Comment Commencer un Business en Ligne YouTube (Guide Débutants)

Comment Commencer un Business en Ligne YouTube (Guide pour Débutants)

More...

Gagnez des € avec YouTube : YouTube Turbo
Comment vivre de votre chaîne même en partant de 0

Comment Commencer un BUSINESS en Ligne YouTube : Guide pour Débutants

Un SMIC avec 1 400 abonnés ! Cette chaîne a commencé à gagner son premier SMIC. Je vérifie. Je vais regarder si je suis sur mes chiffres avec 1 400 abonnés. À l’époque, j’avais juste une formation à proposer, une seule à vendre, pas plus. Aujourd’hui, j’en ai 45 000 !
45 000 abonnés... pas 45 000 formations. Non, j’ai une quinzaine de formations. Ce qui ne m’empêche pas d’ailleurs de me rappeler exactement ce que je ressentais au tout début. Raison pour laquelle je vous ai fait ce guide pour débutants.

1. Comment trouver un thème pour sa chaine youtube

Tout ça peut vous paraître un peu flou, un peu obscur. C’est vrai que quand on commence quelque chose de nouveau, souvent, il faut savoir repousser un peu ses limites. Alors là, pour le coup, on est paralysé. On se dit : je ne comprends pas, je ne sais pas.


Mais c’est ça la beauté de la vie. C’est ça la beauté du truc. C’est ça la beauté du challenge pour vous.
Trois choses à noter :

  • Il va vous falloir d’abord trouver la thématique de votre chaîne, ce dont va parler votre chaîne.

Pour ça, vous pouvez vous appuyer tout simplement sur quoi ? Sur votre passion. Une chaîne, ça dure longtemps donc il faut vraiment que ce soit quelque chose qui vous intéresse au plus profond de vous-même.


Si vous ne savez pas, si vous dites : moi, je n’ai pas de passion. Regardez où vous avez tendance à dépenser beaucoup de votre temps. Ça peut être une indication. Regardez ce qui vous fait parler. Ça peut être aussi une indication d’un sujet qui vous intéresse énormément. Peut-être que vous passez beaucoup de temps sur les réseaux sociaux. Regardez quels sont les sujets qui vous motivent particulièrement sur les réseaux sociaux. Ce sont autant d’indicateurs de passion sur lesquels vous pourriez appuyer le thème de votre chaîne YouTube.


  • Il va falloir s’intéresser aux difficultés de vos spectateurs, celles de vos spectateurs ciblés sur votre chaîne.

Vous allez avoir un type particulier de spectateurs qui va s’intéresser très profondément à ce que vous dites, à ce que vous faites. Ces gens-là, il va falloir réussir à les cibler et à proposer exactement ce qu’ils attendent de vous. Plus vous allez réussir ce challenge-là, plus votre chaîne va très vite décoller. Donc, ça motive quelque part votre intérêt à s’intéresser aux autres, ce qu’on appelle l’empathie.

  • Troisième point important quand il s’agit de trouver la thématique que vous allez pouvoir traiter sur votre chaîne YouTube, c’est de chercher à vous auto-formater. Vous auto-formater à quoi ? Deux choses principalement :

- La première, c’est à chercher à apprendre. Vous n’arriverez jamais à rien si vous vous appuyez uniquement sur vos propres connaissances. Il faut que vous alliez chercher des connaissances à l’extérieur, apprendre. Cherchez aussi à développer de nouvelles compétences. Bref, vous former, apprendre, aller chercher d’autres choses qui vont venir enrichir ce que vous avez à l’intérieur.

- Puis deuxième chose qui me paraît très importante, habituez-vous, formatez-vous à ne jamais être prêt et lancez-vous avant d’être prêt. Le perfectionnisme tue. Vous n’arriverez jamais à sortir quelque chose de parfait et ce sera toujours perfectible. 

Donc, oubliez le perfectionnisme, sortez quelque chose de très approximatif, mais au moins, sortez-le. Vous aurez dépassé 90 % de vos futurs concurrents en passant à l’action sur quelque chose d’imparfait, plutôt que de faire comme tout le monde à chaque fois d’atteindre le perfectionniste. Du coup, de ne jamais rien sortir.

 Le plan d’action

Chercher à trouver la thématique de votre chaîne, c’est d’une part vous appuyer sur quelque chose que vous aimez. D’autre part, chercher quelles sont les difficultés des gens qui vont regarder vos vidéos et pouvoir y répondre dans ces vidéos. Cherchez vous-même à vous ouvrir pour apprendre des choses nouvelles et surtout, ne pas chercher à sortir quelque chose de parfait.

