite quand vous vous abonnez à la chaîne. Vous recevrez des Notifications de nouvelles vidéos... histoire d'être les premiers servis ! Stéphane Lacoste (Aiguilleur dans une botte de foin)

>
Success message!
Warning message!
Error message!