Les 4 Accords Toltèques d'un Business en Ligne (pour s'éviter le pire)

Les 4 Accords Toltèques d’un Business en Ligne (pour s’éviter le pire)

More...

Comment créer votre formation rentable en partant de 0
Lancez votre Business en ligne avec cette formation offerte :

Les 4 Accords Toltèques d'un Business en Ligne (pour s'éviter le pire)

“Ce que je veux vraiment depuis toujours, c'est changer le monde“ - Don Miguel Ruiz

Ça peut paraître prétentieux, mais ce Mexicain a vendu plus de 9 millions d’exemplaires de son livre et l’ensemble de ses livres plus de 12 millions. Don Miguel Ruiz est un chamane.

Le chamane est considéré dans certaines cultures comme ayant le pouvoir de communiquer avec les dieux ou de guérir des maladies en utilisant des pouvoirs magiques, des herbes ou des produits naturels. Au départ Don Miguel Ruiz était juste un médecin destiné à une très belle carrière de chirurgien. Jusqu’au jour où, suite à un accident de voiture, il fait une expérience de mort imminente.

Don Miguel Ruiz - 4 accords toltèques

"

A partir de ce moment, j'écris des livres.
Et c'est la manière dont je peux partager ce que je ressens, ce que je sais avec tous ceux qui veulent lire.


Don Miguel Ruiz Auteur

Donc le principe du jeu est plutôt simple, il suffit de lire. Mais qu’est-ce qu’il a à nous dire au juste, ce chamane ? Est-ce que son message est vraiment sérieux ? Il veut nous guider. D’accord ou pas d’accord. En tous les cas, la vraie question pour nous, est-ce que ça marche ?

Que vous soyez entrepreneur ou pas, que vous soyez d’accord ou pas, aujourd’hui, on parle sagesse. Je te pose ces accords. Ils sonneront pour toi, la musique du cœur, la musique du choix. Mais si tu as pour but de me clouer le bec, je saurais te répondre quatre accords toltèques.

1er Accord Que votre parole soit impeccable

Publié en 1997 aux États-Unis, c’est l’animatrice de télévision Oprah Winfrey qui l’a sorti de l’ombre en 2000, plus d’un million de lecteurs en France. Nous sommes en train de parler de quatre accords à passer avec soi-même, les quatre accords toltèques.

Le premier contrat à passer avec vous-même concerne la parole. Que votre parole soit impeccable. Premier accord toltèque. Alors, cette parole impeccable, qu’est-ce que c’est ? Parler avec mesure, parler que ce soit en vous-même, à vous-même, à l’intérieur de votre petit dialogue interne ou vis-à-vis des autres avec bienveillance, parce que les mots ont une puissance insoupçonnée. 60 000 pensées nous traversent chaque jour et 80 % sont des pensées négatives. Soit, si on fait le calcul, 48 000 pensées.

Donc garder en tête des paroles du style : « je suis vraiment nul », ça s’ancre dans notre cerveau, quelque part au fond du subconscient, et vous sera rendu au centuple. Il vaut mieux éviter. Évitez les jugements, évitez-les critiques contre soi-même, les dévalorisations contre soi et contre les autres aussi. À l’inverse, il faut chercher au contraire à se valoriser et à valoriser les autres.

Si vous ne faisiez uniquement que ça… “Tout changerait. C'est suffisant pour vivre votre vie au paradis.“ selon Don Miguel Ruiz.

Il va falloir surveiller vos paroles, faire attention à votre parole. Ça nous ramène d’ailleurs à un sujet qui est tout à fait d’actualité, à savoir la méditation. Mais attention, la méditation sous sa forme la plus facile, à savoir la méditation pleine conscience.

Et voilà le maître Christophe André, psychiatre au Centre hospitalier Sainte-Anne :

Christophe André

"

La méditation, c’est comme la psychothérapie. C’est une vaste famille avec des techniques assez différentes. Dans la famille des pratiques méditatives, il y en a une qu’on utilise beaucoup actuellement en médecine et en psychologie qui s’appelle la pleine conscience. La pleine conscience consiste à apprendre aux patients ou aux participants à se rendre présent à l’instant, ne pas partir dans ces ruminations, ce qui va m’arriver demain, ce qui s’est passé hier, mais juste prendre la vie moment après moment pour ce qu’elle est.


Christophe André Psychiatre

C’est un outil qui vous permet de prendre ce recul sur cette petite voix qu’on a à l’intérieur, sur nos pensée, je le rappelle, à 80 % négatives. Don Miguel Ruiz nous dit : « Votre parole est de la magie pure et son mauvais usage est de la magie noire. » Les mots peuvent blesser à vie ou faire renaître.


Bien sûr, si vous êtes entrepreneur, si vous avez un business en ligne, que vous soyez un homme ou une femme, il va falloir travailler vous aussi sur cette parole impeccable.