2. Comment trouver sa niche YouTube

Maintenant que vous avez posé la thématique, que vous avez la niche en tête de votre chaîne, il va falloir essayer d’aller un peu plus loin. Bien évidemment, à partir du moment où vous cherchez à commencer un business YouTube, cherchez à repousser vos limites, à élargir votre zone de confort, ouvrir la cage au petit oiseau qui sommeille en vous.

Pour ça, il y a trois clés :


  • Il va falloir se préparer psychologiquement à certaines choses qui sont particulièrement désagréables pour les débutants.

- La première : se montrer. Vous n’êtes pas obligé dès que vous commencez votre chaîne de vous montrer. De toute façon, je vous rassure tout de suite, il y a un moment où vous vous rendrez compte que ça marchera mieux pour vous en vous montrant. Ce moment-là ne sera absolument pas violent. Vous aurez fait suffisamment de vidéos sans vous montrer pour vous rendre compte que maintenant, vous avez pris le pli et vous pourrez vous montrer encore une fois sans vous faire violence. C’est la première chose.


- La deuxième, c’est de chercher à comprendre que vous êtes parti sur un marathon. Je l’ai déjà dit, mais je vais le répéter. Une chaîne YouTube, ça se joue sur des années. Donc, sortir des vidéos régulièrement, pendant des années, des années, des années. C’est pour ça qu’il vaut mieux être animé d’une véritable petite passion à l’intérieur.


  •  Deuxième clé sur laquelle vous devriez vous préparer, c’est de vous préparer à vendre

Alors, je sais qu’il y en a qui ont beaucoup de facilité à essayer de développer leur communauté. Mais dès qu’il s’agit de parler de vendre, ils ont trop peur de les décevoir. Ils ont peur de tout un tas de conséquences. Préparez-vous en amont. Commencez à vous auto-formater à penser qu’un jour, à cette communauté à laquelle vous n’avez jamais rien demandé, vous allez lui proposer des produits.


Encore une fois, n’ayez pas peur de le faire. Vous allez leur rendre service en leur proposant un produit qui va les aider. Vous allez proposer votre connaissance contre de l’argent. S’ils vous le donnent, c’est qu’ils sont contents. C’est qu’ils sont d’accord pour vous le donner. Faites-le sans aucun complexe. Commencez déjà à préparer dans votre tête que si vous n’arriviez pas dès le début de la création de votre communauté, qu’un jour il faudra le faire, passer de ce cap à la vente.


Autre chose puisqu’on parle de la vente, il y a un point sur lequel j’aimerais insister, c’est vérifier quels sont les outils de paiement dont vous disposez dans le pays où vous êtes. On n’a pas dans tous les pays du monde Stripe, par exemple. Stripe, c’est un moyen de paiement. Vérifiez si vous l’avez chez vous. Si vous êtes en France, vous l’avez, il n’y a pas de souci. Mais si vous êtes dans d’autres pays, il y a 200 millions de francophones. Donc, je m’adresse aussi aux autres francophones. Vérifiez que vous avez Stripe. Sinon au moins au minimum, si vous avez PayPal. Si vous n’avez ni l’un ni l’autre, c’est faisable, mais ça va un petit peu compliquer les choses.


  • Troisième clé : quel type de business vous allez monter ? 

Je ne vais pas utiliser le mot business modèle parce que je vais faire fuir tout le monde, mais juste pour vous expliquer un peu ça, de manière très générale. Par exemple, est-ce que vous préférez faire des petits produits que vous allez vendre à 17 euros et que, du coup, vous allez fabriquer à l’arrache, très survolée ? Ou alors, au contraire, est-ce que vous pouvez faire des produits très chers ? Pour le coup, vous allez passer beaucoup de temps, vous allez travailler un petit peu plus, en allant davantage dans le fond des choses et un petit plus dans le détail.


C’est important parce que selon le type de produits que vous allez choisir, vous allez faire des vidéos en accord avec ce produit. Par exemple, si vous faites des petites formations à 17 euros à l’arrache, vous allez proposer de faire des vidéos YouTube sur comment gagner 100 euros en faisant du copier-coller. Alors que si vous faites des formations, un petit peu plus chères, vous allez faire des formations peut-être plus marketing, plus fouillées, un peu plus poussées.


Vous voyez qu’il faut réfléchir déjà depuis le tout début, quel va être ce qu’on appelle votre business modèle parmi toutes ces possibilités ?

