Après 400 Vidéos YouTube... Ne fais pas ça !

Après 400 Vidéos YouTube… Ne fais pas ça !

More...

Gagnez des € avec YouTube - Formation offerte :
Comment vivre de votre chaîne même en partant de 0

Après 400 Vidéos YouTube… Ne fais pas ça !

Cette vidéo est ma 400e vidéo YouTube et j’ai fait un paquet d’erreurs pour en arriver à 50 000 abonnés !  Et si je pouvais vous les éviter, je suis sûr que ça vous ferait gagner beaucoup de temps.


Faire une erreur, ça peut arriver. On corrige. Mais faire une erreur dont on ne s’aperçoit pas... ce sont les pires. Vous continuez d’avancer encore et encore, sans même vous rendre compte que vous courez à votre perte.

Comment voulez-vous rectifier si personne ne vous dit que vous êtes en train de faire une erreur ?
Eh bien dans cet article, je vous le dis.

1. Comment créer une chaine youtube pour gagner de l'argent

Question : Justement, ce qui m’intéresserait est de savoir quelle est la première erreur que tu as faite.


Attention, il y a bien une chose sur laquelle il ne faut pas se tromper et en tous les cas, moi, je me suis trompé dès le tout début. C’est la carte aux trésors.

Avec YouTube, votre vie se transforme en chercheur d’or ! Il va donc vous falloir une boussole (sans elle, pas de repère), mais aussi une carte (sans elle, pas d’objectif) et enfin, une bonne dose de courage. Mais ça, je sais que vous en avez. Et si vous partez à l’aventure sans ces outils, pas de trésor.

Alors, quel rapport avec votre chaîne allez-vous me dire ? C’est le fait que pour votre chaîne, vous allez avoir besoin de ces trois choses essentielles :


  • La carte :
    La carte, c’est la thématique que vous allez choisir. Il y a certaines niches qui peuvent vous emmener au septième ciel et d’autres en enfer.
     

Par exemple, le webmarketing et l’autre niche qui ressemble faire de l’argent. L’une fera exploser votre chaîne en abonnés, mais vous amènera des clients avec un tout petit pouvoir d’achat. Ça, c’est la niche “faire de l’argent“. Tandis que l’autre fera avancer votre chaîne beaucoup plus doucement. Mais, vous y trouverez des clients beaucoup plus intéressants, le webmarketing. Le piège (pour ceux qui connaissent mal les petites nuances des niches en général) c'est qu'il se trompe de thématique ce qui ne va pas aider à réussir sa chaine youtube.


  • La boussole :
    La boussole est importante. C’est celle qui vous donne des repères. 


Alors, c’est quoi ? C’est tout simplement le nom de votre chaîne. C’est ce que vous allez écrire sur votre bannière. C’est votre marque. C’est la mission que vous vous êtes fixée. Et tout ça, évidemment, plus vous l'appliquerez de la manière la plus rigoureuse qui soit, plus vous aurez des repères qui seront solides.

  • Le chemin :
    Pour vous, youtubeur, c’est tout simplement le trajet que vous allez suivre, c’est-à-dire le mindset, l’état d’esprit.


Et cet état d’esprit n’a pas intérêt à être en pointillé. Ne le négligez pas parce qu’il peut très bien vous emmener au succès... comme vous couler.

2. Comment faire une vignette youtube

Donc, visiblement, le décollage, ça se prépare. Tu n’as pas autre chose à nous partager ?


Tiens, voilà une erreur dans laquelle j’ai bien sombré. J’ai eu mon agence-conseil en communication pendant 15 ans. Je peux vous dire que chaque média, télé, radio, ciné, presse, a sa propre particularité. Mais YouTube, c’est une secte ! Il faut dire que la manière de communiquer ne ressemble à aucune autre. J’ai plus de mille campagnes à mon actif et je peux vous assurer qu’en arrivant sur YouTube, il a fallu que je revoie quelques fondamentaux.

Par exemple, si je compare une de mes premières vignettes avec une toute récente, il y a une belle différence. Et elle tient en un mot, simplicité.

Le packaging d’un produit YouTube (nos vidéos) c’est nos vignettes. Et ces miniatures sont d’une déroutante simplicité, elles sont même poussées au paroxysme du minimalisme, on est dans une démultiplication maximale de la simplicité. Tout tient dans ce mot clé une fois encore. Il s’agit de faire le plus simple possible et le plus percutant possible quand il s’agit de créer une miniature.

3. Comment être vu sur youtube

Merci pour le conseil. Je crois que c’est Bruce Lee qui disait : « La simplicité est le principe de l’art. » Et maintenant ?


