Comment Faire une Publicité Vidéo (9 Hacks Instantanés)

Comment Faire une Publicité Vidéo (9 Hacks Instantanés)

More...

Comment vendre facilement de A à Z sans être un expert :

Comment faire une Publicité Vidéo (9 Hacks Instantanés)

On consomme 4 milliards de vidéos YouTube par jour. Votre audience préfère consommer des vidéos, je vous le dis tout de suite. Et Internet, c’est comme dans la vraie vie. Si on vous dit : ce soir, tu préfères regarder un bon grand film ou lire un bon gros livre. La plupart diront un bon gros film. On a changé le média. On a changé le support, si vous voulez. Mais nous, nos habitudes, elles n’ont pas changé fondamentalement. Toujours de la vidéo.

Alors quand je vous parle dans cette vidéo de publicité vidéo, je ne suis pas juste en train de vous parler de publicité YouTube ou de publicité Facebook. Non, ça peut être aussi des vidéos publicitaires que vous pourriez mettre sur votre propre chaîne YouTube gratuitement, ou alors sur votre page Facebook, ou alors à l’intérieur même d’un tunnel de vente, une vidéo privée. Personnellement, sur ma chaîne, j’ai mis quelques vidéos publicitaires.


Si vous savez faire ces vidéos publicitaires qui sont un petit peu plus poussées que les vidéos de contenus, bien évidemment, vous serez ensuite un peu plus agile sur vos vidéos de contenus, parce que qui peut le plus, peut le moins.

1. Quel format video pour une publicité

Si on s’appuyait sur des choses connues, celles qu’on sait très bien. Par exemple, regardez en télé, quel est le format le plus classique ? C’est 30 secondes. Ça a du sens pour nous, pour nos publicités sur Internet de jouer du 30 secondes. Pourquoi ? Parce que, déjà, on sait qu’à peu près 60 % des gens sont perdus lors des deux premières minutes. Ça veut dire qu’il vous reste 40 % de personnes. Ce n’est pas beaucoup. On perd beaucoup de gens. Donc ça a un véritable sens que de chercher à faire assez court, le plus court possible, 30 secondes.

Ce qu’on sait aussi, c’est qu'un format de 30 secondes de blabla, ça représente 140 mots. 140 mots à écrire, c’est plus facile que des pages et des pages. 140 mots à retenir et à faire devant une caméra, par exemple, c’est beaucoup plus facile. Donc 140 mots, sans compter les respirations, sans compter le fait que vous pouvez très bien mettre une petite image sans parler pendant quelques secondes. Bref, ça facilite les choses.

Si jamais, au contraire, vous êtes frustré parce qu’il n’y a pas assez de mots et que 30 secondes c’est trop court pour vous, vous pourriez très bien décider de décliner ça en une deuxième version. Auquel cas, vous pourriez attaquer votre produit de manière différente, sous un angle différent. Ça vous fera deux vidéos, une vidéo A et une vidéo B, que vous allez pouvoir mettre en compétition l’une contre l’autre, ce qu’on appelle un A/B testing. Pas besoin d'être un expert en marketing pour réussir à savoir laquelle des deux a le plus de résultats. Voilà un hack extrêmement simple et extrêmement facile à mettre en place sur votre chaîne YouTube, sur votre page Facebook ou autres.

2. Comment écrire une bonne accroche publicitaire

Lâchez-vous sur l’accroche publicitaire. L’accroche publicitaire, c’est un peu comme si vous rencontriez quelqu’un pour la première fois dans la vie. Vous allez lui serrer la main. Si vous lui proposez une poignée de main un peu mollusque, pleine de miel et légèrement désarticulée, je peux vous assurer que cette personne ne vous pardonnera pas le moindre postillon. Ça marche comme ça dans la vie réelle.

Sur vidéo, ça marche exactement pareil. Vous avez 5 secondes pour faire en sorte de convaincre la personne. Et si, dans les 5 secondes, elle n’est pas convaincue, les 25 secondes de votre publicité, personne ne les verra jamais. Donc, il faut absolument que vous trouviez un moyen d’accrocher.