 Le plan d’action

Vous devriez continuer à travailler dans votre tête. Continuez à chercher à vous auto-formater, notamment sur ces trois choses :


  1. J’accepte qu’un jour j’aurai envie de me montrer.
  2. J’assume que j’accepte qu’un jour j’aurai envie de me montrer.
  3. Je commence à penser que oui, un jour, il faudra que je parle d’argent.

Gagnez 100 Abonnés YouTube par Jour (5 Hacks Gratuits)

Gagnez des € avec YouTube : YouTube Turbo
Comment vivre de votre chaîne même en partant de 0

3. Comment se fixer des objectifs et les atteindre

Déjà, si vous avez mis tout ça dans votre tête, si vous vous êtes bien auto-formaté sur ces idées dont on vient de parler, je peux vous dire que vous avez déjà quelques piliers fondamentaux pour les débutants.

Cela dit maintenant, il va falloir chercher à aller un petit peu plus loin quand même, se fixer des objectifs et savoir comment les atteindre. On voit ça.


  • Déjà la première clé, il va falloir choisir votre direction. En gros, il y en a deux, principalement, majeurs.

La première, vous allez faire du Mister Beast. C’est-à-dire chercher à augmenter ses vues. Vous allez chercher à vous faire des abonnés. Et là, vous allez pouvoir vous appuyer sur un revenu qui viendra de la monétisation, qui viendra de la SCAM qui est une sorte de droit d’auteur, qui viendra de l’affiliation. Pourquoi pas ? Bref, tout un tas de petits revenus qui vous seront proposés passivement. Pour ça, il faut évidemment une très grosse chaîne avec beaucoup de vues et ça prend du temps.

L’autre chemin, j’en ai parlé dans certaines de mes vidéos, c’est d’être un petit peu plus entrepreneur, c’est-à-dire de monter un business grâce à votre chaîne YouTube. Au quel cas, votre premier objectif, ça va être de chercher à capturer des emails, collecter les adresses email dans votre liste de prospects.


  • Deuxième piste de réflexion pour vous : comment est-ce que vous allez faire en sorte que vos vidéos soient vues, qu’elles soient partagées, qu’elles aient des abonnés ?

Il en faut toujours un minimum, même si vous avez choisi de collecter des adresses email, la version la plus facile d’avoir un business en ligne grâce à YouTube. Donc il y a, en gros, deux chemins pour vous simplifier les choses.

- Si vous êtes débutant, je vous recommande plutôt de travailler tout ce qui est SEO, c’est-à-dire chercher à optimiser vos titres, optimiser vos vignettes aussi, optimiser votre contenu, optimiser tout ce qui peut entourer votre vidéo pour faire en sorte que cette vidéo puisse arriver tout en haut du moteur de recherche de YouTube. Utiliser Tubebuddy est la clé de la réussite.

- Maintenant, c’est vrai qu’il y a une autre solution, mais c’est quand même pour des chaînes beaucoup plus grosses. C’est d’arriver dans tout ce qui est suggestion de vidéos et tout ce qui est accueil, l’accueil Youtube.com. Effectivement, quand on arrive là, c’est le Graal. Ça monte beaucoup plus vite, les vues, les abonnés. Tout ça, c’est sûr. Mais ce n’est absolument pas pour des chaînes qui sont à moins de 50 000.


Ce n’est pas la peine d’y penser. 50 000 abonnés, n’y pensez pas. Il faut vraiment avoir déjà une bonne grosse chaîne bien développée pour que l’algorithme YouTube commence à faire un peu confiance et dise : celle-ci, on va peut-être mettre la meilleure suggestion. Celle-ci… Il y a un choix à faire. Quand on est débutant, il est vite fait. Il faut apprendre le SEO.

  • Troisième objectif pour vous, c’est d’être fort sur YouTube.

Vous avez choisi de faire un business sur YouTube grâce à YouTube. Monter un business en ligne grâce à cette plateforme, ça veut dire que vous allez chercher à générer des visiteurs grâce à vos vidéos YouTube. Donc, il faut que vous soyez bon sur YouTube. Ça veut dire apprendre à faire du bon contenu, apprendre à faire en sorte que les gens restent longtemps sur vos vidéos, apprendre à faire de bons titres, à faire de bonnes vignettes... Bref être fort dans l’art que vous avez choisi, celui des vidéos YouTube. 