Il y a une question que vous devriez vous poser, c’est vrai, à partir de la cinquième vidéo qu’il y a sur votre chaîne (disons que les cinq premières, c’est plutôt pour vous lancer) vous devriez commencer à partir de la cinquième, donc à travailler sur ça :

Donnez-moi le nom d’un footballeur qui n’a jamais travaillé sa technique ? Donnez-moi le nom d’un seul footballeur pro qui est incapable de faire son jongle ? Si vous en connaissez un seul, dites le, n’hésitez pas ! J’ai hâte de voir les noms parce que je vous assure que pour être footballeur pro, il faut quand même être un minimum technique.

La technique sur YouTube, c’est beaucoup plus simple qu’en sport. Il faut juste savoir se servir des bons outils. Ces outils sont là pour faire à peu près tout pour vous. Personnellement, j’utilise
TubeBuddy qui me permet d’être référencé sur le moteur de recherche et d’être vu.


C’est d’ailleurs comme ça que vous m’avez vu, que vous êtes tombé sur ma vidéo et que vous êtes peut-être même abonné. En tout cas, voici TubeBuddy (lien de partenariat)  en 30 jours gratuits et en version pro. Je vous parlerai d’ailleurs de stratégie pour avoir un petit peu plus de vue, un petit peu plus tard dans cette vidéo.

Comment utiliser TubeBuddy 
Plus de Vues et plus d'Abonnés YouTube (Tuto)

Obtenir la version payante de TubeBuddy gratuitement pendant 30 Jours

Gagnez des € avec YouTube - Formation offerte :
Comment vivre de votre chaîne même en partant de 0

4. Comment être à l'aise en vidéo

Les bons outils, c’est important. Et moi ? Moi... je n’aurais pas un outil aussi par hasard ?


Pas bête, ça ! Effectivement, tu es carrément l’outil principal de ta chaîne YouTube. Il va falloir que tu deviennes un véritable ninja. Et un ninja, ça n’a pas peur. Un ninja, ça ne se juge pas. Un ninja avance quoi qu’il arrive. Tu dois être un ninja de la caméra, être à l’aise face à la caméra... Mais pas trop non plus !!

Et ça a été un peu mon erreur au début, je me suis lancé en ne suivant aucune règle, en faisant un peu ce que je voulais. Résultat, ça manquait un peu de rythme. Résultat, manque de recul sur moi. Résultat carrément décevant.


  • Ta première quête doit être de chercher à être à l’aise en vidéo pour parler face à la caméra. Pour ça, tu vas te filmer sur ton smartphone tout le temps, quelle que soit l’occasion, quel que soit le prétexte, quel que soit le lieu. Tout le temps, tu vas te filmer. Pas pour diffuser, juste pour chercher à être à l’aise face à ton smartphone.
  • Ta deuxième quête doit être de te regarder... et de te regarder avec amour ! Alors, en clair, ou je vais te le dire un peu autrement, ça va être plutôt de chercher à apprivoiser ta propre image sur l’écran.
  • Troisième quête, c’est toujours chercher à ne pas déborder. Il vaut mieux en faire moins que trop. Quand tu en fais un petit peu trop, tu débordes. Quand tu surjoues, tu débordes. Quand tu cherches à être drôle et que tu ne l’es pas, tu débordes. Donc tu dois toujours prendre un petit peu de recul sur ta prestation pour pouvoir la juger le plus objectivement possible et ce n’est pas simple.

5. Faire un montage video pour youtube

Tu n’as pas fait des erreurs, il y a bien un truc au moins que tu devais maîtriser puisque ce truc en question, c’était ton tout premier métier.


Tu parles du montage. C’est ça ? Eh non, parce que YouTube, encore une fois, c’est une secte. C’est vrai que YouTube a ses propres manières de faire et ses propres codes lorsqu’il s’agit du montage, quand on cherche à
bien monter une vidéo façon YouTube.


  • Tiens, par exemple, le jump cut. Est-ce que tu as déjà vu des jump cuts comme ça sur un grand écran ciné ? Ils ne font pas ça.
  • Tiens, un autre type de montage qui existe sur YouTube et qu’on voit très rarement ailleurs, ce sont ce qu’on appelle des raccords dans l’axe. Ça, c’est jugé comme n’étant pas très esthétique, pas très réussi. Et pourtant, sur YouTube, il y en a tout le temps et partout, et dans mes vidéos aussi.

Clairement, il y a une période d’adaptation où il faut essayer de saisir quels sont les codes et s’y adapter, tout simplement.

Puis, un petit mot de l’enregistrement aussi. C’est important parce que de l’enregistrement va dépendre la qualité de ta vidéo. Plus ton enregistrement sera réussi, plus tu auras une bonne vidéo et puis évite aussi de faire des petits bouts de phrases. Essaie de sortir un petit peu de simplement une phrase je coupe ; une phrase je coupe. C’est très frustrant. Essaie de faire des grands blocs, un peu plus solide, un peu plus costaud. Tu verras que ça va fluidifier ta vidéo et ça va aider, évidemment, à rester focus sur ce que tu as à dire parce que ce genre de montage, ce n’est pas terrible.