Quand on parle d’une accroche dans ces 5 secondes, on n’est pas en train de parler d’un superbe spectacle hollywoodien à mettre en place. Ce n’est pas ça. C’est juste en train de parler de trouver un concept, de trouver une idée accrocheuse. Et, ça se trouve dans votre tête. Il faut se creuser un tout petit peu l’esprit pour essayer de faire en sorte d’avoir une poignée de main qui soit tout sauf... mollusque.

3. Comment différencier sa publicité sur YouTube

Au niveau des images, il y a plein de choses à faire. Vous pouvez très bien chercher l’alternance entre de la vidéo, de l’infographie, de la photo. Jouez de la variété. Par exemple, dans l’infographie, si vous avez un magasin, ça peut être tout simplement un plan, un plan de la ville pour montrer comment on fait pour rejoindre ce magasin. De la photo, vous allez chercher justement si vous avez un magasin à faire en sorte que la personne se sente projetée dans la photo, qu’elle soit déjà immergée dans la photo, qu’elle se sente engagée dans votre magasin dans cette photo.

Ça peut aussi être de simples visuels infographiques qui vont juste soit répéter ce que vous êtes en train de dire, auquel cas ça va être une vraie redondance. Mais en même temps, ça va appuyer puisque vous êtes en train de dire quelque chose et de montrer, écrire quelque chose de très concret devant les yeux. Donc, ce coup double fait que ça va bien appuyer un petit peu, enfoncer le clou. Ou alors, vous pouvez vous servir de ces visuels pour compléter simplement l’information que vous êtes en train de donner à l’oral. Vous voyez qu’il y a plein de choses à mettre en place.


L’objectif pour vous, ça va être de chercher à mettre de la variété.  Ce sont des visuels variés comme ceux-ci qui peuvent vous aider à une différenciation marketing sur  votre publicité YouTube par exemple.

4. Comment écrire un script de vidéo

Il va falloir s’y mettre au script de vidéo. Bien sûr, il faut que vous écriviez le truc. Il faut que ce soit clair et précis. Première chose qui peut vous aider, c’est d’abord de savoir exactement à quelle audience vous vous adressez. Puis d’avoir aussi un objectif qui soit clair. Vous allez voir que ça va vous simplifier par mille les trucs. Après, évidemment, ça va être de faire appel à vos connaissances, notamment en copywriting, l’art du rédactionnel parce qu’il va falloir l’écrire un peu votre vidéo et en storytelling, l’art de convaincre les personnes avec des histoires.

Si vous n’avez pas ça, ce que je vous propose, c’est peut-être de vous appuyer sur ce plan très simple en trois points. Évidemment, il y a des choses beaucoup plus évoluées que ça, mais en tout cas, ça vous évitera de vous retrouver face à une page blanche.


  1. Décrivez le problème qu’a votre spectateur. Votre objectif, c’est l’empathie, c’est-à-dire être capable de se mettre à sa place, montrer en tous les cas que vous connaissez suffisamment bien son problème pour le décrire, même mieux que lui-même. Donc, premier objectif pour vous, bien décrire ce problème. Ça vient juste après l’accroche.
  2. Expliquez comment votre produit résout ce problème. Faites-le de la manière la plus douce possible. Vous n’êtes pas dans une entreprise de production de spam, vous êtes au contraire dans un marketing très doux. Donc expliquez de manière très simple. Comment est-ce que vous pourrez résoudre ce problème grâce à votre produit ?
  3. Expliquez pourquoi votre spectateur devrait prendre votre produit plutôt que celui d’un concurrent. L’objectif n’est pas de taper sur les concurrents. Restez très généraliste, très vague sur eux, mais sachez mettre en avant votre produit pour vanter les avantages, les bénéfices et le résultat qui va être attendu par votre spectateur.