Ça va encore une fois en parfaite adéquation avec le point numéro 2 que je vous ai cité juste avant, à savoir plus vous serez fort sur ces vidéos, plus vous saurez attirer des prospects dans votre liste email et plus vous aurez de gens qui pourront regarder, voir, avoir les yeux qui se posent sur l’offre que vous aurez à faire.

 Le plan d’action

À ce troisième stade, vous devriez chercher à apprendre l’algorithme YouTube. Comment est-ce que ça fonctionne pour faire en sorte d’avoir vos vidéos qui montent sur le moteur de recherche YouTube et gagner en visibilité ?

Puis autre chose, toujours à ce troisième stade, commencez à choisir un peu votre camp. Est-ce que vous allez choisir plutôt le côté influenceur, comme l’est par exemple Mister Beast, donc avoir une grosse chaîne avec plein d’abonnés ?

Ou plutôt le côté entrepreneur ? Où là, vous allez chercher à avoir une plus petite chaîne, mais plutôt à collecter des emails ? Si vraiment vous avez du mal à vous déterminer sur laquelle des deux versions est la mieux, je vous mets une vidéo là où j’en ai un petit peu parlé. Je te la pose là.

4. Comment débuter un business en ligne fiable

On ne va pas trop parler du côté influenceur, mais plutôt du côté entrepreneur qui me semble plus facile pour gagner beaucoup plus de sous beaucoup plus rapidement. Effectivement, si vous cherchez à créer votre propre business en ligne YouTube, il y a trois clés qu’il faut absolument que vous possédiez.


  • C’est le meilleur conseil que je puisse vous donner. Dès le premier jour où vous vous lancez, cherchez à récupérer des adresses email.

Ça fait 40 ans que ça existe l’email marketing. Il y a des réseaux sociaux qui sont soi-disant venus pour remplacer. Je peux vous assurer que tous les entrepreneurs, vous leur demandez où ils vendent le plus, pratiquement tous vont dire la liste email. En ce qui me concerne, mes calculs, le chiffre exact, c’est 82 % de mes ventes qui se font par liste email. Ça dit à quel point ma liste email est importante. Je la soigne...

Vous, dès le premier jour où vous avez décidé, vous êtes sûr de vous, vous dites : « je me lance », vous devriez acquérir cette compétence de collecter des adresses email et vous créez une liste.


  • Deuxième clé pour vous, ça va être d’apprendre les tunnels de vente.

Alors, je sais, il y a certains, notamment des Américains, qui disent qu’il ne faut pas de tunnel de vente. Il n’y a pas besoin de tunnel de vente. Puis, si vous regardez un peu comment ils fonctionnent, en fait, ils font quoi ? Ils font une vidéo YouTube qui renvoie vers leur liste email et depuis leur liste email, ça renvoie vers une page de vente. C’est déjà un tunnel de vente, un mini tunnel de vente, mais c’est un tunnel de vente quand même.

Donc, si vous entendez des Américains dire : « pas de tunnel, il n’y a pas besoin de tunnel », prenez ça avec des pincettes, d’une part, et d’autre part, il faut savoir aussi que la plupart de ceux qui font ça, ce sont des gens qui ont déjà une base client, une base de données énorme. S’ils ont 10 000 clients qui ont déjà acheté leur produit, ils n’ont pas besoin de séduire beaucoup plus que ça. Les personnes se disent : je sais qu’il fait du bon boulot. Je sais que je peux lui acheter cette formation. Allons-y ! C’est beaucoup plus facile de convaincre.

Vous voyez que cette théorie de faire sans tunnel de vente, prenez-la vraiment avec du recul. Si vous êtes débutant, en ce qui me concerne, je vous recommande vraiment de faire des tunnels de vente. Ça va vous faciliter les choses par 10 000 parce que vous n’avez pas déjà de base clients.


  • Troisième compétence primordiale : apprendre.

À partir du moment où vous vous lancez pour vendre un produit, quel qu’il soit, il va falloir apprendre à vendre parce qu’il y a des compétences particulières. Les Américains appellent ça closer. Closer une vente. Nous, en français, on dit conclure la vente, c’est-à-dire le tout dernier acte, les toutes dernières secondes, les plus difficiles finalement, la personne qui va devoir sortir l’argent de son porte monnaie.

Ce passage-là, ça mérite effectivement de s’y connaître un peu. Il faut savoir ce qu’on peut faire et ne peut pas faire ? C’est le tout dernier acte. La personne qui arrive sur votre page de vente, votre page de présentation de votre produit, là, il doit se passer des choses particulières.