La première des choses, vis-à-vis des autres, c’est évidemment de ne pas se couper de sa base. Qu’il soit visiteur, prospect ou client, faire le maximum pour aider tous ceux qui vous demanderont de l’aide, mais aussi vis-à-vis de vous-même.

Et c’est vrai qu’on a souvent quelques problèmes en tant qu’entrepreneur, surtout quand on se lance des problèmes types, par exemple, celui de remettre au lendemain ce qu’on pourrait faire le jour même, la procrastination qu'on aimerait arrêter. Ou celui, par exemple, du syndrome de l’imposteur. La parole impeccable est un outil qui pourrait vous y aider. Mais ce n’est pas le seul.

 Les quatre accords toltèques
Don Miguel Ruiz

2è Accord  Quoiqu’il arrive, n’en faite pas une affaire personnelle

La culture toltèque se situe aux alentours des années 1000. C’étaient les ancêtres des Mexicains. Leur religion était plutôt d’ordre chamanique, leur Dieu plutôt d’ordre cosmique : la terre, le ciel, l’eau. Mais leur point fort, c’était d’avoir particulièrement bien compris les hommes.

Don Miguel Ruiz - 4 accords toltèques

"

On vit dans le monde que l'on crée.
La réalité que nous créons est la seule vérité pour nous.



Don Miguel Ruiz Auteur

On a tendance à penser que ce que font les autres, bien souvent, c’est à cause de nous. On croise quelqu’un dans la rue, il ne nous dit pas bonjour et on se dit qu’est-ce que je lui ai fait ? En fait, on est tous le personnage principal de sa propre histoire. Pour cette personne que vous avez croisée, vous êtes juste un personnage secondaire. Le personnage principal, c’est lui. Le personnage principal, c’est toi. Le personnage principal, c’est moi.


« Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle ». Ce que nous disons et faisons n’est qu’une projection de notre propre réalité. Les gens parlent plus d’eux-mêmes que de vous.


Cet exemple est un peu inconfortable pour moi, quand même :
Si vous tapez sur YouTube, chaîne YouTube sans se montrer par exemple, tout en haut, vous verrez cette vidéo. Regardez bien cette vignette. Regardez bien cette miniature. Maintenant voici le commentaire que j’ai eu sous cette vidéo.

― Je trouve la photo que tu as mise pour la vidéo très…
― Vraiment très… ?
― Sectaire ? Je ne trouve pas le mot, mais tu as compris.
― Rien du tout ! Comment tu veux que je devine ce que tu as dans ta tête ? D’abord, de quelle photo parles-tu ? De la vignette YouTube ? Si c’est ça, je ne comprends pas ton allusion. En quoi cette photo est sectaire ?
― Si c’était une coïncidence d’avoir fait ce signe (et je ne crois pas que ce soit le cas), sache que cacher un de tes yeux, surtout de la façon dont tu l'as fait sur l’image, c’est un symbole sectaire très connu.

Alors si c’était une coïncidence, et je ne crois pas que ce soit le cas, si on n’est pas dans une véritable projection de ce que la personne a en tête sur ma propre vidéo, je n’y comprends plus rien.

― Je lui réponds : tu ne te serais pas fait kidnapper par un extraterrestre ? Regarde la vidéo une deuxième fois, tu es totalement hors sujet.

Bref, on remarque deux choses :

  • La première, j’ai pris les choses personnellement.
  • La deuxième, c’est qu’effectivement, ma parole n’a pas été impeccable et je m’excuse pour ça.

Si on regarde bien les gens, ce qu’ils disent ou ce qu’ils font, ce qu’ils émettent, en fait, représente souvent ce qu’ils ont à l’intérieur. Ça peut être leurs peurs, leurs angoisses, leurs jalousies, leurs espoirs aussi.

Et là, on se rapproche d’un phénomène qu’on connaît bien dans le monde de la psychologie, qu’on appelle le phénomène de projection. En psychologie et en psychanalyse, la projection correspond à l’opération mentale par laquelle une personne attribue à quelqu’un d’autre ses propres sentiments dans le but de sortir d’une situation émotionnelle vécue comme intolérable par elle : la personne n’a pas conscience, en plus d’appliquer ce mécanisme, justement, car elle n’accepte pas les sentiments ou sensations qu’elle projette à l’extérieur, sur l’autre ou sur un objet.

Cette personne devait certainement trouver intolérable cette vision qui lui a traversé l’esprit en voyant la vignette et donc il l’a projeté sur moi dans ce commentaire YouTube.

Don Miguel Ruiz - 4 accords toltèques

"

Les autres pensent très bien vous connaître.
Mais il est certain qu'ils ne vous connaissent pas du tout.