5. Comment analyser une vidéo publicitaire

C’est intéressant parce que quand on regarde bien, je vous demande, je vous pose la question, à toi qui regardes, quelle est la différence entre une vidéo de contenu et une vidéo publicitaire ? Où est la limite entre les deux ? Parce que si on regarde bien, c’est à ça que vous devez arriver, une vidéo de contenu peut devenir quelque part un petit peu une vidéo publicitaire en éduquant, en apprenant, en apportant de la bonne information à ses spectateurs.

Les vidéos publicitaires, de nos jours, sont de moins en moins extrémistes. Ce sont de plus en plus des vidéos douces, parfois de storytelling en tous cas de marketing doux qui, quelque part, se rapproche un peu des vidéos de contenus. Donc la différence entre vidéos de contenus et vidéos publicitaires, la limite, est de plus en plus fine, de plus en plus ténue. C’est quelque chose que vous devriez vous aussi travailler de plus en plus, avoir des vidéos de contenu capables de dériver sur sans même que ce soit complètement publicitaire et vice versa. Ne pas trop rentrer dans la vidéo publicitaire, après c’est contenu. C’est ce qu’il faut trouver, un juste-milieu.

Comment créer une Vidéo Marketing (Stratégie Marketing)

Comment vendre facilement de A à Z sans être un expert :

6. Comment utiliser la publicité sur une plateforme

Alors vraiment, j’insiste là-dessus. Essayez d’apprendre à vous servir de ces plateformes publicitaires. Ce n’est pas juste un jeu. On perd beaucoup d’argent au bout d’un moment. Vraiment, apprenez à vous servir de ces publicités, apprenez à vous servir de ces plateformes, de ces interfaces qui, c’est vrai quelquefois, ne sont pas très simples.

Cela dit, si vous regardez bien, la première chose à observer, c’est qu’on vous fixe des objectifs. Sur YouTube, on vous demande clairement quel est votre objectif. Ça peut être de la vente. Ça peut être de la recherche de prospects qualifiés. Ça peut être tout simplement du trafic que vous souhaiteriez amener vers votre site. La catégorie que vous allez choisir va avoir un véritable impact sur votre résultat publicitaire. Malgré tous les efforts qui sont mis en place par ces plateformes et malgré tout, ça reste quand même assez contre intuitif pour la plupart des gens. Ce n’est pas forcément hyper facile pour tout le monde de comprendre au premier abord la différence entre intérêt pour une marque et audience et notoriété. Est-ce que vous êtes sûrs de bien pouvoir faire la différence entre les deux ?

Un petit message juste aux débutants pur et dur qui se disent « moi, je vais faire de la pub. Baguette magique et ça va ». Non, ce n’est pas comme ça que ça marche. Le maître mot pour réussir en pub, c’est le mot “Expérience“. C’est-à-dire que vous devez avoir suffisamment d’expérience pour pouvoir commencer à faire du bénéfice. 


Ça veut dire qu’au début, il faut l’avoir cette expérience. Il faut aller la chercher. Donc il faut dépenser de l’argent, c’est vrai. Bien souvent à perte, jusqu’au moment où vous allez réussir à comprendre un petit peu le système, comprendre comment ça fonctionne en vous appuyant sur votre propre expérience pour pouvoir réussir à faire du résultat, à faire des bénéfices.

Mais encore une fois, même si vous avez de gros objectifs à réussir, allez-y sur la pointe des pieds. Surtout si vous pensez, comme les débutants, quelquefois, qui sont un peu la tête dans les étoiles, que ça va être facile. Non. Il faut accepter de dépenser un petit peu de sous avant qu’enfin ça puisse rentrer en positif pour vous. C’est ce que je vous souhaite.

7. Comment fonctionne le neuromarketing

L’émotionnel, c’est quand même la part la plus importante. Je me demande moi-même si ce n’est pas carrément le hack le plus important dont il y a à parler dans cette vidéo. L’émotionnel, le neuromarketing, il mesure un petit peu ce qui se passe dans le cerveau. C’est scientifique, il mesure. Ils savent que si on fait ceci, il y a telle région qui s’allume, donc on est réceptif. Donc, au bout du compte, ils arrivent à tirer des conclusions qui sont juste scientifiques, qui sont juste imparables. Nous sommes des êtres émotionnels.