6. Comment faire un storytelling

Sinon, tu as fait 400 vidéos donc, je suppose que tu as une bonne recette à nous confier pour faire de bonnes vidéos.


J'ai même mieux qu’une recette magique. C’est carrément un élixir de réussite ! On retient toujours mieux une histoire qu’un grand cours magistral. Ça aussi, c’est une erreur que j’ai pu faire, sous-estimer ces techniques de communication.


Une histoire, une mise en récit, doit avoir une structure, disons pour faire simple, un problème mené à son paroxysme et une solution qui vient tout résoudre. C’est aussi un moyen de capter l’attention, de différencier vos vidéos et de faire retenir votre message. Le storytelling, tout simplement. Je vais passer assez vite dessus dans cette vidéo parce qu’effectivement, ça mérite de vraiment s’y pencher, de vraiment s’y intéresser, voire carrément de l’étudier.

7. Quelle stratégie youtube

Ça fait pas mal d’erreurs mon mignon, quand même ! Alors, tu nous parlais de stratégie tout à l’heure. C’est quoi ça ?


Je vais te raconter une histoire.
J’ai beaucoup joué au tennis il y a quelque temps. J’ai donné des cours. J’ai ramassé des coupes aussi. Bref, j’ai beaucoup joué au tennis.


Je m’entraînais d’ailleurs souvent avec un ami qui avait cette “délicieuse“ habitude d’être un petit peu meilleur que moi à chacun des matchs amicaux qu’on faisait ensemble pour s’entraîner. Rien à faire. Meilleur coup droit, meilleur jeu de jambes, fort.


Puis, un jour, je l’ai rencontré en tournoi. Il m’a mis 6-0, 1-0 au deuxième set, on s’est posé sur le siège et là, j’ai réfléchi un peu. Je me suis dit : “Ce n’est pas possible de prendre 6-0 par un ami dont je connais le jeu par cœur. Je connais tous ses points forts, je connais toutes ses faiblesses. Je dois pouvoir faire mieux que ça quand même.“

C’était important pour moi ! L’idée, c’était de réussir à marquer des points dans ces tournois pour pouvoir continuer d’avancer à mon classement. Alors qu’est-ce que j’ai fait ? J’ai joué uniquement sur ses faiblesses, balle haute sur le revers, service-volée à chaque fois que je pouvais et ce match, je l’ai gagné à l’arraché.


Ce n’était pas très joli à voir, mais je l’ai gagné en trois sets et surtout, j’en ai tiré une vraie conclusion, à savoir que le plus important : c’est la stratégie.

Et sur YouTube, vous avez deux stratégies majeures :


  • Soit vous faites des vidéos qui vont viser le moteur de recherche, la recherche YouTube
  • Soit vous faites des vidéos qui vont être plutôt basées sur les suggestions de vidéos YouTube.

Et ça ne donne pas du tout le même résultat. Si vous visez le moteur de recherche Youtube, vous allez avoir beaucoup moins de vues, c’est vrai, mais vous allez trouver certainement des spectateurs qui sont beaucoup plus ciblés sur votre thématique. C’est normal, il y a une recherche par thématique de la part de ces spectateurs qui vont tomber sur vos vidéos. 


Alors que si au contraire, vous faites une stratégie qui est plus basée sur la suggestion de vidéos, vous allez avoir beaucoup plus de vues, beaucoup plus d’abonnés, c’est sûr, mais dans le paquet, il va y avoir aussi un paquet de touristes...

Ma chaîne, elle est basée sur la recherche, donc normalement, ça avance moins vite en termes d’abonnés, moins vite en termes de vues. Pourtant, je suis déjà à 50 000 abonnés et en plus, j’attire les gens de YouTube en dehors de la plateforme vers mon site internet, ce qui n’est pas très bon non plus.


Donc, c’est effectivement quelque chose de très étonnant, mais vous devez vous poser absolument cette question. Quels sont mes objectifs ? Quelle est la stratégie que je vais adapter donc à ces objectifs en particulier ?
Et si vous voulez aller plus loin et vivre de votre chaîne YouTube : formation offerte.

    Version Podcast

Suivre

A Propos

Bonjour, je m'appelle Stéphane. Trois chiffres pour me présenter : 28 ans de Marketing, 15 ans directeur Agence Conseil en Communication et 2005 première expérience Web. Petite Astuce : Cliquez sur la clochette grise à droite quand vous vous abonnez à la chaîne. Vous recevrez des Notifications de nouvelles vidéos... histoire d'être les premiers servis ! Stéphane Lacoste (Aiguilleur dans une botte de foin)

>
Success message!
Warning message!
Error message!