Don Miguel Ruiz Auteur

Il faut donc créer ce réflexe dans sa tête de retourner les choses et de se dire : il est en train de me parler de lui. De me parler ou de faire les actions, ça marche exactement pareil.

Quatre idées simples à retenir :


  1. Nous sommes le personnage principal, le centre de notre monde et les autres sont les personnages secondaires.
  2. Vous n’êtes pas la cause des actes des autres. On a tendance à penser que ce que font les autres sont bien souvent à cause de nous.
  3. Vous n’êtes pas responsable des dires d’autrui, ni des actes d’ailleurs.
  4. Détachez-vous de vos propres opinions de vous-même. Nous sommes les pires juges vis-à-vis de nous-mêmes.


Évidemment, en tant qu’entrepreneur, que vous ayez un tout petit business en ligne naissant ou un énorme business, le principe reste le même, avoir une parole impeccable, mais aussi d’être capable d’écouter, de devenir un véritable écoutant parce qu’on sait que les gens avant tout parlent d’eux.


Et sur ce principe-là, vous allez pouvoir récupérer énormément d’informations qui vont vous aider à booster votre business. Toutes ces informations viendront directement de la source, elles viendront d’eux. À vous de savoir donc mieux les comprendre.

Évidemment, vous aurez aussi des supers vilains, des hargneux, des haters qui vont vous envoyer des petites boules de feu comme ça. Mais là encore, l’idée, c’est de ne pas en faire une affaire personnelle. Alors, super gentil ou super vilain ? Qu’importe. D’abord la parole impeccable. Ensuite, ne pas en faire une affaire personnelle. Puis savoir aussi un petit peu écouter.

Cela dit, il y a un troisième accord aussi qui pourrait vous aider. Attention... ne faites pas l’hypothèse.

Formation en ligne : Comment ça marche ? (Résumé complet)


Voir
Teachable (lien d'affiliation)

Comment créer votre formation rentable en partant de 0
Lancez votre Business en ligne avec cette formation offerte :

3è Accord  Ne faites pas de supposition

Mieux appréhender le monde, être plus serein, savoir créer des effets positifs, autant de rêves qu’on aimerait voir exister autour de nous.

Don Miguel Ruiz - 4 accords toltèques

"

Toute la tristesse et les drames auxquels vous avez été confrontés dans votre vie proviennent de cette habitude de faire des suppositions, de prêter des intentions à autrui, de prendre les choses personnellement.


Don Miguel Ruiz Auteur

Quand on connaît notre tendance naturelle à tout dramatiser, 80 % de nos pensées négatives, on se dit que ce n’est peut-être pas un mauvais conseil. Alors évidemment, tout ça s’explique. Pas de culpabilisation. On en est tous là. Et tout ça s’explique tout à fait concrètement, notamment grâce au biais de négativité. 


Un héritage de notre lointain passé qui nous fait surévaluer ce qui arrive de fâcheux au détriment des récompenses. Face à un événement dont on attend le dénouement, on a plus facilement tendance à émettre des hypothèses et plutôt des hypothèses négatives. Tant qu’à faire. Pas uniquement pour des événements, d’ailleurs, mais aussi pour les autres. Parce qu’effectivement, c’est plus facile d’émettre des suppositions que d’aller chercher des faits concrets, des faits réels.... “Alors on projette et on termine ce que l'autre à commencé et nous créons des hypothèses“ Don Miguel Ruiz.

Pire, il nous arrive de penser que les autres savent ce que nous voulons sans même avoir à l’exprimer. Donc arrêtez de faire des suppositions et à la place, adressez-vous directement aux autres en exprimant clairement quels sont vos désirs.

Heureusement, on a la girafe. Vous ne connaissez pas la girafe ?

Je vous présente Marshall B. Rosenberg, créateur de la CNV, la communication non violente. L’un des quatre piliers de sa méthodologie, c’est le langage empathique, c’est-à-dire tourné vers les autres, le langage girafe. Voilà ce qu’il appelle le langage girafe. C’est un très joli symbole, d’ailleurs, que Rosenberg nous a trouvé pour nous expliquer comment s’y prendre pour avoir un langage clair, à l’opposé du langage chacal qu’on a tous tendance à avoir et que vous avez vu dans la marionnette marron. Il nous a très bien expliqué les choses grâce en tous les cas, à cette méthode tout à fait simple.

Il  nous explique que : « La girafe est l’animal terrestre qui a le plus gros cœur. Et donc, aujourd’hui, je vais vous apprendre à parler le langage girafe. »

En résumé, pour vous simplifier un petit peu tout ça, il faut d’abord savoir écouter, avoir une écoute empathique, c’est-à-dire tournée vers les autres, savoir exprimer ses besoins avec authenticité, avoir du cœur, parler le langage du cœur, puis voir au-delà des jugements, des critiques, des hypothèses. Vous voyez que là, on retrouve quelques idées communes.