Ça veut dire qu’il existe des leviers sur lesquels vous allez pouvoir appuyer, comme celui de la preuve sociale. La preuve sociale, c’est quoi ? C’est par exemple récolter des témoignages. Vous pouvez très bien mettre dans une de vos publicités vidéo un témoignage. Ça aura déjà un effet de prouver que ça fonctionne ce que vous avez à proposer, mais en plus l’effet que la personne va se mettre à la place, s’identifier, à la place du témoignage. C’est bon pour vous permettre de vendre, par exemple

Autre exemple, le principe des soldes. Les anglophones appellent ça : Fear Of Missing Out (FOMO). La peur de louper quelque chose. Quand il y a des soldes, vous arrivez au dernier jour, vous dites : je vais vite l’acheter parce qu’après il n’est plus en solde. C’est la peur de louper quelque chose. Ça aussi, c’est un facteur émotionnel sur lequel vous pouvez vous appuyer et qui va vous permettre d’aller beaucoup plus loin en ce qui concerne la vente.

Encore une fois, le marketing émotionnel est un des hacks les plus puissants à utiliser pour vendre.

8. Comment utiliser l'appel à l'action marketing

Vous devez être fort sur l’appel à l’action. Qu’est-ce que c’est ? C’est tout simplement l’action que vous allez demander à votre spectateur et souvent en fin de vidéo. C’est important parce que souvent, le spectateur a besoin d’être guidé, d’être dirigé. Donc, c’est à ce moment-là que vous devez lui proposer de faire ceci ou de faire cela. Bref, de l’emmener sur le chemin que vous souhaitez qu’il prenne.

Ça peut très bien être, tout simplement, la conclusion de tout ce que vous venez de dire. Vous allez chercher un engagement particulier. Par exemple sur une vidéo YouTube, ça pourrait être « abonne-toi ». Il faut être clair. Il faut être directif. Il faut avoir un objectif aussi, déjà bien tracé dans sa tête. 

9. Comment utiliser le son dans une publicité

Jouez du son. Évidemment, jouez du son. Personne ne le fait. Pourquoi vous ne le feriez pas ? Par exemple, un silence, ça parle un silence. Alors qu’au contraire, chercher à avoir une rythmique un petit peu plus accéléré, un petit peu plus de dynamique dans ses propos, ça donne une autre atmosphère, une autre ambiance, quelque chose de plus énergétique, un son d’ambiance. Tout de suite, ça change les choses. Ça vous plonge dans une atmosphère. Alors qu’une musique bien choisie peut vous aider à imaginer tout un tas de choses agréables.


Le son est votre ami dans une publicité. Bien sûr, n’hésitez pas à l’utiliser dans votre message, à savoir en jouer. Puis, quand vous faites le script, profitez-en. Marquez ça noir sur blanc. Marquez non seulement les mots, les paroles, mais marquez en face le son. Ce que vous pensez qu’il serait bien de mettre comme type de sons à cet endroit-là pour porter votre message.

Bonus   Comment apprendre à vendre facilement

Si vous cherchez à apprendre à vendre facilement, il y a trois choses que vous devez maîtriser : le neuromarketing, le copywriting et le storytelling.


C’est ce que je vous propose de faire tout de suite en cliquant simplement là, Formation Offerte pour apprendre à vendre facilement de A à Z.

     Version Podcast

Suivre

A Propos

Bonjour, je m'appelle Stéphane. Trois chiffres pour me présenter : 28 ans de Marketing, 15 ans directeur Agence Conseil en Communication et 2005 première expérience Web. Petite Astuce : Cliquez sur la clochette grise à droite quand vous vous abonnez à la chaîne. Vous recevrez des Notifications de nouvelles vidéos... histoire d'être les premiers servis ! Stéphane Lacoste (Aiguilleur dans une botte de foin)

>