Évidemment, apprendre le copywriting, l’art du rédactionnel, savoir convaincre et persuader avec des mots, ce sont des choses qui vont vous aider, tout comme apprendre à faire de bons visuels, des visuels qui, eux aussi, vont aider à convaincre. Ce sont autant de compétences. Il y en a d’autres : savoir quoi mettre sur une page de vente, etc. Il y a plein de choses qui sont importantes à apprendre pour closer cette vente, pour conclure une vente.

 Le plan d’action

Quand on commence un business en ligne, évidemment, il y a des choses à apprendre. Vous devriez savoir collecter des adresses email. Vous devriez savoir vous servir d’un tunnel de vente qui va rapprocher la personne petit à petit de l’offre que vous aurez à faire. Vous devriez apprendre à vendre pour conclure cette vente.

5. Comment utiliser les Analytics YouTube

Maintenant, après avoir vu ensemble ces quatre plans d’action, vous devriez avoir deux choses majeures dans votre tête.


  1. Avoir le bon mindset, le bon état d’esprit. Ça correspond aux deux premiers plans d’action qu’on a vus ensemble.
  2. Savoir exactement ce que vous devez apprendre. Ça correspond aux deux plans d’action suivants.

 Le plan d’action

Je ne vais pas vous laisser là, je vais vous proposer ce cinquième plan d’action. Ce cinquième plan d’action qui s’appuie sur ces trois choses pour votre réussite :


  • Si vous cherchez à vous lancer sur YouTube, partez du principe que vous ne serez jamais prêt. Vous êtes parti pour un marathon. 

Vous partez, ce n’est pas grave avec un lacet défait. OK, attention, c’est dangereux. On va faire attention à ne pas marcher dessus. Mais ce qui est sûr, c’est que vous partez quand même avec votre lacet défait. Au premier kilomètre, vous arrêterez quelques petites secondes. Vous ferez vite fait votre lacet et vous pourrez repartir.


Puis, au deuxième kilomètre, vous vous rendrez compte que vous avez gardé vos clés sur vous et que ça fait glinglin dans la poche ce qui n’est pas très agréable. Pas grave. Au troisième kilomètre, vous allez vous rendre compte que votre chérie est là en train de vous applaudir. Vous lui envoyez les clés pour qu’elle vous les garde et vous pouvez continuer d’avancer. Chaque imperfection sera corrigée au fur et à mesure du temps. Mais lancez-vous sur ce marathon, sinon vous ne ferez jamais rien.


  • Aimez vos imperfections, quelles qu’elles soient. Aimez-les et partagez-les. Je crois que j’ai un bouton. Zoome sur mon nez. Tu le vois ? Je sais c’est con. J’ai un bouton. Ce n’est pas grave. On s’en fout parce que l’essentiel, c’est de sortir ces vidéos. Alors, encore une fois, quelles que soient vos imperfections, dans votre contenu, sur la forme, comme je viens de vous le montrer, qu’importe, l’essentiel, c’est de sortir vos vidéos.

    3/ C’est en forgeant qu’on devient forgeron. Si vous ne forgez pas, vous ne serez jamais forgeron. Forgez pour être forgeron. Il n’y a pas le choix. 

Ça veut dire sortez des vidéos pour devenir un bon sorteur de vidéo. Si vous voulez être bon en vidéo, il faut en produire, il faut accepter d'être simplement débutant sur votre toute première vidéo. Si je vous montrais ma première... tu veux la voir ? OK !

« Bonjour ! Boursorama, tuto ! Comment ouvrir un compte parrainage ? » Je ne sais pas.

Pas terrible ! Mais si je n’avais pas fait cette toute première vidéo, il n’y aurait pas celle que vous êtes en train de regarder, la 350e. C’est sûr qu’elle n’aurait jamais existé.


Ça veut dire, lancez-vous. Quoi qu’il arrive, quel que soit votre niveau, faites et sortez des vidéos.

Si vous voulez aller plus loin et apprendre à vivre de votre chaîne YouTube, voici une Formation Offerte.

  ➤  Version Podcast

Suivre

A Propos

Bonjour, je m'appelle Stéphane. Trois chiffres pour me présenter : 28 ans de Marketing, 15 ans directeur Agence Conseil en Communication et 2005 première expérience Web. Petite Astuce : Cliquez sur la clochette grise à droite quand vous vous abonnez à la chaîne. Vous recevrez des Notifications de nouvelles vidéos... histoire d'être les premiers servis ! Stéphane Lacoste (Aiguilleur dans une botte de foin)

>