Pas de suppositions et définir clairement vos désirs, ce sont deux points importants de ce troisième accord à passer avec vous-même.

Dans le monde de l’entrepreneuriat, la supposition n’a pas sa place. On mesure tout. Sur votre chaîne YouTube, vous avez des analytics. Sur votre page Facebook, vous avez des insights. Sur votre blog, vous avez des statistiques. Tout est mesuré. Tout doit être mesuré pour justement éviter les hypothèses. Quatrième accord, peut-être le plus important.

4è Accord  Faites toujours de votre mieux

Ce quatrième accord est important parce qu’il va falloir l’appliquer aux trois précédents qu’on vient de voir. Mais juste avant, pour résumer un petit peu tout ça, je vous propose ce schéma type. D’abord, on a tendance à émettre une hypothèse. Puis, on se fabrique une croyance. Bien sûr, à partir de cette croyance, on va créer un comportement, on va modifier notre comportement. Évidemment, comme il s’agit dans 80 % des cas d’une hypothèse plutôt négative, ça risque de générer du stress.

Ce quatrième accord avec vous-même est d’autant plus intéressant qu’il est carrément tourné vers la concrétisation des choses, que ce soit dans la vie réelle ou ce qui se passe ici dans votre tête. On a même carrément la conclusion.

Don Miguel Ruiz - 4 accords toltèques

"

Sans passer à l'action quoiqu'il arrive dans votre tête terminera dans votre tête et ne deviendra jamais réel jusqu'à ce que vous fassiez de votre mieux, jusqu'à ce que vous passiez à l'action.


Don Miguel Ruiz Auteur

«  Que vous fassiez de votre mieux ». C’est une idée intéressante quand même, faire de son mieux et en prendre conscience. Évitez de vous dévaloriser, de vous culpabiliser, d'avoir des regrets. Soyez doux avec vous-même. C’est une phrase que je répète souvent dans mes vidéos : « Soyez doux avec vous-même »


“Vous verrez que ces 4 accords donneront naissance à une nouvelle manière de vivre avec la conscience d'un retour au bon sens“ Don Miguel Ruiz.


Le bon sens dans votre vie, c’est vrai qu’il y a deux cas de figure. Si on en fait trop et qu’on va vraiment trop loin, on risque le burn-out. Croyez-moi, ça a touché pas mal de YouTubeurs, au point que même l’équipe de YouTube a carrément sorti des vidéos pour les en prévenir. Puis, à l’inverse, si vous n'en faites pas assez, vous risquez de tomber dans l’autocritique, dans les auto reproches. Ce n’est pas très bon non plus. Donc le bon sens. On appelle le bon sens en essayant de trouver son propre équilibre, en sachant que chaque personne est différente et que par conséquent chaque personne aura son propre équilibre à trouver.

Don Miguel Ruiz - 4 accords toltèques

"

Ce n’est pas la mort, mais le risque d’être vivant et d’exprimer qui l’on est vraiment, qui suscite la peur la plus importante. Être simplement soi-même, voilà ce que l’on redoute le plus.


Don Miguel Ruiz Auteur

Votre chemin est le vôtre, en sachant très bien qu’il y a des jours où vous aurez un maximum d’énergie et vous pourrez être extrêmement performant puis d’autres moins. Et vous accepterez le fait que ce jour-là, vous êtes moins créatif.


Un quatrième accord à passer très simple finalement avec nous-même, particulièrement pour tous ceux qui ont leur petit business en ligne. C’est vrai que nous, entrepreneurs, on est dans un monde de compétition. Ça, c’est sûr. Mais il faut toujours garder en tête ce quatrième accord qui nous dit juste de faire de son mieux.

Je me garderai bien évidemment de vous faire une quelconque morale sur la véracité de ces accords. Je pense que l’idée principale, c’est que ça ne peut pas convenir à tout le monde. Ça peut convenir à certains, mais pas à tous. Mais même si ça ne convient qu'à une personne, si ça peut aider, parmi vous, juste une personne, je pense que Don Miguel Ruiz sera certainement l’un des hommes les plus heureux. Donc pas de jugement sur si c’est bon, si c’est mauvais. Juste à chacun sa vérité et savoir respecter ça.

Et si vous voulez aller plus loin et créer votre propre business de formations en ligne rentable : Formation Offerte.

    Version Podcast

Suivre

A Propos

Bonjour, je m'appelle Stéphane. Trois chiffres pour me présenter : 28 ans de Marketing, 15 ans directeur Agence Conseil en Communication et 2005 première expérience Web. Petite Astuce : Cliquez sur la clochette grise à droite quand vous vous abonnez à la chaîne. Vous recevrez des Notifications de nouvelles vidéos... histoire d'être les premiers servis ! Stéphane Lacoste (Aiguilleur dans une botte de foin)

>